Quatre cigognes élec­tro­cu­tées dans le Nord-Isère : la LPO appelle RTE-EDF à « réagir vite »

Quatre cigognes élec­tro­cu­tées dans le Nord-Isère : la LPO appelle RTE-EDF à « réagir vite »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — Après la décou­verte de quatre cigognes élec­tro­cu­tées en l’es­pace de deux nuits sur une ligne haute-ten­sion entre Bourgoin-Jallieu et La-Tour-du-Pin, la Ligue pro­tec­trice des oiseaux tire la son­nette d’a­larme et demande à RTE-EDF d’a­gir vite. Des tra­vaux devraient être rapi­de­ment réa­li­sés pour per­mettre de neu­tra­li­ser les pylônes dangereux.

« Il faut réagir vite », s’a­larme la Ligue pro­tec­trice des oiseaux (LPO) de l’Isère. En deux nuits à peine, les mer­credi 21 et samedi 24 août, quatre cigognes sont mortes élec­tro­cu­tées sur une ligne haute-ten­sion entre Bourgoin-Jallieu et La-Tour-du-Pin. L’association a été pré­ve­nue par la maire de la com­mune de Rochetoirin Marie-Christine Frachon, mais aussi par les ser­vices de RTE (Réseau de trans­port d’élec­tri­cité).

La LPO appelle RTE-EDF à agir au plus vite alors que quatre cigognes sont mortes électrocutées en deux nuit sur une ligne à haute-tension du Nord-Isère.Une cigogne électrocutée prise en photographie par un agent de RTE.

Une cigogne élec­tro­cu­tée prise en pho­to­gra­phie par un agent de RTE.

C’est en effet RTE-EDF qui gère la ligne haute-ten­sion concer­née par les acci­dents. Une société, pré­cise la LPO, avec laquelle l’as­so­cia­tion « tra­vaille régu­liè­re­ment ». En pleine période de migra­tion des cigognes, le risque de col­li­sion et d’élec­tro­cu­tion d’autres indi­vi­dus reste élevé : la LPO demande ainsi à RTE de neu­tra­li­ser au plus vite les deux pylônes dan­ge­reux. L’entreprise a fait savoir qu’elle agi­rait « le plus rapi­de­ment pos­sible ».

Un Comité de pro­tec­tion des oiseaux face aux lignes haute-tension

RTE pro­pose éga­le­ment à la LPO de faire le bilan de la dan­ge­ro­sité de la ligne concer­née dans son ensemble. En atten­dant, des dis­po­si­tifs de pro­tec­tion seront mis en place pour limi­ter les risques de per­cus­sion ou d’élec­tro­cu­tion des oiseaux. Une mesure de pru­dence qui, indique encore la LPO, per­met aussi à RTE de réduire la mobi­li­sa­tion de ses équipes sur le ter­rain pour cause d’ac­ci­dents de réseau cau­sés par des collisions.

La LPO appelle RTE-EDF à agir au plus vite alors que quatre cigognes sont mortes électrocutées en deux nuit sur une ligne à haute-tension du Nord-Isère.Les lignes à haute tension représentent un danger pour les oiseaux migrateurs. © LPO Isère

Les lignes à haute ten­sion repré­sentent un dan­ger pour les oiseaux migra­teurs. © LPO Isère

Alors que les lignes à haute-ten­sion repré­sentent un dan­ger pour les oiseaux migra­teurs aux popu­la­tions par­fois fra­giles, la LPO a été à l’o­ri­gine de la créa­tion du Comité régio­nal avi­faune Auvergne-Rhône-Alpes, et de son équi­valent dépar­te­men­tal pour l’Isère. Des ins­tances qui asso­cient l’as­so­cia­tion, les col­lec­ti­vi­tés telles que la Région ou le Département, ainsi que des acteurs indus­triels comme Enedis.

Ce par­te­na­riat s’en­ri­chit, en Isère, de la pré­sence du Parc natio­nal des Écrins et des Parcs natu­rels régio­naux du Vercors et de la Chartreuse. Il a notam­ment per­mis la neu­tra­li­sa­tion en 2015 de plu­sieurs pylônes et lignes Enedis autour de Monestier-du-Percy et de Prébois. Alors que douze cigognes avaient trouvé la mort dans ce sec­teur, plus aucun cas d’électrocution n’a plus été signalé depuis les tra­vaux de neutralisation.

Florent Mathieu

LES TRAVAUX RÉALISÉS DÉBUT OCTOBRE

Installation du dispositif avifaune © RTE

Installation du dis­po­si­tif avi­faune © RTE

La LPO Isère et RTE indiquent que les tra­vaux de sécu­ri­sa­tion de la ligne pour pro­té­ger les popu­la­tions d’oi­seaux migra­teurs ont été réa­li­sés le mer­credi 2 octobre. Des « dis­po­si­tifs avi­faunes » sous forme de piques empê­che­ront les oiseaux de se poser sur les câbles et, in fine, de s’électrocuter.

« Pour pro­cé­der à cette ins­tal­la­tion, nous avons pris contact avec la LPO de l’Isère pour iden­ti­fier ensemble les dis­po­si­tifs à ins­tal­ler. Puis, nous avons mis hors ten­sion la ligne concer­née et une équipe de 4 per­sonnes est inter­ve­nue ce matin pour l’installation de ces dis­po­si­tifs », explique le direc­teur de main­te­nance du territoire.

(enca­dré ajouté le jeudi 3 octobre)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux
La Ville de Grenoble met les agents (volon­taires) à contri­bu­tion pour obser­ver sa popu­la­tion d’oiseaux

FOCUS — La Ville de Grenoble lance des relevés ornithologiques pour s'assurer du bon état et du succès de ses nichoirs. Avec une nouveauté: la Lire plus

Les populations d'oiseaux en diminution depuis 20 ans, alerte la LPO Auvergne-Rhône-Alpes
Les popu­la­tions d’oi­seaux en dimi­nu­tion depuis 20 ans, alerte la LPO Auvergne-Rhône-Alpes

  FLASH INFO — "Il est urgent d’agir pour réduire le déclin de la biodiversité". La LPO Auvergne-Rhône-Alpes tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme: Lire plus

Oiseaux migrateurs et ligue de protection des oiseaux. © LPO/Thomas Cugnod
Opération d’ob­ser­va­tion des oiseaux en hiver sur les man­geoires avec l’ap­pli­ca­tion ludique BirdLab

  FOCUS – L'application Birdlab, qui aide les scientifiques à collecter des données sur le comportement et les interactions des oiseaux en hiver, suscite un Lire plus

Depuis 2001, les populations d'oiseaux des villes et villages mais aussi des milieux agricoles ont chuté de près de 15 % en Auvergne Rhône-Alpes.
Le déclin des oiseaux des villes et vil­lages se pour­suit en Auvergne Rhône-Alpes alerte la LPO

  FIL INFO - Depuis 2001, les populations d'oiseaux des villes et villages mais aussi des milieux agricoles ont chuté de plus de 15 % Lire plus

La LPO cherche des béné­voles pour voler au secours des busards cen­drés à Saint-Hilaire-de-la-Côte

FIL INFO — La LPO organise une action de sauvegarde des nichées de busards cendrés à Saint-Hilaire-de-la-Côte, les 1er et 2 juin 2019. L'espèce de Lire plus

La LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle invitent les personnes disposant d'un jardin à participer à un comptage d'oiseaux les 26 et 27 mai 2018.
La LPO invite les Isérois à recen­ser les oiseaux de leur jar­din les 26 et 27 mai

FIL INFO – Connaissez-vous les espèces d'oiseaux qui peuplent vos jardins ? La LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle proposent aux particuliers de prendre Lire plus

Flash Info

|

28/06

9h18

|

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 36 : « Les dif­fi­cul­tés à exer­cer le métier de jour­na­liste dans cer­tains quartiers »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin