Laurent Wauquiez, à son arrivée au CEA

Laurent Wauquiez en visite au CEA Grenoble : « Tout le monde doit être à bord » pour inno­ver dans l’hydrogène

Laurent Wauquiez en visite au CEA Grenoble : « Tout le monde doit être à bord » pour inno­ver dans l’hydrogène

EN BREF – En dépla­ce­ment dans la capi­tale des Alpes ce ven­dredi 11 octobre, le pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est rendu au CEA. Au pro­gramme : inau­gu­ra­tion d’un scan­ner high tech cofi­nancé par Région et visite d’un ate­lier pilote hydro­gène. Accompagné de son vice-pré­sident Yannick Neuder, Laurent Wauquiez a rap­pelé l’importance du Centre en matière de micro­élec­tro­nique et d’hydrogène.

Laurent Wauquiez, à son arrivée au CEA

Laurent Wauquiez, à son arri­vée au CEA. © Sébastien Riglet – pla​ce​gre​net​.fr

Bienvenue dans un envi­ron­ne­ment ultra­propre. Un lieu où le port de com­bi­nai­sons est obli­ga­toire pour évi­ter d’émettre des par­ti­cules sur les pro­duits, notam­ment les plaques de silicium.

En ce jour un peu par­ti­cu­lier de visite de Laurent Wauquiez, cher­cheurs, poli­tiques et jour­na­listes ont investi les salles blanches du CEA, l’institut pion­nier dans les domaines des micro et nano­tech­no­lo­gies.

« De la litho­gra­phie à un mil­lième de cheveux »

C’est ici que se trouve le scan­ner 193 nm à immer­sion. Un bijou de tech­no­lo­gie, cofi­nancé par la Région et le CEA à hau­teur de 35 mil­lions d’euros. Laurent Wauquiez est bluffé. « C’est une bébête impres­sion­nante. On n’est pas tous férus de tech­no­lo­gies, mais cet outil est capable de faire de la litho­gra­phie à un mil­lième de che­veux. Sur une puce qui est grande comme un demi-bout d’ongle, vous avez plus d’un mil­liard de tran­sis­tors. Aucun ne doit être défec­tueux. »

Laurent Wauquiez inaugure le scanner 193 nm à immersion

Laurent Wauquiez inau­gure le scan­ner 193 nm à immer­sion. © Sébastien Riglet – pla​ce​gre​net​.fr

Nicolas Lhermet, chef du ser­vice Métrologie et carac­té­ri­sa­tion au sein du Leti, va plus loin. « Cet équi­pe­ment nous per­met d’obtenir des lar­geurs de traits très fines. Concrètement, ce sont des puces que l’on va retrou­ver dans les télé­phones et les voi­tures. »

Le CEA en pointe dans la pro­duc­tion d’hy­dro­gène décarboné

Le plan d’investissement, très impor­tant, va durer deux ans. S’il a débuté avec l’achat du scan­ner à immer­sion, une tren­taine d’équipements vont arri­ver dans les pro­chains mois. Mais l’ac­tion de la Région ne s’arrête pas là.

Laurent Wauiquiez et Florence Lambert, directrice du CEA-Liten,

Laurent Wauquiez et Florence Lambert, direc­trice du CEA-Liten. © Sébastien Riglet – pla​ce​gre​net​.fr

Un peu plus loin, Laurent Wauquiez découvre l’ate­lier pilote hydro­gène. Celui-ci pré­pare l’industrialisation de cette tech­no­lo­gie inno­vante pro­dui­sant de l’hy­dro­gène décar­boné. Un inves­tis­se­ment de pas moins de 25 mil­lions d’euros pour la Région et le CEA.

« On est au meilleur niveau mon­dial d’un point de vue per­for­mance et poten­tiel vis-à-vis du coût de l’hydrogène que l’on va pou­voir pro­duire, pré­cise Julie Mougin, chef du labo­ra­toire des tech­no­lo­gies hydro­gène au CEA. Le tout grâce à de l’innovation et des idées par­ti­cu­lières qui per­mettent de meilleures per­for­mances. La course est mon­diale, de nom­breuses équipes tra­vaillent sur le sujet. »

On doit tra­vailler en commun

De son côté, Laurent Wauquiez pré­vient : « J’ai aussi besoin de l’hydrogène au CEA. C’est la tech­no­lo­gie de demain, celle qui nous per­met­tra de rou­ler avec des voi­tures propres. Demain, il faut retrou­ver de l’air pur dans les val­lées et, si on y arrive, ce sera grâce au Centre. »

Avant de conclure la visite, le pré­sident de région a tenu à envoyer un mes­sage aux autres col­lec­ti­vi­tés locales. « J’ai besoin de tout le monde. J’ai besoin de l’aide de la mai­rie, de la métro­pole, du Département. On doit tra­vailler en com­mun. Les mon­tants sont tel­le­ment impor­tants… Les Chinois veulent nous pas­ser devant, tout comme les Américains. Tout le monde doit être à bord. »

Sébastien Riglet

SRi

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Le Département de l'Isère annonce la plantation de 300 arbres sur le site du Musée dauphinois à Grenoble
Le Département de l’Isère annonce la plan­ta­tion de 300 arbres sur le site du Musée dau­phi­nois à Grenoble

FLASH INFO - Dans le cadre de son dispositif "un arbre un habitant" initié en 2022, le Département de l'Isère annonce la plantation prochaine de Lire plus

Personnes marchant en se tenant la main rue Félix Poulat.
La hausse de la popu­la­tion s’é­rode en Auvergne-Rhône-Alpes et Grenoble perd des habitants

FOCUS - À l'occasion de la nouvelle année, l'Insee a délivré ses dernières données démographiques, en date du 1er janvier 2020, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !