Alain Carignon porte plainte suite à l’appel au boycott des commerces de ses soutiens sur Twitter

sep article



 

FOCUS – Alain Carignon annonce porter plainte contre un compte Twitter farouchement hostile à sa personne et ironiquement baptisé « Alain C., ex-maire de Gre ». Motif ? Le compte a diffusé deux messages dans la journée du 31 octobre 2019 désignant les commerçants soutiens du candidat, et appelant implicitement au boycott de leurs échoppes.

 

 

« Un système est en place pour salir à tout prix et faire régner un cli­mat de menaces et de peurs. » Ainsi s’ex­prime Alain Carignon dans un com­mu­ni­qué fai­sant suite à des mes­sages pos­tés par un compte Twitter farou­che­ment opposé à l’an­cien maire de Grenoble. Objet des mes­sages ? Appeler au boy­cott des com­mer­çants dont les noms figurent sur la liste des sou­tiens du can­di­dat. Alain Carignon annonce por­ter plainte pour « dis­cri­mi­na­tion ».

 

Le message du compte Twitter siglé #balancetonshop s'accompagnait de la liste, publique, des soutiens d'Alain Carignon avec les noms des commerçants cerclés de rouge.

Le mes­sage du compte Twitter siglé #balan­ce­ton­shop s’ac­com­pa­gnait de la liste, publique, des sou­tiens d’Alain Carignon avec les noms des com­mer­çants cer­clés de rouge.

 

C’est dans la jour­née du 31 octobre que le compte Twitter en ques­tion, iro­ni­que­ment bap­tisé « Alain C., ex-maire de Gre », publiait deux tweets. « Qui sont les com­mer­çants d’Alain Carignon ? (…) Les voici, fourni par ce triste sire sur son triste site. 31 com­merces. De quoi occu­per notre automne », indi­quait le pre­mier. Nanti d’un hash­tag #Balancetonshop, en réfé­rence au #balan­ce­ton­porc uti­lisé par les per­sonnes vic­times d’a­gres­sion ou de har­cè­le­ment sexuel.

 

 

Après #Balancetonshop, le hashtag #sachezle a ciblé un soutien d’Alain Carignon

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
4776 visites | 15 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 15
  1. @nic
    Merci de vos expli­ca­tions sur ce qui est abu­sif. L adresse perso me met mal à l aise éga­le­ment.
    Wait and see. Espérons que ce déra­page fasse à tous com­prendre qu il faut res­ter cor­rect.
    N empêche que l ambiance est bien « pour­rie » et que les cli­vages vont lais­ser des traces …
    Bonne jour­née

    sep article
  2. sep article
  3. Moi, ça me fait pen­ser au gre­no­blois qui avait appelé à la « purge » pour Halloween, et qui s’est fait condam­ner pour cela. En ce sens, ces méthodes me gênent, car appe­ler impli­ci­te­ment à une cabale contre des per­sonnes dési­gnées relève de la menace, or la menace est un délit.

    sep article
  4. ?! ca sent la plainte un peu abu­sive…
    Si un juriste vou­lait m’ex­pli­quer je suis pre­neur. Cela me fait pen­ser à de l’in­ti­mi­da­tion.

    Lister les com­merces, OK, don­ner le nom des gérants, pour­quoi pas, les don­nées sont en libre accès sur societe.com par exemple.
    Les adresses perso, non.
    Je retiens sur­tout trois choses :
    – Monsieur CARIGNON est un « malin » : pour ses affiches « wan­ted » pas de sou­cis, mais dés que l’on touche à son clan, atten­tion !
    – Il y a des per­sonnes qui je vais désor­mais évi­ter. Soutenir ce jour Monsieur CARIGNON me fait pen­ser à ses cagnottes (sur­réa­listes) pour Monsieur BALKANY. En gros j’ai l’i­mage d’une dinde votant pour Noël/ thanks­gi­ving.
    – Je n’ap­pré­cie par Monsieur PIOLLE, et je me désole de la situa­tion de Grenoble. Je crains le pire pour la suite : situa­tion puante poli­ti­que­ment, futurs édiles « limites » de par­tout. les seuls ayant l’air propre n’ayant pas la noto­riété pour avan­cer,

    sep article
    • Je suis d’ac­cord pour dire que cette affiche « wan­ted », tout comme l’en­semble des pro­pos relayés sur le site de M. Carignon sont abso­lu­ment affli­geants de bas­sesse. Pour lui (ou pour cer­tains de ses conseillers) il s’a­git de trai­ner l’en­semble de ses adver­saires dans la boue, plu­tôt que de pri­vi­lé­gier une com­mu­ni­ca­tion basée sur des pro­po­si­tions, même si cer­taines existent.
      C’est un jeu poli­tique déli­rant qui pour­rait se retour­ner contre lui.
      Toutefois, le déla­teur des « com­mer­çants pro-cari­gnon » use de méthodes à vomir.
      Ça ne vous rap­pelle vrai­ment rien ?

      sep article
      • bwof, ca me rap­pelle le boy­cott contre les pro­duits Français quand des amis étaient aux US, contre les pro­duits Israeliens etc…je n’i­rai pas juqu’a la seconde guerre mon­diale non plus, il y a pas un signe « euro »+ noté « ancien pourri » sur la devan­ture des­dits com­merces.

        ça me rend sur­tout triste car je n’ap­prouve pas ces méthodes si les don­nées perso (adresses) ont été don­nées. (néan­moins en regar­dant dans un outil gratuit/public le nom du gérant et en regar­dant dans les pages jaunes par exemple si toutes ces don­nées sont acces­sible ça mini­mise l’act).

        Ca me rap­pel sur­tout qu’ils deviennent tous débile dans cette val­lée, pas un pour sau­ver l’autre.
        Et que Monsieur CARIGNON devrait com­prendre que bien qu’il ai fait de grandes choses cer­tai­ne­ment, son passé clive et le dis­cré­dite.

        sep article
    • Plainte non abu­sive, des cas ont déjà été remon­tés même entre par­ti­cu­liers.

      L’affiche Wanted dont tout le monde parle sont des per­sonnes de la fonc­tion publique exer­cant en temps que per­sonne publique ( député(e)s , maire, conseiller régio­nal etc etc )

      Là il s’a­git de per­sonne non publique , que leur nom soit dévoi­lés soit, mais leur adresses pri­vées est de fait une déla­tion. Quand bien même ces infos sont dans les pages blanches .

      Le fait de faci­li­ter / et ou tout four­nir sur 1 page , de tels infor­ma­tions sont bien pris en compte dans la jus­tice.
      Non , cette déla­tion est tota­le­ment illé­gale .

      Est ce que l’af­fi­chage Wanted a indi­qué les adresses pri­vés de chaque per­sonnes sur l’af­fiche ? non. ça fait une dif­fé­rence assez énorme , même si ce sont des per­sonnes publiques .

      sep article
  5. Tout cela n’ar­ri­ve­rait pas si Carignon avait la décence de ne pas se repré­sen­ter…

    sep article
    • Tout cela ne serait pas arrivé si Adam & Eve avaient consulté leur smart­phone pour étu­dier les dan­gers des rela­tions sexuelles.

      sep article
    • Comment Alain Carignon, grand spé­cia­liste ès mal­ver­sa­tions – heu­reu­se­ment sanc­tion­nées par la jus­tice – ose-t-il se pré­sen­ter à nou­veau aux élec­tions et en plu­ses­sayer de jouer les vic­times ?
      Comme disait Audiard, ça ose tout !

      sep article
      • Il n’est pas ques­tion ici de per­sonne.
        Il est ques­tion d’é­thique, de décence, peut-être de droit.
        Les gens qui se livrent à ce type d’a­gis­se­ment ne dif­fèrent en aucune manière des déla­teurs de l’Occupation.
        Mais le 7 juin 1944, ils affû­taient leur ton­deuse.

        sep article
  6. Tous ceux qui por­te­ront plainte ont par­fai­te­ment rai­son devant ces méthodes [pro­pos dif­fa­ma­toires modé­rés] par­fai­te­ment immondes et d’un temps qu’on croyait révolu.

    sep article
    • il faut faire une affiche « wan­ted » ? 😀

      sep article
      • wan­ted repré­sente des per­sonnes publiques, le tweet nommes des pro­fes­sion­nels, ce n’est pas pareil juri­di­que­ment.

        sep article
        • mmmm je n’ai pas vu la liste de ces com­mer­çants.
          1) Se sont ils enga­gés publi­que­ment – sur un mani­feste, un site acces­sible à tous ? (oui/non)
          2) Est il pos­sible de retrou­ver via google par exemple le com­merce en ques­tion via un site gra­tuit et acces­sible à tous ? (oui/non)
          3) Est il pos­sible d’a­voir leur adresse dans les pages jaunes par exemple ? (oui/non)

          je suis contre aller jus­qu’au point 3, sim­ple­ment le fait de s’en­ga­ger publi­que­ment expose, c’est hélas vrai sur face­book, twit­ter etc…et allez savoir si quel­qu’un dig les mes­sages de ces com­mer­çant et sort une hor­reur,
          Monsieur CARIGNON s’of­fusque de pra­tiques, alors que lui même a été plus que limite. Un pyro­mane se plai­gnant du feu ?

          sep article