Benoit Laval, PDG de Raidlight et fondateur du réseau Stations trail. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr

Plan de restruc­tu­ra­tion à Raidlight : le cofon­da­teur Benoît Laval pour­rait rache­ter l’activité à Rossignol

Plan de restruc­tu­ra­tion à Raidlight : le cofon­da­teur Benoît Laval pour­rait rache­ter l’activité à Rossignol

EN BREF – C’est une annonce qui a beau­coup secoué le petit vil­lage de Saint-Pierre-de-Chartreuse. Le 14 octobre der­nier, le groupe Rossignol a annoncé un plan de restruc­tu­ra­tion. En tout, cinq postes ont été sup­pri­més dans l’atelier de pro­duc­tion de la filiale Raidlight Vertical. L’un des fon­da­teurs, Benoît Laval, parti il y a quelques mois, a fait dans la fou­lée une pro­po­si­tion de reprise de l’activité.

L'entreprise Raidlight à Saint-Pierre-de-Chartreuse. © Laurent Genin

L’entreprise Raidlight à Saint-Pierre-de-Chartreuse. © Laurent Genin

Les sala­riés de Raidlight Vertical, tout comme le petit vil­lage de Saint-Pierre-de-Chartreuse, sont sous le choc depuis l’an­nonce, le 14 octobre der­nier, d’un plan de restruc­tu­ra­tion du groupe Rossignol. Au total, cinq postes viennent d’être sup­pri­més dans l’atelier de pro­duc­tion de la filiale. Une annonce qui n’a pas laissé insen­sible Benoît Laval. Sans sur­prise, le cofon­da­teur de Raidlight condamne cette décision.

« Je n’ai pas très bien accueilli cette nou­velle. Je pense qu’il y aurait eu d’autres solu­tions que de fer­mer l’activité d’un trait de plume. Avec un peu d’intelligence col­lec­tive, il y avait moyen de trou­ver une solu­tion inter­mé­diaire », juge ainsi celui qui avait créé cette entre­prise en 2008 (cf. encadré).

Vers une reprise rapide de l’a­te­lier de production ?

Benoît Laval a tout de suite cher­ché une alter­na­tive. « Si je peux appor­ter quelque chose de dif­fé­rent qui per­met de sau­ver par­tiel­le­ment ou com­plè­te­ment la situa­tion de ces per­sonnes, c’est très bien. Ma déci­sion est de trou­ver une solu­tion nou­velle pour pré­ser­ver le savoir-faire et les emplois. »

Benoit Laval, ex-PDG de Raidlight et fondateur du réseau Stations trail. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr

Benoit Laval, ex-PDG de Raidlight et fon­da­teur du réseau Stations trail. © Patricia Cerinsek – pla​ce​gre​net​.fr

Concrètement, il a fait par mail une pro­po­si­tion de reprise au groupe Rossignol, ce mardi 15 octobre.

« Ils m’ont répondu dans les deux heures. On a dis­cuté jusqu’en fin de semaine. L’idée serait de res­ter sur des pro­duits que l’on sait faire, notam­ment des sacs à dos. Il ne s’agit pas de faire une marque concur­rente à Raidlight mais de trou­ver une voie alter­na­tive. »

De là à conti­nuer à tra­vailler avec Rossignol ? « Je suis tout à fait ouvert à pro­duire pour eux. Mais je veux créer une entre­prise indé­pen­dante. »

« Ni dans deux ans ou deux mois, mais dans deux semaines »

Touché par la situa­tion de ces sala­riés qu’il connaît per­son­nel­le­ment, Benoît Laval sou­haite que les négo­cia­tions autour d’un plan de reprise soient rapides. Les idées conti­nuent d’être échan­gées. Les dis­cus­sions pour­raient se ter­mi­ner dans les pro­chains jours.

« Ce ne sera pas dans deux ans, ni dans deux mois. Mais, je l’espère, d’ici une à deux semaines. » En cas d’échec, Rossignol pour­rait reclas­ser les sala­riés en interne. Affaire à suivre…

Sébastien Riglet

Raidlight : une longue aven­ture entre­pre­neu­riale avant le rachat par Rossignol

Benoît Laval crée Raidlight en 1999, équi­pe­men­tier spé­cia­lisé dans l’u­ni­vers du trail, de la course à pied et la ran­don­née légère. En 2010, il rachète Vertical qui devient une filiale du groupe, avant d’emménager un an plus tard à Saint-Pierre-de-Chartreuse et d’ou­vrir la pre­mière sta­tion de trail d’Europe.

En 2014, Raidlight rem­porte un appel à pro­jet du minis­tère de l’Industrie. Un tour­nant pour l’entreprise qui inves­tit dans un ate­lier plus grand, avec d’autres tech­no­lo­gies. Elle emploie alors onze per­sonnes et fabrique 30 000 pièces chaque année, avec un chiffre d’affaires qui atteint 400 000 euros par an.

Cette réus­site attire un acteur emblé­ma­tique du sport out­door. En 2016, Rossignol rachète Raidlight Vertical. L’unité de pro­duc­tion compte alors onze sala­riés, contre cinq à ce jour, une grosse par­tie ayant été délo­ca­lisé en Chine. Les fon­da­teurs Vincent Thibaudat et Benoît Laval quittent ainsi l’aventure en février 2019, notam­ment à cause de diver­gences stratégiques.

SRi

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Le Festival du film de montagne a pour habitude de mélanger les publics et les pratiques artistiques. Il est largement ouvert aux plus jeunes spectateurs. © Nacho Grez
Autrans : le Festival inter­na­tio­nal du film de mon­tagne repart à la conquête des sommets

ÉVÈNEMENT - À partir du 30 novembre 2022, le Festival international du film de montagne est de retour à Autrans pour cinq jours d'images en Lire plus

Rossignol lance un nou­veau plan stra­té­gique et ambi­tionne de dépas­ser les 500 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2026

EN BREF - Rossignol a annoncé, à la mi-novembre 2022, son nouveau plan stratégique, baptisé "Ascension 2026". Le groupe isérois s'appuie sur "de nouveaux engagements Lire plus

© Page Facebook d'Ange Capuozzo (capture d'écran)
Rugby : l’Isérois Ange Capuozzo, inter­na­tio­nal ita­lien et ancien joueur du FCG, nommé révé­la­tion de l’an­née 2022

EN BREF - L'Isérois et international italien Ange Capuozzo, 23 ans, a été élu révélation de l'année lors des World Rugby Awards, ce dimanche 20 Lire plus

Centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Très com­pé­ti­tif, le réseau de chauf­fage urbain n’est pas très ver­tueux, dénonce la Métropole de Grenoble

FOCUS - Gestionnaire du réseau de chauffage urbain pour le compte de Grenoble-Alpes Métropole, la Compagnie de chauffage a présenté de «très bons résultats», d'un Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !