Municipales à Grenoble : Matthieu Chamussy sort de sa réserve et lance son projet « Grenoble 2030 »

sep article



 

FOCUS – Plutôt discret sur ses intentions, Matthieu Chamussy est finalement sorti de sa réserve. Il présentait, ce jeudi 16 octobre, son projet « Grenoble 2030 » en vue des municipales. Son collectif se donne trente jours pour construire un thésaurus de propositions à travers des réunions dans les quartiers. L’objectif à long terme ? Préparer Grenoble à devenir, à l’horizon 2030, une collectivité unique organisée en arrondissements.

 

 

Matthieu Chamussy a présenté « Grenoble 2030 » en vue des municipales ce jeudi 16 octobre 2019. De Gauche à droite : Sylvie Pellat-Finet, Mattheiu Chamussy, Pascal Garcia et Sylvie Drulhon. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Au centre, Matthieu Chamussy et Pascal Garcia lors d’une confé­rence de presse du col­lec­tif Grenoble nous ras­semble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est dans le cadre du res­tau­rant Le 5, place Lavalette, que Matthieu Chamussy, élu et can­di­dat mal­heu­reux lors des muni­ci­pales de 2014, jus­qu’a­lors plu­tôt dis­cret, a fina­le­ment décidé de lever une par­tie du voile sur ses inten­tions pour les muni­ci­pales de mars 2020. L’élu de centre-droite n’est d’ailleurs pas venu seul.

 

L’entourent Bernadette Cadoux, conseillère muni­ci­pale d’opposition Société civile, et Pascal Garcia, venu tout droit d’En marche après être passé par le PS. Conseiller muni­ci­pal sous la man­da­ture de Michel Destot, ce der­nier avait ral­lié le cercle de réflexion « Grenoble nous ras­semble » de Matthieu Chamussy en 2018.

 

Celui qui a quitté Les Républicains et avait appelé à la créa­tion d’un « arc pro­gres­siste », de la gauche à la droite modé­rées, en pas­sant par le centre et LREM, sort donc ainsi du bois et passe à l’ac­tion.

 

 

« Je peux très bien être candidat comme ne pas l’être… »

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
5403 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. La machine à perdre est enclen­chée. Entre Gemmani et Chamussy les agi­ta­tions ont cessé plus tôt que prévu.

    sep article
  2. A part divi­ser des voies, que peut-il bien faire ? Ah si conser­ver son siège peut être.

    sep article
    • @Pierre, trois ques­tions :
      1- pré­fé­rez vous un hon­nête ou un pourri, pen­sez vous que celui qui divise soit l’honnête ? ou est ce le pourri qui cris­tal­lise un cer­tain rejet,
      2- êtes vous pro fillon ?
      3- après sa défaite car trop cli­vant, si Monsieur Carignon arrête la poli­tique et que Monsieur Piolle est condamné (favo­ri­tisme ou que ne sais je), allez vous deve­nir un fervent par­ti­san de ce der­nier ?

      sep article
  3. je ne le connais pas, mais la manque du cha­risme est évi­dente. Difficile de se faire élir avec un tel han­di­cap.

    sep article