L’inventeur grenoblois de la carte bancaire éthique Sylha lance une campagne de financement en ligne

sep article



 

FIL INFO – L’entreprise grenobloise Sylha, à l’origine d’un réseau monétaire alternatif éthique et solidaire, a besoin d’un petit coup de pouce de 20 000 euros pour décoller. Et lance une campagne de financement participatif intitulée « Faire déborder le vase du système financier » sur la plateforme KissKissBankBank.

 

 

Lucas Duchaine, fondateur de Sylha. Crédit Ak Diigital

Lucas Duchaine, fon­da­teur de Sylha. © Ak Diigital

Concurrencer les cartes Visa et Mastercard en sor­tant des cir­cuits ban­caires clas­siques pour sou­te­nir finan­ciè­re­ment les asso­cia­tions qui œuvrent dans le sec­teur social, cultu­rel, spor­tif, etc.

 

Tel est le concept ingé­nieux ima­giné par Sylha, entre­prise inno­vante basée à Grenoble, se reven­di­quant de l’é­co­no­mie sociale et soli­daire.

 

 

Une campagne de financement décisive pour la suite du projet

 

« Si la carte ban­caire a l’air d’être un sym­bole de capi­ta­lisme inat­tei­gnable, nous l’a­vons atteint », lance Lucas Duchaine, le fon­da­teur de Sylha, par­ti­cu­liè­re­ment confiant. Reste à concré­ti­ser le concept à large échelle.

 

Slogan du réseau monétique alternatif Sylha, lancé en juin 2018 à Grenoble. Crédit Sylha

Slogan du réseau moné­tique alter­na­tif lancé en juin 2018 à Grenoble. © Sylha

Pour ce faire, l’en­tre­prise a besoin de finan­cer de la matière grise et de faire appel aux banques… qu’elle doit encore convaincre de l’en­goue­ment autour de son pro­jet.

 

D’où la cam­pagne de finan­ce­ment lan­cée sur KissKissBankBank, qui fait figure de test gran­deur nature. Objectif visé : réunir 20 000 euros mais aussi véri­fier que le grand public est prêt à signer. Comptant sur l’en­goue­ment des dona­teurs, la jeune société escompte être « écou­tée du monde finan­cier car les banques cherchent à se réin­ven­ter ».

 

 

Sylha veut aussi s’attirer le soutien des collectivités

 

Pour « faire débor­der le vase du sys­tème finan­cier », les inter­nautes sont invi­tés à ver­ser « des gouttes d’eau ». Autrement dit, des euros.

 

Lucas Duchaine, PDG, et Pascal Clouaire, adjoint à la démocratie locale à Grenoble lors du lancement du réseau monétique alternatif Sylha, en juin 2018 à Grenoble à la Belle Electrique, un établissement partenaire. Crédit Sylha

Lucas Duchaine, PDG de Sylha, et Pascal Clouaire, adjoint à la démo­cra­tie locale à Grenoble, lors du lan­ce­ment du réseau moné­tique alter­na­tif en juin 2018 à la Belle élec­trique, un éta­blis­se­ment par­te­naire. © Sylha

Cette cam­pagne sera lar­ge­ment dif­fu­sée sur les réseaux sociaux, se réjouit le diri­geant, à tra­vers les par­te­naires de Sylha, comme la pla­te­forme I – Buycott, qui compte plus de 200 000 consom’ac­teurs.

 

Désireuse de se démar­quer encore un peu plus des géants de la finance, la jeune entre­prise gre­no­bloise compte prendre pro­chai­ne­ment le sta­tut de société coopé­ra­tive d’in­té­rêt col­lec­tif (Scic) pour s’ou­vrir aux col­lec­ti­vi­tés.

 

Séverine Cattiaux

 

 

SYLHA, COMMENT ÇA MARCHE ?

 

Lucas Duchaine, fondateur de Sylha. DR

Lucas Duchaine, le fon­da­teur. DR

Le fon­da­teur de Sylha, Lucas Duchaine, déclare avoir mis au point un sys­tème moné­taire per­met­tant de cap­ter les frais des tran­sac­tions ban­caires pour les rever­ser aux asso­cia­tions du ter­ri­toire.

 

À chaque achat au moyen d’une carte de pré­paie­ment Sylha chez un com­mer­çant lui-même adhé­rent au réseau, le par­ti­cu­lier peut rever­ser à des asso­cia­tions de son choix 60 % des frais de tran­sac­tion tom­bant habi­tuel­le­ment dans l’es­car­celle des banques. La société Sylha empoche, elle, 40 % de ces frais pour son propre déve­lop­pe­ment.

 

Selon son fon­da­teur, grâce à ce sys­tème ver­tueux, les asso­cia­tions pour­raient au total per­ce­voir 4 mil­liards d’euros par an. Celles du ter­ri­toire gre­no­blois 5 mil­lions d’eu­ros par an, à elles seules.

 

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
3825 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.