Depuis neuf mois, Olivier Noblecourt tâtait le terrain des élections municipales à Grenoble. L'ex-socialiste devenu délégué interministériel sort du bois.

Municipales à Grenoble : dans les starting-blocks depuis neuf mois, Olivier Noblecourt sort du bois

Municipales à Grenoble : dans les starting-blocks depuis neuf mois, Olivier Noblecourt sort du bois

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Depuis neuf mois, Olivier Noblecourt tâtait le terrain des élections municipales à Grenoble. L’ex-adjoint socialiste de Michel Destot devenu délégué interministériel en charge de la pauvreté sous Emmanuel Macron sort désormais du bois pour présenter son collectif : Grenoble Nouvel Air. Mais se défend d’en être la tête de liste tout en appelant les forces de gauche à venir soutenir son mouvement. Non sans avoir semé une certaine zizanie au sein du parti socialiste et sans quelques embûches dans son plan de communication.

 

 

Olivier Noblecourt le 10 décembre pour une conférence à Science-Po Grenoble. © Jules Peyron - placegrenet.fr

Olivier Noblecourt © Jules Peyron – pla​ce​gre​net​.fr

L’annonce n’est pas vrai­ment une sur­prise. Depuis le début de l’an­née, Olivier Noblecourt, avant-hier adjoint au maire PS de Grenoble Michel Destot, hier conseiller muni­ci­pal de l’op­po­si­tion (socia­liste), aujourd’­hui délé­gué inter­mi­nis­té­riel sous l’au­to­rité d’Agnès Buzyn, tâte le ter­rain : celui des muni­ci­pales à Grenoble en 2020.

 

L’officialisation est désor­mais… offi­cielle. Le col­lec­tif auquel il par­ti­cipe depuis neuf mois aux côtés de treize (!) autres porte-paroles, sort enfin du bois et lève le voile sur ses ambi­tions. Celles notam­ment de se posi­tion­ner comme une nou­velle liste, à gauche, ras­sem­blant les « forces pro­gres­sistes » gre­no­bloises et notam­ment les déçus du maire sor­tant Eric Piolle. Soit, pour l’heure,… deux cents citoyens.

 

 

Faute d’investiture, le soutien du parti socialiste ?

 

Ce n’est pas faute de tendre des mains. A Génération.s, à Génération Écologie, au PRG, à Cap 21, aux mar­cheurs « de gauche ». Non sans quelques couacs et moments de grande ziza­nie. On l’a vu avec l’épi­sode du parti socia­liste. Divisé entre les pro-Noblecourt et les tenants d’une ligne plus tra­di­tion­nelle, le PS gre­no­blois n’a depuis tou­jours pas dégelé son pro­ces­sus d’investiture.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 64 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d'opposition de Grenoble
Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d’opposition de Grenoble

FLASH INFO — Jeu de chaises musicales au sein de l'opposition grenobloise à l'occasion de la rentrée 2021? Alors que le groupe Un nouveau regard Lire plus

Sud-PTT dénonce des "réductions d'horaires massives" à venir pour les bureaux de poste de Grenoble
Sud-PTT dénonce des « réductions d’horaires massives » à venir pour les bureaux de poste de Grenoble

FLASH INFO — Vers une "réduction massive des horaires des bureaux de poste" de Grenoble? C'est ce qu'affirme le syndicat Sud-PTT Isère-Savoie par voie de Lire plus

La Métropole de Grenoble interpelle le ministre de l'Economie Bruno Le Maire après le rachat par Doctegestio de la clinique mutualiste.
Clinique mutualiste de Grenoble : le Parti socialiste interpelle Olivier Véran

  FLASH INFO - Dans une lettre ouverte, la section grenobloise du parti socialiste interpelle le ministre de la Santé sur le dossier de la Lire plus

Les candidats de l'alternative avec Najat Vallaud-Belkacem se dévoilent
L’alternative avec Najat Vallaud-Belkacem présente ses candidats aux Régionales en Isère… et écarte l’un d’eux

  FOCUS - La liste L'alternative avec Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé, jeudi 20 mai, les 34 noms de ses candidats en Isère pour les élections Lire plus

Des militants Insoumis refusent de voir leurs noms figurer aux côtés du PS dans le Printemps isérois

  FLASH INFO — Le Printemps isérois sera-t-il orageux? Après avoir sévèrement critiqué l'union des gauches face au président sortant du Département de l'Isère, Stéphane Lire plus

Les partis de gauche de la Métropole appelle le PS à « sortir de l'ambiguité » vis-à-vis de LREM
Les partis de gauche de la Métropole appellent le PS à « sortir de l’ambiguïté » vis-à-vis de LREM

  FIL INFO – PCF, EELV, France insoumise, Ensemble et Génération.s s'unissent pour signer un communiqué appelant le Parti socialiste à « sortir de l’ambiguïté Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin