Appel Forêt -
La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.

La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l’association SOS Chrétiens d’Orient était à l’ordre du jour de la prochaine commission permanente. Avant d’être une nouvelle fois retirée (article mis à jour le 11 septembre 2019).

 

 

Retirée du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à SOS Chrétiens d'Orient revient à l'ordre du jour.La Région Auvergne Rhône-Alpes en assemblée plénière

La Région Auvergne Rhône-Alpes en assem­blée plé­nière © Région Auvergne Rhône-Alpes

Revoilà la sub­ven­tion à l’as­so­cia­tion SOS Chrétiens d’Orient. Retirée quelques minutes avant le vote en juin der­nier, l’aide octroyée par la Région Auvergne Rhône-Alpes revient à l’ordre du jour de la com­mis­sion per­ma­nente, pré­vue le 19 septembre.

 

Vingt-deux mille euros qui passent mal dans les rangs de l’op­po­si­tion socia­liste. Laquelle réclame une nou­velle fois le retrait de ce dos­sier. Car si, offi­ciel­le­ment, l’as­so­cia­tion dit œuvrer à la réa­li­sa­tion de pro­jets en faveur des mino­ri­tés chré­tiennes du Moyen-Orient, notam­ment en Syrie et en Irak, elle est aussi décriée pour ses liens avec l’ex­trême droite et les mou­ve­ments iden­ti­taires et nationalistes.

 

Critiquée au sein même de l’Église, elle est aussi accu­sée d’être par­ti­cu­liè­re­ment com­plai­sante avec le régime syrien de Bachar el-Assad. Tout en ayant obtenu en mars 2017 le sta­tut d’asso­cia­tion par­te­naire de la défense natio­nale.

 

 

La Région, un laboratoire politique d’une droite dure et identitaire ?

 

« Visiblement, il s’a­git tou­jours de faire de la Région un labo­ra­toire poli­tique d’une droite dure et iden­ti­taire », s’in­surge Jean-François Debat, le pré­sident du groupe socia­liste et démo­crate. « Cette région a tou­jours com­battu l’ex­trême droite. Auvergne Rhône-Alpes n’est pas et ne sera jamais le ter­reau, sous cou­vert de mis­sions huma­ni­taires, de col­lu­sions insup­por­tables avec les réseaux d’ex­trême droite. »

 

Polémique inutile ? Car la déci­sion d’at­tri­buer la sub­ven­tion n’a pas été arrê­tée. « Nous avons sol­li­cité l’ambassade de France en Irak qui nous a indi­qué que cette asso­cia­tion béné­fi­ciait au titre d’ONG fran­çaise d’un suivi par l’ambassade, répond la Région. Nous avons éga­le­ment sol­li­cité le minis­tère des Affaires étran­gères, pour qu’il n’y ait pas de place à la moindre polé­mique. Il n’y aura de déci­sion finale d’attribution qu’à condi­tion que le minis­tère des Affaires étran­gères nous confirme la qua­lité du tra­vail qui est fait. Et, jusque-là, aucune déci­sion ne sera prise. »

 

 

La délibération finalement retirée, l’opposition dénonce un « mensonge » de la Région

 

Finalement, la déli­bé­ra­tion a été reti­rée de l’ordre du jour. « Hier encore, la pré­si­dence de la région était « droite dans ses bottes » et assu­mait plei­ne­ment le finan­ce­ment de cette asso­cia­tion, arguant que toutes les garan­ties avaient été prises auprès des ser­vices de l’État en Irak et que cette asso­cia­tion béné­fi­ciait d’un suivi de l’am­bas­sade de France en Irak, tance le pré­sident du groupe socia­liste et démo­crate Jean-François Debat. Or, aujourd’­hui, nous appre­nons que le minis­tère des Affaires étran­gères dément cette affir­ma­tion de la Région et émet des doutes sur l’ef­fi­ca­cité de l’ac­tion de cette asso­cia­tion en Irak. »

 

L’opposition socia­liste dit éga­le­ment s’in­quié­ter « de la poro­sité per­ma­nente des res­pon­sables de droite de cette région avec les asso­cia­tions proches de l’ex­trême droite et des mou­ve­ments iden­ti­taires, au-delà du cas d’es­pèce de SOS Chrétiens d’Orient ».

 

 

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

CM Échirolles lundi 26 avril 2021. © Capture d'écran
Plan climat air énergie : les élus d’Échirolles ont voté la charte d’engagement après de vifs débats

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté une délibération, lundi 26 avril,  renouvelant son engagement auprès de la Métropole dans le cadre du Lire plus

Les tours au centre de la cité © Véronique Magnin – placegrenet.fr
Nouveau dispositif destiné à assurer la tranquillité des locataires du parc social : Grenoble met 16 000 euros

  FIL INFO - Le conseil municipal de Grenoble a adopté, lundi 29 mars 2021, une délibération afin d'accorder une subvention de 16 000 euros Lire plus

Olivier Noblecourt et ses colistiers (de gauche à droite : Sarah Boukaala, David Bouquet et Sophia Camerino) assurent vouloir simplement inciter à la participation au vote. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Municipales : la liste d’Olivier Noblecourt organise un escape game citoyen

  FIL INFO – La liste de gauche Grenoble Nouvel Air organise un escape game géant (jeu d’évasion grandeur nature), gratuit et ouvert à tous, Lire plus

A Grenoble, le PS a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales. La grogne monte.
À Grenoble, le PS court-circuite le processus de désignation… et opte pour une alliance avec Olivier Noblecourt

  FOCUS -  Le parti socialiste grenoblois a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales Lire plus

Éric Piolle et trois des porteuses du projet "Un pas vers l'eau". © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget participatif 2019 de Grenoble : place au vote pour choisir cinq projets parmi les vingt-et-un encore en lice

  FOCUS - Place au vote ! La Ville de Grenoble vient de donner le coup d'envoi du scrutin d'où émergeront les projets lauréats de Lire plus

Une Grenobloise relate le parcours du combattant pour les électeurs souhaitant voter pour une petite liste dépourvue de bulletins de vote dans les bureaux.
Petites listes : « Je n’ai toujours pas de bulletin A4 de 70 g/m² à mettre dans l’urne à deux jours des européennes »

  TRIBUNE LIBRE - À deux jours des élections européennes, une jeune Grenobloise a contacté la rédaction de Place Gre'net pour livrer son témoignage. Aude Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin