Les alpinistes Adam Bielecki et Krzysztof Wielicki décorés de la médaille de la Ville de Grenoble

sep article

 

FIL INFO – Les alpinistes Adam Bielecki et Krzysztof Wielicki se verront remettre la médaille de la Ville de Grenoble vendredi 8 novembre 2019. Une manière pour la municipalité de saluer le courage des deux hommes ayant participé à l’opération de sauvetage d’Élisabeth Revol sur les flancs du Nanga Parbat en 2018.

 

 

Ce sont deux alpinistes de talent et de courage qui seront distingués à Grenoble le vendredi 8 novembre 2019. Adam Bielecki et Krzysztof Wielicki se verront ainsi remettre la médaille de la Ville de Grenoble. En 2018, les deux hommes ont en effet participé au sauvetage d’une autre alpiniste, Élisabeth Revol, sur les flancs du Nanga Parbat (Himalaya). « Une des opérations de sauvetage les plus extraordinaires de l’histoire de l’alpinisme », écrit la Ville.

 

 

Une aventure tragique, puisque le compagnon de cordée d’Élisabeth Revol Tomek Mackiewicz trouvera, lui, la mort. Un documentaire consacré à l’opération de sauvetage a, depuis, été réalisé. Baptisé The Last Mountain et réalisé par Dariusz Załuski, le film est projeté en avant-première jeudi 7 novembre à 19 h 30 dans le cadre des Rencontres Ciné-Montagne. Ceci en présence d’Adam Bielecki, de Krzysztof Wielicki et d’Élisabeth Revol.

 

 

Des alpinistes de renom

 

La médaille de la Ville de Grenoble n’est pas la première distinction reçue par les deux alpinistes. En matière sportive, Krzysztof Wielicki est lauréat du Piolet d’Or Carrière 2019. Son palmarès ? Il a été le cinquième homme à atteindre les quatorze sommets de plus de 8 000 mètres. Adam Bielecki a, pour sa part, été décoré de la Légion d’honneur pour son implication dans le sauvetage d’Élisabeth Revol.

 

Les deux alpinistes Adam Bielecki et Krzysztof Wielicki se verront remettrer la médaille d'or de la Ville de Grenoble vendredi 8 novembre 2019.Adam Bielecki et Krzysztof Wielicki, images tirées du film The Last Mountain.

Adam Bielecki et Krzysztof Wielicki, images tirées du film The Last Mountain.

 

Élisabeth Revol n’a, pour sa part, rien d’une novice de la montagne. En 2008, cette professeure de sport à Crest (Drôme) fut la première femme au monde à enchaîner en seize jours trois sommets de plus de 8 000 mètres sans porteur et sans oxygène. En mai 2019, elle enchaînait l’Everest et le Lhoste, puis gravissait le Manaslu en septembre. De son expérience au Nanga Parbat, l’alpiniste a réalisé un livre intitulé Vivre, paru aux éditions Arthaud.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
1524 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.