Grenoble et Sevan (Arménie) signent une nouvelle convention de coopération

sep article



 

EN BREF – Une délégation de la Ville de Sevan (Arménie) est à Grenoble cette semaine pour la signature d’une nouvelle charte de coopération entre les deux communes. Après une prise de parole du maire de Sevan lors du conseil municipal de la Ville, la convention sera signée vendredi 8 novembre à la Maison de l’International.

 

 

Une semaine pla­cée sous le signe de l’Arménie pour la Ville de Grenoble. Pour la pre­mière fois, le lundi 4 novembre 2019, le maire de Sevan Sargis Muradyan a pris la parole devant les élus gre­no­blois à l’oc­ca­sion d’une séance du conseil muni­ci­pal. Une allo­cu­tion, en armé­nien, au cours de laquelle le maire a salué « l’a­mi­tié et la col­la­bo­ra­tion fruc­tueuse » qui unissent les deux com­munes depuis plus de dix ans.

 

Sargis Muradyan, maire de Sevan, prend la parole devant le conseil municipal de Grenoble © Manon Heckmann - Place Gre'net

Sargis Muradyan, maire de Sevan, prend la parole devant le conseil muni­ci­pal de Grenoble. © Manon Heckmann – Place Gre’net

 

Objet de la pré­sence de l’élu armé­nien, accom­pa­gné de toute une délé­ga­tion : une (nou­velle) signa­ture de conven­tion entre Grenoble et Sevan, pro­gram­mée ven­dredi 8 novembre à 16 heures à la Maison de l’International. Soumis à l’ap­pro­ba­tion du conseil muni­ci­pal sous forme de déli­bé­ra­tion mise au vote par le maire de Grenoble Éric Piolle, le texte a été adopté à l’u­na­ni­mité.

 

 

Des moyens pour développer les services publics et le tourisme à Sevan

 

Le contenu de la conven­tion ? Il concerne trois thé­ma­tiques. En pre­mier lieu, le « ren­for­ce­ment des ser­vices publics locaux », autour de la santé et des éner­gies renou­ve­lables. Le texte pré­voit ainsi la réno­va­tion des infir­me­ries sco­laires de Sevan et des for­ma­tions pour les per­son­nels soi­gnants. Ainsi que la « struc­tu­ra­tion d’une filière d’enseignement pro­fes­sion­nel et d’é­qui­pe­ment d’infrastructures en éner­gie renou­ve­lable ».

 

Éric Piolle lors d'une visite à Sevan en octobre 2018 © Ville de Grenoble

Éric Piolle lors d’une visite à Sevan en octobre 2018. © Ville de Grenoble

 

Le volet “ser­vices publics” de la conven­tion com­prend éga­le­ment le finan­ce­ment de l’a­che­mi­ne­ment de deux bus sco­laires à Sevan, « assuré par la Maison de la Culture armé­nienne de Grenoble » pour un coût chif­fré à 4 000 euros. Objectif ? Permettre aux étu­diants de Sevan de rejoindre la capi­tale Erevan afin de se rendre à l’u­ni­ver­sité. Un tra­jet que ne pro­posent pas les trans­ports locaux, « créant un phé­no­mène inquié­tant d’exode rural ».

 

Deuxième thé­ma­tique : « l’ap­pui au déve­lop­pe­ment d’un tou­risme durable ». Grenoble accom­pagne Sevan dans son « ren­for­ce­ment des capa­ci­tés des acteurs tou­ris­tiques », notam­ment autour de la for­ma­tion « com­ment créer un fes­ti­val ». Mais aussi en par­ti­ci­pant à la valo­ri­sa­tion des pro­duits locaux, à la créa­tion de cartes pos­tales ou encore à la réédi­tion de guides tou­ris­tiques. Ou à la mise en place d’un « bureau d’information tou­ris­tique mobile ».

 

 

Valoriser les cultures et la francophonie

 

Enfin, la conven­tion pré­voit comme troi­sième volet un échange de valo­ri­sa­tion des cultures : culture fran­çaise en Arménie et culture armé­nienne en France. Au pro­gramme ? Des concerts, des confé­rences, un par­te­na­riat avec le Mois de la photo, ou la venue du Grenoble Gospel Singers à Sevan. Sans oublier un sou­tien apporté par la Ville de Grenoble au Club fran­co­phone de la com­mune armé­nienne.

 

La commune de Sevan. DR

La com­mune de Sevan. DR

 

Mais Grenoble entend éga­le­ment sou­te­nir l’ap­pren­tis­sage du fran­çais auprès des habi­tants de Sevan. La Ville par­ti­ci­pera ainsi à l’or­ga­ni­sa­tion de stages de fran­çais durant l’été ou les petites vacances, à l’in­ten­tion de 300 per­sonnes en route vers l’ap­pren­tis­sage de la langue. Et appor­tera, pour finir, son concours à la mise en place de stages de fran­çais pour quinze pro­fes­sion­nels du tou­risme.

 

Florent Mathieu

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2461 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article