Nouvelle saison audacieuse et éclectique à l’Odyssée et L’autre Rive d’Eybens

sep article



 

FOCUS – À Eybens, la nouvelle saison de l’Odyssée et de l’Autre Rive s’est ouverte avec toujours le même désir de faire découvrir de nouveaux spectacles et d’éduquer à l’art et à la culture. Ateliers, cirque, théâtre d’objets… Suivez le guide !

 

 

Présentation de la saison culturelle à l'Odyssée, Vendredi 27 septembre

Présentation de la sai­son cultu­relle à l’Odyssée, ven­dredi 27 sep­tembre. © Alice Colmart – placegrenet.fr

C’est sous la forme d’un sym­pa­thique “speed dating” que l’équipe de l’Odysée nous a pré­senté sa sai­son 2019 – 2020 dans le hall de la salle de spec­tacle d’Eybens. À chaque table se trou­vaient un ou plu­sieurs membres de l’espace cultu­rel et cha­cun d’entre eux avait pour mis­sion de nous pré­sen­ter cinq spec­tacles. 

 

 

Un mois pour la planète

 

Pour com­men­cer, nous avions ren­dez-vous avec Marie-Cécile Bailloud et Fabrice Vigne de la média­thèque. « La nou­veauté de la ren­trée, c’est la gra­tuité de l’inscription » à la numo­thèque, nous ont-ils direc­te­ment lancé. Une biblio­thèque numé­rique dis­po­nible 24h/24 « autour notam­ment de la presse et de la VOD [vidéo à la demande, ndlr.».

 

Événement phare de cet automne : « Un mois pour la pla­nète », orga­nisé avec la Casemate et Grenoble Alpes Métropole, qui met en avant des ani­ma­tions autour de l’environnement jus­qu’au 16 novembre.

 

Parvis devant la Casemate à la fin de la rue Saint Laurent à Grenoble © Delphine Chappaz - placegrenet.fr

© Delphine Chappaz – placegrenet.fr

 

Tout comme l’atelier « Furoshiki », qui pro­pose la créa­tion d’emballages et de sacs réuti­li­sables en tissu. Notons aussi l’exposition « La bio­di­ver­sité : tout est vivant, tout est lié », un témoi­gnage photo de Yann-Arthus Bertrand autour de ces ques­tions. 

 

L’équipe de la média­thèque pré­pare enfin la Nuit de la lec­ture, le 18 jan­vier 2020 pour rendre hom­mage à Boris Vian. « Un évé­ne­ment natio­nal pour enfants et adultes décliné à l’Odysée. Il y aura une déam­bu­la­tion avec lec­tures à voix haute. On peut venir avec ses textes, ou cer­tains seront à dis­po­si­tion. »

 

 

Théâtre social ou ambiance festive

 

À la table voi­sine, la média­trice cultu­relle Julie Rochard nous a pré­senté deux spec­tacles par­ti­cu­liè­re­ment sociaux. Premièrement, Le lit des autres, prévu les 6, 7 et 8 novembre. « Proposé à l’Autre Rive par la Compagnie du Savon noir, le spec­tacle parle de l’éducation à la sexua­lité au foyer de l’albatros où vivent des per­sonnes en situa­tion de han­di­cap. Nous sommes bai­gnés dans un pro­cès. Nous sommes un jury d’assises et nous allons voter. Dans ce spec­tacle, on rigole beau­coup. » 

 

L’Odyssée et L'autre Rive d’Eybens viennt de lancer la saison 2019-2020.

Le lit des autres, pro­posé à l’Autre Rive par la com­pa­gnie du savon noir. DR

Le 12 mai à l’Odyssée, on retrou­vera aussi Peau d’ânesse, un spec­tacle opéra conté pour piano, voix et récit dans lequel « une chan­teuse, conteuse, pia­niste, s’attaque aux pré­ju­gés de la société ».

 

Sur un ton plus léger, Julie Rochard nous a expli­qué le concept de Dance’N’speak easy, pro­posé le 21 février en par­te­na­riat avec Hip-Hop Don’t stop Festival. « Un spec­tacle de danse hip-hop. Ce sont des cham­pions du monde qui mélangent les styles des années 1920 – 1930. »

 

L’ambiance sera éga­le­ment de mise dans Les (pas tant) petits carao­quets (de conserve), le 6 décembre à l’Odyssée. « Une famille récu­père une machine, un accu­mu­la­la­teur, qu’il faut rem­plir de chan­son, le public est invité à chan­ter. »

C’est donc un spec­tacle pour toute la famille, y com­pris pour les enfants.

 

Ceux-ci ont d’ailleurs droit à leur lot de diver­tis­se­ments dans la pro­gram­ma­tion. Notamment avec Variations, le 18 mars, pré­senté par langues de Babylab avec l’université de Grenoble. « Ce spec­tacle est découpé en deux temps musi­caux des­ti­nés à la petite enfance », pré­cise Julie Rochard.

 

 

Dispositifs immersifs

 

Dans la Salle Côté Jardin, Julie Blanc, char­gée de la com­mu­ni­ca­tion et des rela­tions avec le public à la Ville d’Eybens, nous a elle aussi sug­géré un évé­ne­ment pour les enfants, le 19 février à l’Autre Rive : Céto créé par le col­lec­tif Invivo, « l’histoire d’une sca­phan­drière qui va se trans­for­mer en sar­dine… C’est un spec­tacle pour éveiller les petits dans le cadre d’Experimenta. Il y aura un dis­po­si­tif immer­sif, vidéo, sonore, une pro­jec­tion. »

 

La com­pa­gnie Karyatides pro­pose, quant à elle, un autre dis­po­si­tif dans Carmen, le 7 février à l’Odyssée. « Ce spec­tacle à par­tir de 9 ans, reprend un grand clas­sique en théâtre d’objet. La comé­dienne mani­pule ses figu­rines pour recréer Carmen de manière très déli­cate. Il y a une dimen­sion intime et c’est très ori­gi­nal. »

 

L’Odyssée et L'autre Rive d’Eybens viennt de lancer la saison 2019-2020. Carmen à L'Odyssée

Carmen avec la com­pa­gnie Karyatides. DR

 

Deux spec­tacles tour­ne­ront pour leur part autour de la langue et des sons : Oyapock, de No Tongues le 8 avril, un concert de musique du monde. « Ils ont col­lecté des sons, des chants tra­di­tion­nels et recréent ces sons avec leurs ins­tru­ments », explique Julie Blanc. Tandis que dans L’ABCd’erre de la vocal­chi­mie, le 5 juin, André Minivelle repren­dra les accents de France. « Il aime l’impro, se libère des codes, joue avec la langue, les ono­ma­to­pées. Dans ce spec­tacle, il a col­lecté de nom­breux accents ! » 

 

 

Concert en clair obscur et ciné-concert

 

Notre “speed dating” s’est ter­miné avec Armelle Horiot, admi­nis­tra­trice, et Camille Faye, agente de déve­lop­pe­ment cultu­rel. Ces der­nières nous ont pré­senté Jeux d’ombres, prévu le 21 jan­vier à l’Odyssée, un concert en clair obs­cur par le Quatuor Debussy. « Cela fait trente ans qu’ils sont sur scène, il n y a que 30 places. C’est une créa­tion autour de Beethoven. »

 

Spectacle Oh oh, le 18 décembre donné par la compagnie Baccalà, un duo de clown acrobatique, burlesque. DR

Spectacle Oh oh, le 18 décembre donné par la com­pa­gnie Baccalà, un duo de clown acro­ba­tique, bur­lesque. DR

 

Dans un autre style musi­cal, le spec­tacle Komaneko, prévu le 18 avril à L’Autre Rive, pro­pose « un ciné-concert avec de la musique élec­tro pop. C’est très coloré. »

 

Place au cirque le 18 décembre à l’Odyssée, avec le spec­tacle Oh oh de la com­pa­gnie Baccalà : « un duo de clown acro­ba­tique, bur­lesque. Une plon­gée dans l’intimité de l’autre, sans aucun mot. C’est très poli­tique »

 

Peut-être cer­tains ont-ils déjà eu le plai­sir de voir Armelle Horiot le spec­tacle, lui aussi poli­tique, La vie devant soit, les 17 et 18 octobre. « Une pièce, d’a­près l’œuvre de Romain Gary, pleine de jus­tesse, très épu­rée, avec un texte humo­ris­tique. »

 

Alice Colmart

 

 

Les lauréats des Envolées 2020

 

Sarah Papet, direc­trice des affaires cultu­relles de la Ville, a annoncé ce soir-là les trois lau­réats des Envolées 2020 : Strip-tease, Rêve avec revol­ver, porté par Gabriela Alarcón Fuentes ; Poings, porté par le Collectif Odradek et Terres mères, de Anca Bene.

 

Les pro­jets seront sou­te­nus par un accom­pa­gne­ment dra­ma­tur­gique, logis­tique (mise à dis­po­si­tion d’es­paces de tra­vail), tech­nique et artis­tique (retours scé­no­gra­phiques, mise à dis­po­si­tion d’a­te­liers de construc­tion de décors), et finan­cier.

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2872 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.