L’Hexagone de Meylan rouvrira ses portes au public le 1er octobre après s’être refait une beauté

sep article

Creative Mobilities Mou

 

FOCUS — L’Hexagone de Meylan rouvre ses portes au public mardi 1er octobre, après d’importants travaux de remise à niveau. Refonte du sol et de la scène, remplacement des fauteuils et des installations techniques… La salle labellisée Scène nationale arts science profite de son transfert sous le giron métropolitain pour se refaire une beauté.

 

 

« Vous allez voir le théâtre comme vous ne le reverrez jamais ! », prévient le directeur de l’Hexagone Antoine Conjard. Et pour cause : la salle de spectacles phare de la Ville de Meylan est en phase d’achèvement de travaux d’importance. À l’occasion d’une visite organisée à l’intention des élus et de la presse, elle donne ainsi à voir des gradins en attente de nouveaux fauteuils et prend, pour quelques jours encore, des allures de théâtre antique.

 

Hexagone de Meylan, qui vient de se refaire une beauté via des travaux importants. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Des gradins sans fauteuil… ou presque. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Et les fauteuils, c’est toute une histoire pour l’Hexagone. En prévision de leur remplacement, la salle annonçait en faire don le vendredi 5 juillet. Il n’a pas fallu une heure, dès 8 heures du matin, pour que les 550 fauteuils disparaissent, emportés par des associations, des compagnies… et des spectateurs. « Les gens nous disaient : “J’ai eu tellement d’émotions ici, j’ai envie d’emporter ça” », se souvient encore Cécile Guignard, directrice des relations avec le public.

 

 

Une remise à niveau d’ampleur

 

Les travaux de rénovation ont été initiés à l’occasion du transfert de l’Hexagone, ex-propriété de la Ville de Meylan désormais sous le giron de Grenoble-Alpes Métropole. Ils concernent le sol, la scène, avec une remise à niveau des lumières, mais aussi les installations électriques et l’équipement technique. Quant aux nouveaux fauteuils, ils pourront notamment accueillir des spectateurs en situation de handicap ou en surpoids.

 

La salle de spectacles l'Hexagone de Meylan, qui vient de se refaire une beauté via des travaux importants, rouvrira ses portes au public le 2 octobre 2019.De gauche à droite, Francie Megevand, vice-présidente de la Métro en charge de la Culture, Antoine Conjard, directeur de l'Hexagone , Christophe Ferrari, président de la Métro © Florent Mathieu - Place Gre'net

De gauche à droite, Francie Megevand, vice-présidente de la Métro en charge de la Culture, Antoine Conjard, directeur de l’Hexagone, Christophe Ferrari, président de la Métro © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Coût des travaux ? Une enveloppe prévisionnelle de 365 000 euros (hors-taxe) a été débloquée par la Métropole. Ce n’est toutefois qu’un début, puisque la Métro prévoit encore 170 000 euros d’investissement dans des travaux d’étanchéité à réaliser sur deux ans. S’y ajouteront 7 000 euros de renouvellement d’équipement et de mobiliers… plus le financement d’une étude sur la rénovation du hall d’accès, ou encore d’une nouvelle enseigne lumineuse.

 

Autant de réalisations jugées indispensables par le président de la Métro, comme par l’équipe du théâtre. La salle n’avait en effet pas été rénovée depuis 1991, malgré son rayonnement singulier sur l’agglomération grenobloise. Labellisée Scène nationale Arts Sciences en 2014, l’Hexagone peut ainsi repartir pour de nouvelles aventures, nantie de surcroît d’une subvention métropolitaine de 515 000 euros annuels.

 

 

Ouverture au public en musique le mardi 1er octobre

 

Reprise des activités ? L’Hexagone accueille deux résidences d’artistes dès le lundi 2 septembre, tout en restant encore en phase de préparation et de nettoyage avant son ouverture au public. Premier spectacle le mardi 1er octobre : Fidel Fourneyron présente ¿ Que vola ?, projet musical autour d’un mélange entre « la fine-fleur du jazz actuel au monde des musiques de transe afro-cubaines ».

 

L'Hexagone rouvre ses portes au public le 1er octobre. © Florent Mathieu - Place Gre'net

La salle rouvre ses portes au public le 1er octobre 2019. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Après ce spectacle d’ouverture, suivra un programme bien rempli, depuis les « poèmes documentaires chorégraphiques » du danseur Christian Ubi à une « conférence théâtralisée absurde » mise en scène par Frédéric Ferrer, en passant par des lectures, du jazz ou du cirque. Sans oublier la Biennale Arts Sciences Experimenta du 11 au 21 février 2020, orchestrée par l’Hexagone sur l’ensemble du territoire de la Métro.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2377 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.