La ministre des Armées Florence Parly en visite à l’École des pupilles de l’air Grenoble-Montbonnot pour la rentrée, ce 2 septembre

sep article

 

FIL INFO— Pour la rentrée des classes, l’École des pupilles de l’air de Grenoble-Montbonnot reçoit rien de moins que la visite de Florence Parly. La ministre des Armées passera une partie de l’après-midi du lundi 2 septembre dans l’établissement, afin de visiter le site et de rencontrer les élèves, les familles, les cadres et les enseignants.

 

 

Pour le premier jour de la rentrée 2019-2020, les élèves de l’École des pupilles de l’air (EPA) Grenoble-Montbonnot vont avoir la visite… d’une ministre.

 

L'École des pupilles de l'air Grenoble-Montbonnot reçoit la visite de la ministre des Armées Florence Parly pour la rentrée des classes du 2 septembre.Florence Parly, ministre des Armées. DR

Florence Parly, ministre des Armées. DR

C’est en effet la ministre des Armées en personne Florence Parly qui se rendra dans le lycée-collège de la Défense, le lundi 2 septembre.

 

Dans le cadre de sa visite, la ministre rencontrera les « pipins » (surnom donné aux élèves de l’EPA) et leurs familles, ainsi que les cadres et les enseignants de l’établissement.

 

Selon le programme prévisionnel, Florence Parly doit arriver sur le site à 13 h 30 et suivre la rentrée des élèves de 6e, tout en échangeant avec les éducateurs et les familles dans le cadre d’une « visite dynamique ».

 

Après avoir signé le livre d’or de l’école, la ministre prononcera un discours en présence des élèves, de l’équipe de l’établissement et des officiels, avant un deuxième temps de rencontre et un départ programmé pour 16 h 15.

 

 

Le seul collège-lycée militaire du territoire national

 

L’EPA est implantée sur la commune de Montbonnot-Saint-Martin depuis 1986, rappelle la préfecture de l’Isère. Si l’établissement comptait à l’origine uniquement des classes de lycée, il est aujourd’hui ouvert aux élèves à partir de la 6e jusqu’aux classes préparatoires. Il est ainsi, de fait, le seul collège-lycée de l’Armée de l’air du territoire national. Et « présente des taux de réussite au-dessus de la moyenne de l’académie », vantent encore les services de l’État.

 

L'École des pupilles de l'air Grenoble-Montbonnot reçoit la visite de la ministre des Armées Florence Parly pour la rentrée des classes du 2 septembre.Salle de classe de l'EPA © École des pupilles de l'air - Facebook

Salle de classe de l’EPA. © École des pupilles de l’air – Facebook

 

Créée en 1941, l’EPA a été conçue pour accueillir principalement les enfants du personnel de la Défense, avec priorité donnée aux « orphelins de la famille aéronautique, civile ou militaire », précise le ministère des Armées. Qui réaffirme également la vocation sociale à l’établissement, avec « 15 % d’enfants méritants issus de milieux défavorisés au lycée et 20 étudiants en classe préparatoire aux études supérieures ».

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
4250 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bonjour, étant élève de l’epa, je peux vous dire que nous ne sommes pas le seul collège-lycée militaire du territoire, il y a aussi Autun.
    Cordialement

    sep article
    • FM

      01/09/2019
      22:59

      Bonjour, merci pour votre commentaire, il manquait en effet un élément d’importance dans la phrase de l’article, à savoir que l’EPA est le seul collège-lycée de l’Armée de l’air du territoire.

      sep article