© Le Tichodrome

La Métropole renforce son soutien au Tichodrome, le centre de sauvegarde de la faune sauvage en Isère

La Métropole renforce son soutien au Tichodrome, le centre de sauvegarde de la faune sauvage en Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Suite aux canicules qui ont engendré un afflux massif d’animaux, le Tichodrome, seul centre de sauvegarde de la faune sauvage en Isère, fait face à des difficultés financières. La Métropole, qui aide le centre depuis 2013, vient de lui « réaffirmer et renforcer son soutien ». Dans sa besace, une subvention passant de 6 000 euros en 2018 à 10 000 euros par an à compter de 2019. L’occasion d’une petite visite sur place.

 

 

Situé sur la com­mune du Gua, le Tichodrome, centre de sau­ve­garde de la faune sau­vage unique en Isère, reçoit chaque année davan­tage de pen­sion­naires. Martinets, écu­reuils, héris­sons, fouines, chauve-sou­ris, chouettes, buses… Autant d’a­ni­maux en dif­fi­culté, malades, bles­sés ou affai­blis, pris en charge et soi­gnés par l’é­quipe du centre avant d’être relâ­chés dans leur milieu naturel.

 

Le Tichodrome reçoit chaque année davantage de pensionnaires : martinets, écureuils, hérissons, fouines, chauve-souris, chouettes, buses… © DR2

Le Tichodrome reçoit chaque année davan­tage de pen­sion­naires : mar­ti­nets, écu­reuils, héris­sons, fouines, chauve-sou­ris, chouettes, buses… © DR2

Cet été, le Tichodrome  tirait la son­nette d’a­larme. L’association, débor­dée par un afflux mas­sif d’a­ni­maux à soi­gner du fait de la cani­cule, s’a­lar­mait des sur­coûts engen­drés, éva­lués à plus de 10 000 euros. Une menace pour les fra­giles finances d’une struc­ture qui ne peut comp­ter que sur les dons, adhé­sions et sub­ven­tions pour assu­rer sa mission.

 

Afin de parer au plus pressé, le Tichodrome a lancé un appel aux dons sur la pla­te­forme Leechi. Cette cagnotte en ligne qui prend fin le 15 sep­tembre a déjà per­mis de col­lec­ter plus de 6 800 euros*

 

 

La Métropole vient à la rescousse et augmente la subvention du Tichodrome

 

La Métropole qui sou­tient le centre depuis 2013 a entendu l’ap­pel au secours du Tichodrome. Ce jeudi 29 août, Christophe Ferrari, son pré­sident, Jérôme Dutroncy, vice-pré­sident délé­gué à l’environnement et à la bio­di­ver­sité, et Christophe Mayoussier, le maire de la com­mune du Gua, ont ren­con­tré l’é­quipe ani­mant le centre.

 

Visite des installations du Tichodrome sous la conduite de Jean-Charles Poncet, le président de l'association. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Visite du Tichodrome sous la conduite de Jean-Charles Poncet, le pré­sident de l’as­so­cia­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

L’objectif ? Réaffirmer autant que ren­for­cer « le sou­tien indé­fec­tible » de la col­lec­ti­vité dans le cadre de sa stra­té­gie en faveur de la bio­di­ver­sité et des espaces natu­rels 2016 – 2021. Pour l’oc­ca­sion, Christophe Ferrari n’est pas venu les mains vides. La Métropole a en effet décidé d’augmenter sa sub­ven­tion, la por­tant de 6 000 euros en 2018 à 10 000 euros par an à comp­ter de 2019.

 

Retour en images sur quelques séquences de cette visite du centre où vous ver­rez très peu d’a­ni­maux. Et ce pour la bonne cause. En effet, la direc­tion et les soi­gneurs vou­laient évi­ter que leurs petits pen­sion­naires subissent le stress d’une visite s’a­jou­tant à celui de leurs blessures.

 

 

 

« L’État doit aussi prendre ses responsabilités en la matière »

 

Pour autant, mal­gré l’aug­men­ta­tion de la sub­ven­tion métro­po­li­taine, le compte n’y est pas, loin s’en faut. « Je lance un appel aux autres col­lec­ti­vi­tés et inter­com­mu­na­li­tés du dépar­te­ment et à la Région. Je les invite à appor­ter aussi leur contri­bu­tion pour que vous puis­siez conti­nuer à rem­plir votre mis­sion d’u­ti­lité publique », déclare Christophe Ferrari. Quid de l’État ? « Il faut conti­nuer à peser plus pour qu’il prenne ses res­pon­sa­bi­li­tés en la matière », enchaîne Jérôme Dutroncy.

 

Jérôme Dutroncy et Christophe Ferrari. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jérôme Dutroncy et Christophe Ferrari. © Joël Kermabon – Place Gre’net

De fait, les refuges comme le Tichodrome ne reçoivent aucun sub­side de l’État, « alors que c’est lui qui décide des espèces à pro­té­ger », rap­pelle le vice-pré­sident. Qu’attendre de la suite ? Ludivine, char­gée de l’ac­cueil et de la média­tion faune sau­vage, se réjouit pour l’heure du coup de pro­jec­teur consé­cu­tif au cri d’a­larme du centre.

 

« La cagnotte a bien fonc­tionné. Des per­sonnes qui ont vu le repor­tage “Un été auprès des ani­maux” dans l’é­mis­sion Zone inter­dite dif­fu­sée sur M6 nous ont contac­tés pour avoir des infor­ma­tions », explique-t-elle.

 

Au centre, la vie conti­nue et l’ac­ti­vité ne fai­blit pas, loin de là. « Ce matin, nous en étions à 1 634 accueils. Actuellement, nous devons avoir 170 pen­sion­naires dans le centre », rap­porte Jean-Charles Poncet. Au nombre d’entre eux, une qua­ran­taine de mar­ti­nets noirs, l’es­pèce la plus repré­sen­tée dans le sur­nombre d’a­ni­maux recueillis cet été.

 

 

Des incertitudes planent sur l’avenir du Tichodrome

 

« Ce sont des choses qui vont se repro­duire sys­té­ma­ti­que­ment dans le futur, ajoute le pré­sident du Tichodrome. Deux années sur quatre, nous sommes confron­tés à ce pro­blème-là ». Ses craintes ? Parvenir à la limite d’ef­fi­ca­cité du per­son­nel encadrant.

 

Jean-Charle Poncet, président du Tichodrome et Mireille Lattier, sa directrice. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Charles Poncet, pré­sident du Tichodrome, et Mireille Lattier, sa direc­trice. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Les contrats de deux per­sonnes en par­cours emploi com­pé­tence vont prendre fin cou­rant 2020. Nous ne savons tou­jours pas s’ils vont être péren­ni­sés », s’in­quiète Jean-Charles Poncet. « Nous sommes dans la plus totale incer­ti­tude de pou­voir répondre à des besoins constants », déplore-t-il encore.

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Pour célébrer les 35 ans d'ouverture de ses "missions France", Médecins du Monde a convié le street artiste Aitho à réaliser une fresque sur le boulevard Joseph Vallier, à Grenoble, ce samedi 16 octobre 2021. © Médecins du Monde
Grenoble : Médecins du Monde fête ses 35 ans de missions en France avec une fresque murale et un jeu-concours

FOCUS - Pour célébrer les trente-cinq ans de ses missions en France, Médecins du Monde a lancé "l'Opération Colombes", en collaboration avec des street artistes, Lire plus

Plusieurs centaines de personnes ont participé, ce samedi 25 septembre 2021, à la deuxième Convergence Vélo, organisée par l'ADTC et Alternatiba, pour promouvoir les déplacements à vélo. © Guillaume Laget / tetras.org
Convergence vélo et Village des alternatives : un samedi festif et revendicatif pour promouvoir les alternatives

REPORTAGE - Plusieurs centaines de personnes ont participé à la deuxième Convergence vélo, à l'appel de l'ADTC et d'Alternatiba, ce samedi 25 septembre 2021. Les Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Ouvrages d’art en péril : la Métropole de Grenoble liste ses priorités

EN BREF - La Métropole a décidé de lister ses ouvrages d'art en péril lors du conseil du 2 juillet 2021, face à l'augmentation constante Lire plus

Vingt-trois maires de la Métropole ont signé la charte d'engagement lumière visant à réduire la pollution lumineuse. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Pollution lumineuse : vingt-trois communes de la Métropole de Grenoble s’engagent à travers une charte

FOCUS - Vingt-trois communes de la Métropole ont signé, ce mardi 6 juillet 2021, une charte pour limiter la pollution lumineuse et la consommation énergétique Lire plus

Autre partie de l'installation photovoltaïque sur le toit de la mairie d'Échirolles © Simon Marseille - Place Gre'net
La Métropole de Grenoble accélère le développement du photovoltaïque… dans la mesure du possible

FOCUS - La métropole de Grenoble a présenté, lors de son conseil du 2 juillet 2021, son plan d'accélération du développement du secteur photovoltaïque dans Lire plus

Construction d’un édifice religieux : la Métropole de Grenoble soutient Meylan contre la Fraternité sacerdotale

EN BREF – Le conseil métropolitain a adopté un vœu à l'unanimité, le 21 mai 2021, soutenant la Ville de Meylan contre la construction d'un Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin