Le podcast grenoblois Bullied dédié au harcèlement scolaire donne la parole aux victimes… et aux bourreaux

sep article

 

FIL INFO — Bullied, postcast grenoblois dédié au harcèlement scolaire, est au cœur d’une table-ronde organisée mardi 10 septembre sur le campus de Grenoble. Son principe ? Traiter d’un sujet encore méconnu il y a peu, à travers des témoignages de jeunes adultes ayant vécu le harcèlement scolaire. En tant que victimes… ou en tant que “bourreaux”.

 

 

« Ce qui a été difficile pour eux c’est que j’étais là, j’existais, et qu’ils n’avaient pas forcément envie que j’existe. » L’école, le collège, le lycée ne sont pas sources de nostalgie pour tous : celles et ceux qui ont vécu le harcèlement scolaire en gardent surtout des blessures profondes, et beaucoup de questionnements sur eux-mêmes comme sur les autres. Un sujet grave abordé par le podcast Bullied, créé par la Grenobloise Malika Ung via sa société Dire-Son.

 

Le harcèlement scolaire concerne environ un enfant sur dix, principalement les écoliers et les collégiens © Léa Raymond - Place Gre'net

Le harcèlement scolaire concerne environ un enfant sur dix, principalement les écoliers et les collégiens. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

Lancé à la mi-août à raison d’un nouvel épisode chaque lundi, Bullied peut s’écouter sur son site dédié, à travers des plateformes de streaming comme Spotify, ou encore à l’aide d’une appli mobile. Le podcast sera au cœur d’une table ronde sur le harcèlement scolaire organisée par Radio Campus et Dire-son mardi 10 septembre à 18 heures à Eve (Espace vie étudiante), sur le campus de Saint-Martin-d’Hères. Et diffusée en direct sur les ondes FM (90.8) de Radio Campus.

 

 

Donner la parole aux victimes… et aux bourreaux

 

Le principe de Bullied ? Donner la parole à de jeunes adultes qui ont eu affaire au harcèlement scolaire, soit en tant que victimes… soit en tant que “bourreaux”. Avec pour objectif de « contribuer à sensibiliser à ces violences quotidiennes mais surtout à donner des représentations et témoignages aux victimes de ce fléau ».

 

Visuel de Bullied. © Dire-Son

Visuel de Bullied. © Dire-Son

En France, selon les derniers chiffres en date, le harcèlement scolaire concerne environ un enfant sur dix, principalement des écoliers et des collégiens.

 

Il pousse parfois des enfants à se donner la mort. En juillet 2019, le suicide d’Evaëlle, âgée d’à peine 11 ans, constituait ainsi un (nouvel) électrochoc. En attendant le prochain ?

 

Si le phénomène a longtemps été considéré comme inévitable voire normal, il prend aujourd’hui de plus en plus de place dans les préoccupations des équipes éducatives. Mais aussi au sein des familles et de la société.

 

« Le succès de séries comme 13 Reasons Why ou Stranger Things prouve que les médias s’emparent de ces questions », note ainsi Malika Ung. Qui entend, à travers Bullied, contribuer à la libération de la parole sur le harcèlement en milieu scolaire.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2197 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.