La Cité éducative Grenoble-Échirolles labellisée par le gouvernement, avec un premier versement de 100 000 euros

sep article

 

FIL INFO — La Cité éducative Grenoble-Échirolles a été officiellement labellisée par le gouvernement, avec à la clé des financements supplémentaires dont 100 000 euros versés dès à présent. Son périmètre comprend les quartiers Villeneuve-Village olympique pour Grenoble et Essarts-Surieux pour Échirolles, soit au total près de 5 400 élèves.

 

 

Cartes des territoires de la métropole labellisés Cités éducatives. © Éducation nationale

Cartes des territoires de la métropole labellisés Cités éducatives. © Éducation nationale

C’est officiel : la Cité éducative Grenoble-Échirolles a été labellisée par le gouvernement jeudi 5 septembre, parmi 80 autres territoires lauréats.

 

Si la région Auvergne-Rhône-Alpes comptent plusieurs autres cités éducatives, à Lyon et Saint-Étienne, celle de Grenoble-Échirolles est la seule représentante du département de l’Isère.

 

Les quartiers concernés ? Villeneuve-Village olympique pour Grenoble, et Essarts-Surieux pour Échirolles. Soit, au total, un périmètre qui représente pas moins de trois collèges et vingt-deux écoles, comptant en tout 5 399 élèves scolarisés cette année.

 

 

Cent mille euros versés dès la labellisation

 

Imaginé par Jean-Louis Borloo, le label Cité éducative « vise à améliorer la réussite à l’école et éviter les décrochages en travaillant sur une meilleure complémentarité des actions dans et hors de l’école, pour les jeunes de 3 à 25 ans », décrit la préfecture de l’Isère. Un budget de 34 millions d’euros par an lui est consacré pour une durée de trois ans… avec versement immédiat de 100 000 euros à chacune des cités récemment labellisées.

 

La Cité éducative Grenoble-Échirolles inclut les quartiers Villeneuve et Village Olympique de Grenoble © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La Cité éducative Grenoble-Échirolles inclut les quartiers Villeneuve et Village olympique de Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

De quoi permettre à la Ville de Grenoble de « renforcer son engagement pour l’éducation à la
Villeneuve-Village olympique dès 2019 », se félicite la municipalité. Tandis que le maire de Grenoble Éric Piolle vante l’engagement « côte à côte » des deux communes, « pour l’avenir des Villeneuve et l’affirmation de projets éducatifs porteurs de sens ». « Cette labellisation est un pas de plus dans notre chemin de coopération », conclut-il.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
3660 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Je pense que la solution pour rendre le panache d’antan aux quartiers de
    Villeneuve- Village olympique,c’est que notre personnel politique municipal
    au grand complet,puisse trouver à s’y loger.
    Quelle magnifique promotion de voir venir dans ces quartiers en souffrance, tous les
    militants Verts/Ades .Dès que Madame M Boileau et E Piolle habiteront
    Villeneuve, leurs beaux discours sur le vivre ensemble seront crédibles.
    https://www.placegrenet.fr/2019/08/26/mort-olivier-mambakasa-affrontements/256173

    sep article
  2. Je ne comprends pas comment la ville de Grenoble qui encourage la ghettoïsation par divers positionnements ou renoncements peut se féliciter d’un dispositif qui vise à lutter contre ladite ghettoïsation.

    sep article