Une biopile alimentée par la sueur mise au point par des chercheurs de Grenoble

Une biopile alimentée par la sueur mise au point par des chercheurs de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Des chercheurs des universités Grenoble Alpes et San Diego aux États-Unis ont mis au point une biopile unique. Celle-ci transforme des composés présents dans la transpiration pour produire de l’énergie électrique. Le dispositif, d’ores et déjà breveté, peut même allumer une Led en continu. Ces travaux ont été publiés dans Advanced Functional Materials, le 25 septembre dernier.

 

 

Imaginez que l’on puisse géné­rer de l’énergie renou­ve­lable au moyen du corps humain. Voilà qui pour­rait rem­pla­cer avan­ta­geu­se­ment les piles jetables et pol­luantes ali­men­tant actuel­le­ment de nom­breux appa­reils élec­tro­niques por­tables. Notamment dans les domaines en pleine expan­sion de la sur­veillance médi­cale et sportive.

 

Études de résistance mécanique et électrochimique de la biopile à des étirements de 20% en 2D direction. © Xiaohong Chen

Études de résis­tance méca­nique et élec­tro­chi­mique de la bio­pile à des éti­re­ments de 20% en 2D direc­tion. © Xiaohong Chen

Loin d’être une gageure, l’affaire est aujourd’hui pliée grâce à des cher­cheurs gre­no­blois du centre natio­nal de la recherche scien­ti­fique (CNRS). En effet, ces scien­ti­fiques du dépar­te­ment de chi­mie molé­cu­laire de l’université Grenoble Alpes (UGA) sont par­ve­nus à mettre au point une bio­pile uti­li­sant comme « bio­car­bu­rants » les liquides orga­niques humains. Plus spé­ci­fi­que­ment la sueur.

 

Le dis­po­si­tif, unique et bre­veté, a été déve­loppé en col­la­bo­ra­tion avec une équipe amé­ri­caine de l’université de San Diego en Californie (USA), pour sa part experte en nano­ma­chines, bio­cap­teurs et nano­bio­élec­tro­nique. La revue Advanced Functional Materials a publié leurs tra­vaux le 25 sep­tembre dernier.

 

 

Une pile utilisant la sueur et capable d’allumer une led

 

La bio­pile pro­duit plus pré­ci­sé­ment de l’éner­gie élec­trique par réduc­tion de l’oxy­gène et par oxy­da­tion de l’acide lac­tique pré­sent dans la trans­pi­ra­tion. Pour ce faire, le dis­po­si­tif doit épou­ser par­fai­te­ment les contours de la peau. Raison pour laquelle les cher­cheurs l’ont réa­lisé en tissu conduc­teur flexible et extensible.

 

Sa com­po­si­tion ? Des nano­tubes de car­bone, de poly­mère réti­cu­lant et d’enzymes, reliés entre eux par des connec­teurs exten­sibles. La séri­gra­phie a per­mis, quant à elle, d’imprimer ces der­niers direc­te­ment sur le tissu.

 

Image de la biopile portable collée sur un bras et alimentant unediode fixée sur le brassard noir entourant l’avant-bras. © Xiaohong Chen

Image de la bio­pile por­table, col­lée sur un bras. Elle ali­mente une diode fixée sur le bras­sard noir entou­rant l’avant-bras. © Xiaohong Chen

 

Ses per­for­mances actuelles ? Après son adhé­sion sur le bras d’une per­sonne, cette bio­pile est capable, via la connexion d’un ampli­fi­ca­teur de ten­sion, d’allumer une diode élec­tro­lu­mi­nes­cente ou Led (de l’an­glais : light-emit­ting diode) en continu.

 

 

Une biopile simple à fabriquer et peu onéreuse

 

L’ultime atout de cette bio­pile est sa fabri­ca­tion rela­ti­ve­ment simple et peu oné­reuse. Son coût est prin­ci­pa­le­ment lié à la pro­duc­tion des enzymes qui per­mettent de trans­for­mer les com­po­sants de la sueur.

 

Un tel dis­po­si­tif ouvre de nou­velles pers­pec­tives pour le déve­lop­pe­ment de l’électronique por­table ali­men­tée par des bio-dis­po­si­tifs auto­nomes et res­pec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment. Et, bien sûr, les cher­cheurs ne comptent pas s’arrêter là.

 

La pro­chaine étape ? Ils vont main­te­nant concen­trer leurs efforts sur l’amplification de la ten­sion four­nie par la bio­pile afin de réus­sir à ali­men­ter des dis­po­si­tifs por­tables plus importants.

 

VM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelles jauges pour les amphis face au Covid: quel impact pour l'UGA?
Après l’Idex 1, l’Idex 2 ? À l’Université Grenoble Alpes, la course aux financements se poursuit

  FOCUS - En 2016, l'Université Grenoble Alpes décrochait l'Idex. À la clé, 100 millions d'euros sur quatre ans pour financer la recherche, la formation Lire plus

Un nouveau mode de transmission de la Covid-19 découvert à Grenoble

  EN BREF – Des scientifiques grenoblois ont découvert un nouveau mode de transmission de la Covid-19 qui implique les cellules immunitaires. Leur article scientifique, Lire plus

Admission Parcoursup : début le 19 mai
Sur fond de conflit d’intérêts, la justice annule la sélection de l’appel à projets Idex de l’Université de Grenoble

  DÉCRYPTAGE - L'ex-président de l'Université Grenoble Alpes a-t-il interféré en 2016 dans le processus d'attribution de l'appel à projets Idex doté de 20 millions Lire plus

Université de Grenoble, Medecine et Pharmacie, La Tronche © Chloé Ponset - Place Gre'net
En pleine crise sanitaire, la réforme des études de santé laisse nombre d’étudiants sur le carreau à Grenoble

  FOCUS - À Grenoble, seuls 6 % des étudiants nouvellement inscrits en médecine passeront le cap de la première année, suite à la réforme Lire plus

Les lauréats des prix Covid19 remis par l'UGA le 10 mars 2021.
Crise sanitaire : sept associations étudiantes de l’Université de Grenoble récompensées pour leur mobilisation

  FLASH INFO - L’Université Grenoble Alpes (UGA) et sa fondation ont récompensé, le 10 mars 2021, sept associations étudiantes agissant au sein de l’université Lire plus

Un forum des licences professionnelles et masters de l'UGA en ligne jeudi 4 mars 2021
Un forum des licences professionnelles et masters de l’UGA en ligne jeudi 4 mars 2021

  FLASH INFO — Restrictions sanitaires obligent, l'édition 2021 du traditionnel forum des licences professionnelles et des masters de l'Université Grenoble-Alpes se déroulera intégralement en Lire plus

Flash Info

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin