« ventes solidaires » (et militantes) de fruits et légumes organisées par le PCF Isère du 4 au 7 octobre

sep article



 

FIL INFO — Le PCF de l’Isère organise la quatrième édition des « ventes solidaires » de fruits et légumes sur l’Isère, en partenariat avec des producteurs locaux et le Mouvement de défense des exploitants familiaux. Une dizaine de points de vente déployés sur l’agglomération grenobloise du vendredi 4 au lundi 7 octobre permettront aux ménages d’acheter des denrées à prix producteur et de « dénoncer les marges pratiquées par la grande distribution ».

 

 

Pour la qua­trième fois en Isère, la fédé­ra­tion dépar­te­men­tale du PCF orga­nise des « ventes soli­daires » de fruits et légumes du ven­dredi 4 au lundi 7 octobre sur une dizaine de com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Le prin­cipe ? Les den­rées sont ven­dues à prix pro­duc­teur, sans marges et coûts com­plé­men­taires, en par­te­na­riat avec des pro­duc­teurs locaux et le Mouvement de défense des exploi­tants fami­liaux (Modef).

 

Un stand de ventes solidaires de fruits et légumes © PCF Isère

Un stand de ventes soli­daires de fruits et légumes © PCF Isère

 

Des ventes par nature mili­tantes, comme le rap­pelle le PCF. Qui décrit l’o­pé­ra­tion comme répon­dant à trois objec­tifs : « Permettre à toutes et tous d’a­voir accès à des pro­duits de qua­lité au juste prix », « dénon­cer les marges de la grande dis­tri­bu­tion qui étrangle pro­duc­teurs et consom­ma­teurs » et « sou­te­nir les petits pro­duc­teurs pour défendre un autre modèle agri­cole, plus res­pec­tueux de l’homme et de l’en­vi­ron­ne­ment ».

 

 

Une dizaine de points de vente sur le département

 

Quelles reven­di­ca­tions portent les com­mu­nistes à l’oc­ca­sion de ces ventes ? Le PCF pro­pose le blo­cage des prix des den­rées ali­men­taires de base, « en impo­sant une res­tric­tion des marges de la grande dis­tri­bu­tion ». Ainsi que la mise en place d’une taxe sur les « impor­ta­tions abu­sives qui pillent les pro­duc­tions locales et détruisent l’en­vi­ron­ne­ment ». Le tout en sou­te­nant les petits exploi­tants et les cir­cuits courts.

 

Le PCF dénonce la marge des supermarchés sur les denrées telles les fruits et Le PCF dénonce la marge de la grande distribution sur les denrées comme les fruits et légumes © Florent Mathieu - Place Gre'net© Florent Mathieu - Place Gre'net

Le PCF dénonce les marges de la grande dis­tri­bu­tion sur les den­rées comme les fruits et légumes. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les points de vente ? Le ven­dredi 4 octobre à Saint-Martin-d’Hères, der­rière l’é­cole Paul-Langevin de 16 à 18 heures, à Saint-Marcellin der­rière la salle poly­va­lente de 17 à 19 heures, et au Pont-de-Claix place Nelson-Mandela de 10 à 12 heures, puis devant l’Amphithéâtre de 13 h 30 à 15 h 30. Le samedi 5 octobre, les ventes auront lieu à Échirolles sur le par­vis de La Butte de 10 à 12 heures et à Domène place du Docteur Marmonnier, éga­le­ment de 10 à 12 heures.

 

Dimanche 6 octobre, ren­dez-vous est donné à Grenoble devant la MJC Lucie-Aubrac de 10 à 12 heures, ainsi qu’à Vizille sur la place du Château, tou­jours de 10 à 12 heures. Enfin, trois points de vente le lundi 7 octobre : à Grenoble sur la place du mar­ché de la Villeneuve de 10 à 12 heures, sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères (arrêt de tram Bibliothèque uni­ver­si­taire) de 13 à 15 heures, et enfin à Saint-Martin-le-Vinoux sur la place de l’Horloge de 16 à 18 heures.

 

Florent Mathieu

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2070 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.