Un jardin thérapeutique pour les patients de l’institut de cancérologie du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble

sep article

 

REPORTAGE VIDÉO – L’institut de cancérologie du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble a inauguré, ce 18 septembre, un jardin thérapeutique à l’usage de ses patients. Le fruit du travail de toute une équipe de jeunes attachés de recherche, rendu possible grâce au soutien financier de l’association Gefluc Grenoble Dauphiné Savoie.

 

 

Quelques patients de l'institut se sont joints à l'inauguration. du jardin thérapeutique. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Inauguration du jardin thérapeutique de l’institut de cancérologie Daniel Hollard. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Cet espace a été entièrement rénové et équipé pour le bien-être de nos patients et de leurs accompagnants. Il se situe dans une structure de soins mais ce n’en est pas une, c’est à côté. »

 

Le Dr Nicolas Albin, responsable médical de l’institut de cancérologie Daniel Hollard, n’est pas peu fier du nouveau jardin thérapeutique de l’établissement qu’il dirige au sein du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM).

 

Et pour cause. Ce jardin, qui a été inauguré ce mercredi 18 septembre, résulte du travail de toute une équipe de soignants et de jeunes attachés de recherche clinique très motivés. Le tout avec le soutien financier du Gefluc Grenoble Dauphiné Savoie, association régionale au service de la lutte contre le cancer.

 

 

Un espace de repos, de jardinage, de relaxation…

 

Oublier ne serait-ce que l’espace de quelques instants les salles de chimiothérapie qui entourent le patio. Se ressourcer dans le cadre verdoyant d’un agréable jardinet, un refuge propice à la tranquillité et au repos.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Voilà ce que peuvent désormais faire les patients de l’institut, lors de leurs cycles de séances, afin de trouver l’apaisement, de souffler un peu et de récupérer. L’occasion de « prendre un moment pour eux », indépendant de l’ambiance médicale et technique du traitement de leur cancer.

 

Mais là n’est pas sa seule vocation. En effet, cet espace participera également à la prise en charge et de l’accompagnement des patients en cours de traitement. Ainsi, assure le GHM, « ce nouvel écrin permettra d’y organiser des soins de support : jardinage, poésies, relaxation, méditation pour des petits groupes de patients. »

 

Retour en images sur cette inauguration, en compagnie de Nicolas Albin et de Bruno Peruzzo, délégué régional du Gefluc Grenoble Dauphiné Savoie

 

 

 

Joël Kermabon

 

commentez lire les commentaires
2646 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.