La ministre des Armées Florence Parly en visite à l’École des pupilles de l’air Grenoble-Montbonnot pour la rentrée, ce 2 septembre

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

FIL INFO— Pour la rentrée des classes, l’École des pupilles de l’air de Grenoble-Montbonnot reçoit rien de moins que la visite de Florence Parly. La ministre des Armées passera une partie de l’après-midi du lundi 2 septembre dans l’établissement, afin de visiter le site et de rencontrer les élèves, les familles, les cadres et les enseignants.

 

 

Pour le pre­mier jour de la ren­trée 2019 – 2020, les élèves de l’École des pupilles de l’air (EPA) Grenoble-Montbonnot vont avoir la visite… d’une ministre.

 

L'École des pupilles de l'air Grenoble-Montbonnot reçoit la visite de la ministre des Armées Florence Parly pour la rentrée des classes du 2 septembre.Florence Parly, ministre des Armées. DR

Florence Parly, ministre des Armées. DR

C’est en effet la ministre des Armées en per­sonne Florence Parly qui se ren­dra dans le lycée-col­lège de la Défense, le lundi 2 sep­tembre.

 

Dans le cadre de sa visite, la ministre ren­con­trera les « pipins » (sur­nom donné aux élèves de l’EPA) et leurs familles, ainsi que les cadres et les ensei­gnants de l’é­ta­blis­se­ment.

 

Selon le pro­gramme pré­vi­sion­nel, Florence Parly doit arri­ver sur le site à 13 h 30 et suivre la ren­trée des élèves de 6e, tout en échan­geant avec les édu­ca­teurs et les familles dans le cadre d’une « visite dyna­mique ».

 

Après avoir signé le livre d’or de l’é­cole, la ministre pro­non­cera un dis­cours en pré­sence des élèves, de l’é­quipe de l’é­ta­blis­se­ment et des offi­ciels, avant un deuxième temps de ren­contre et un départ pro­grammé pour 16 h 15.

 

 

Le seul collège-lycée militaire du territoire national

 

L’EPA est implan­tée sur la com­mune de Montbonnot-Saint-Martin depuis 1986, rap­pelle la pré­fec­ture de l’Isère. Si l’é­ta­blis­se­ment comp­tait à l’o­ri­gine uni­que­ment des classes de lycée, il est aujourd’­hui ouvert aux élèves à par­tir de la 6e jus­qu’aux classes pré­pa­ra­toires. Il est ainsi, de fait, le seul col­lège-lycée de l’Armée de l’air du ter­ri­toire natio­nal. Et « pré­sente des taux de réus­site au-des­sus de la moyenne de l’académie », vantent encore les ser­vices de l’État.

 

L'École des pupilles de l'air Grenoble-Montbonnot reçoit la visite de la ministre des Armées Florence Parly pour la rentrée des classes du 2 septembre.Salle de classe de l'EPA © École des pupilles de l'air - Facebook

Salle de classe de l’EPA. © École des pupilles de l’air – Facebook

 

Créée en 1941, l’EPA a été conçue pour accueillir prin­ci­pa­le­ment les enfants du per­son­nel de la Défense, avec prio­rité don­née aux « orphe­lins de la famille aéro­nau­tique, civile ou mili­taire », pré­cise le minis­tère des Armées. Qui réaf­firme éga­le­ment la voca­tion sociale à l’é­ta­blis­se­ment, avec « 15 % d’enfants méri­tants issus de milieux défa­vo­ri­sés au lycée et 20 étu­diants en classe pré­pa­ra­toire aux études supé­rieures ».

 

Florent Mathieu

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
4870 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bonjour, étant élève de l’epa, je peux vous dire que nous ne sommes pas le seul col­lège-lycée mili­taire du ter­ri­toire, il y a aussi Autun.
    Cordialement

    sep article
    • FM

      01/09/2019
      22:59

      Bonjour, merci pour votre com­men­taire, il man­quait en effet un élé­ment d’im­por­tance dans la phrase de l’ar­ticle, à savoir que l’EPA est le seul col­lège-lycée de l’Armée de l’air du ter­ri­toire.

      sep article