Réfugiés kurdes en Syrie : la Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 50 000 euros d’aide

sep article



 

FIL INFO — Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes débloque une aide de 50 000 euros pour les réfugiés kurdes, suite aux attaques de la Turquie sur le Kurdistan syrien. Et, preuve que la question kurde transcende les sensibilités politiques, le PCF Grenoble-Meylan clame de son côté son soutien aux Kurdes civils et combattants. Et appelle la France à intervenir auprès de l’Onu et de l’Otan.

 

 

Manifestation en soutien aux Kurdes de Syrie à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Manifestation en sou­tien aux Kurdes de Syrie à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Le peuple kurde, comme pour tous les peuples, doit voir ses droits res­pec­tés et le cas échéant pro­té­gés », déclare le pré­sident du Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes. Ce der­nier s’é­tait mon­tré jusque-là sur­tout sen­sible au sort des Chrétiens d’Orient, quitte à sou­le­ver la polé­mique sur la nature des asso­cia­tions sou­te­nues. Laurent Wauquiez fait aujourd’­hui valoir son sou­tien aux habi­tants du Kurdistan syrien, sous menace des attaques turques.

 

 

« Nous ne pouvons pas abandonner nos meilleurs et plus fidèles alliés »

 

Réunie en assem­blée plé­nière les 17 et 18 octobre 2019, la Région a ainsi débattu de la situa­tion syrienne et ouvert le Fonds régio­nal d’ur­gence huma­ni­taire « pour venir en aide aux popu­la­tions dépla­cées dans cette région du monde ». Elle ver­sera la somme de 50 000 euros à l’or­ga­ni­sa­tion non gou­ver­ne­men­tale « apo­li­tique et non confes­sion­nelle » Acted. Objectif : appor­ter de l’aide aux « réfu­giés syriens et kurdes arri­vant au Kurdistan ira­kien ».

 

Manifestation en soutien aux Kurdes de Syrie à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Manifestation en sou­tien aux Kurdes de Syrie à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« L’intervention de l’armée turque au Kurdistan syrien pro­voque un drame humain ter­rible face auquel il m’est impos­sible de res­ter insen­sible et de ne pas agir », déclare encore Laurent Wauquiez. Qui dit se féli­ci­ter que l’aide appor­tée ait été votée à l’u­na­ni­mité par les élus régio­naux. Et sou­ligne le rôle qu’ont joué les Kurdes dans la lutte contre Daech : « Nous ne pou­vons pas aban­don­ner nos meilleurs et plus fidèles alliés », conclut-il.

 

 

Le PCF grenoblois clame (lui aussi) son soutien aux combattants kurdes

 

La ques­tion kurde trans­cende-t-elle les sen­si­bi­li­tés ? Dans un com­mu­ni­qué publié le 21 octobre, la sec­tion Grenoble-Meylan du PCF affirme, elle aussi, son sou­tien à la popu­la­tion kurde du Rojava. Soit la région syrienne visée par les attaques turques. Mais le PCF mani­feste éga­le­ment son sou­tien aux com­bat­tants et orga­ni­sa­tions kurdes, notam­ment au PKK, consi­déré comme ter­ro­riste par la Turquie et un cer­tain nombre de pays… dont l’Union euro­péenne.

 

« Nous deman­dons à l’État fran­çais d’intervenir auprès de l’Onu et de l’Otan pour que des sanc­tions immé­diates soient prises à l’encontre de l’État turc », écrit le PCF gre­no­blois. Et celui-ci d’ap­pe­ler la France à « ces­ser de se com­plaire dans son impé­ria­lisme et [à] réagir au plus vite ». Tout en esti­mant que les com­bat­tants kurdes « défendent le modèle d’une société plus juste : démo­cra­tique, socia­liste, éco­lo­giste et fémi­niste ».

 

Florent Mathieu

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2564 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Laurent Wauquiez est un peu naïf ici. Les kurdes veulent créer leur etat des par­tie de CINQ pays : la Syrie, la Turquie, l’Iraq, l’Iran et l’Arménie. Il faut être très naïf pour s’at­tendre à ce que ces 5 pays vont géné­reu­se­ment céder leurs ter­ri­toires pour faire plai­sir aux kurdes. Le sou­tien poli­tique aux kurdes aujourd’hui,ne fera que péren­ni­ser ce conflit avec l’ex­ter­mi­na­tion des kurdes comme le résul­tat très pro­bable.

    sep article