Crèche saint bruno © Florent Mathieu - Place Gre'net

Quel avenir pour la crèche Saint-Bruno de Grenoble, “remplacée” par la crèche Anthoard ?

Quel avenir pour la crèche Saint-Bruno de Grenoble, “remplacée” par la crèche Anthoard ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – Envolées, les 200 places en crèche promises dans Grenoble par la municipalité d’Eric Piolle. On s’achemine vers une trentaine de places créées. De fait, la Ville a largement communiqué sur l’ouverture, pour cette rentrée, de la crèche Anthoard d’une capacité de 66 places dans le quartier Saint-Bruno. Mais vient en revanche de fermer très discrètement celle de Saint-Bruno de 60 places, jugée trop ancienne et peu adaptée. Des qualificatifs que réfutent d’anciennes professionnelles de l’établissement qui soupçonnent une opération immobilière, tout comme le conseiller municipal d’opposition Guy Tuscher.

 

 

La future crèche se trouve dans une ancienne église aujourd'hui désacralisée © Florent Mathieu - Place Gre'net

La crèche Anthoard se trouve dans une ancienne église aujourd’­hui désa­cra­li­sée. © Florent Mathieu – Place Gre’net

C’est au sein du quar­tier Saint-Bruno de Grenoble, au croi­se­ment de la rue Anthoard et de la rue d’Alembert, que la nou­velle crèche Anthoard ouvre ses portes. Les jeunes enfants y seront accueillis dans des condi­tions opti­males, assure la Ville, avec une salle de psy­cho­mo­tri­cité, des dor­toirs à proxi­mité des uni­tés de vie et une cour extérieure.

 

Le tout dans un envi­ron­ne­ment pro­pice à « la santé envi­ron­ne­men­tale ». Et acces­sible à tous les publics, dans un esprit de « lutte contre les inéga­li­tés ». Ce alors que la moi­tié des familles accueillies dans les crèches se situent en-des­sous du seuil de pau­vreté, est-il rappelé.

 

Le bâti­ment, une ancienne église construite dans les années 1970 par la Mission catho­lique ita­lienne, vient ainsi “rem­pla­cer” la crèche Saint-Bruno, située rue Henri-Le-Châtelier.

 

 

Une trentaine de places créées, loin des 200 annoncées

 

Inauguration de la crèche Charrel, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Inauguration de la crèche Charrel, en mai 2017 à Grenoble. © Chloé Ponset – Place Gre’net

Un « démé­na­ge­ment » qui s’ins­crit dans le Plan crèche de la Ville de Grenoble, com­pre­nant la construc­tion ou la réha­bi­li­ta­tion de cinq crèches sur le ter­ri­toire de la com­mune. Le tout pour un coût glo­bal de 6 mil­lions d’eu­ros, en par­te­na­riat avec la Caf de l’Isère.

 

Quatre crèches ont ainsi d’ores et déjà ouvert leurs portes : les équi­pe­ment d’ac­cueil du jeune enfant (EAJE) Charrel, Milles-Pattes, Les Loupiots et, pour cette ren­trée, Anthoard. Suivra cet hiver la crèche Châtelet.

 

Ce plan crèche créera une tren­taine de nou­velles places. Autrement dit, net­te­ment moins que les 200 nou­velles places annon­cées dans le pro­gramme d’Eric Piolle (point 9) et réaf­fir­mées en début de man­dat par Élisa Martin, la pre­mière adjointe char­gée du par­cours éducatif.

 

Élisa Martin, première adjointe chargée du parcours éducatif et de la tranquillité publique, dans son bureau de l'hôtel de ville de Grenoble. © Paul Turenne - placegrenet.fr

Élisa Martin, pre­mière adjointe char­gée du par­cours édu­ca­tif et de la tran­quillité publique. © Paul Turenne – pla​ce​gre​net​.fr

« Notre pro­gramme s’étale jusqu’à la fin du man­dat et, d’ici là, du fon­cier va être rendu dis­po­nible », assu­rait alors l’é­lue qui recon­nais­sait le manque criant de places de crèches à Grenoble. C’était avant la cure d’a­mai­gris­se­ment impo­sée par le plan d’é­co­no­mies, alias plan de sau­ve­garde des ser­vices publics locaux, validé par cette der­nière.

 

D’où le plan B mis au point en 2016 par la Ville et le centre com­mu­nal d’ac­tion sociale (CCAS) : le dénommé “plan crèche”. Celui-ci, plus modeste, a sur­tout voca­tion à amé­lio­rer les condi­tions d’accueil de cer­tains équi­pe­ments, en créant quelques places. Sans tou­te­fois régler le pro­blème de la pénu­rie, qui serait désor­mais un des enjeux… du pro­chain man­dat (cf. encadré).

 

 

Quid de la crèche Saint-Bruno ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Quand Christophe Ferrari remet au goût du jour la fusion possible entre Actis et Grenoble Habitat
Christophe Ferrari remet au goût du jour la fusion possible entre Actis et Grenoble Habitat

FOCUS - C'est une annonce du président de la Métropole qui n'est pas passée inaperçue. Au cours d'une prise de parole publique sur la question Lire plus

Grenoble annonce à l'association Peta avoir banni le foie gras des réceptions officielles et des cantines scolaires
Grenoble annonce à l’association Peta avoir banni le foie gras des réceptions officielles et des cantines scolaires

FLASH INFO — "À Grenoble, nous ne servons pas de foie gras lors des réceptions officielles et dans les cantines scolaires". Tel est le message Lire plus

Inauguration d'un Parcours des Arts grenoblois de la Bastille à Très-Cloîtres, samedi 27 novembre
Inauguration d’un Parcours des Arts grenoblois, de la Bastille à Très-Cloîtres, samedi 27 novembre

FLASH INFO — "Créer un lien visible entre différents lieux regroupés par une cohérence géographique et thématique". Telle est l'ambition du Parcours des Arts de Lire plus

La Ville de Grenoble et son CCAS lancent une Caravane des Droits dédiée à la jeunesse

FLASH INFO — Après le lancement de la Caravane des Droits en décembre 2019, le CCAS de Grenoble annonce une adaptation du dispositif aux jeunes, Lire plus

Manifestation aux flambeaux pour la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes jeudi 25 novembre
Journée de lutte contre les violences faites aux femmes : de nombreux événements et une manifestation aux flambeaux

FIL INFO - La Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, jeudi 25 novembre, est l'occasion d'un certain nombre de manifestations et Lire plus

Quand une élue de Grenoble prédit la disparition des piscines pour motifs écologiques et sanitaires
Une élue de Grenoble prédit la disparition des piscines pour motifs écologiques et sanitaires

FOCUS - Au cours du conseil d'école de la maternelle Cornélie-Gémond le lundi 8 novembre, l'élue grenobloise Anne-Sophie Olmos aurait prédit la disparition "à moyen Lire plus

Flash Info

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin