Première session pour la classe “olympique” Alice Milliat – Pierre de Coubertin à Villard-de-Lans

sep article

Creative Mobilities Mou

EN BREF — La classe Alice Milliat – Pierre de Coubertin de l’académie de Grenoble ouvre sa première session du mardi 27 au jeudi 29 août. 31 collégiens sélectionnés sur dossier de candidature intègrent cette formation annuelle de trois à cinq jours, en prévision des Jeux Olympiques de Paris 2024.

 

 

Première session pour la classe Alice Milliat – Pierre de Coubertin* de l’académie de Grenoble. Du mardi 27 au jeudi 29 août, 31 collégiens issus des cinq départements que composent l’académie intègrent cette classe pas comme les autres, dans l’enceinte de la cité scolaire Jean-Prévost de Villard-de-Lans. Pris en charge par plusieurs professeurs d’EPS, les élèves bénéficient d’un enseignement sportif renforcé, pratique comme théorique.

 

Arrivée à Villard-de-Lans des élèves de la classe Alice Milliat - Pierre de Coubertin © Rectorat de Grenoble

Arrivée à Villard-de-Lans des élèves de la classe Alice Milliat – Pierre de Coubertin © Rectorat de Grenoble

 

C’est dans le cadre du label Génération 2024 que des classes Alice Milliat – Pierre de Coubertin ont été créées dans chaque académie. Objectifs ? « Travailler sur des projets culturels liés à l’olympisme, sur le paralympisme et le handicap à travers les activités physique et sportives, mais aussi à travers la connaissance des valeurs sous-tendus par l’olympisme », explique l’inspectrice Régine Battois, référente du dossier Génération 2024.

 

 

Rencontres avec des sportifs

 

Une flamme olympique a été allumée à l'occasion du lancement de la classe © Rectorat de Grenoble

Une flamme olympique a été allumée à l’occasion du lancement de la classe © Rectorat de Grenoble

On l’aura compris : les Jeux Olympiques de Paris 2024 sont à l’origine de l’initiative. Ainsi, à compter de 2019 et jusqu’en 2024, les 31 jeunes de l’académie suivront chaque année une session d’une durée de trois à cinq jours. « Pendant 6 ans, ils participeront à la connaissance de l’olympisme, à des activités physiques, et pourront quand ils seront en terminale poser un dossier de candidature [pour être volontaires] aux JO de Paris », indique ainsi Régine Battois.

 

Au cours de cette première session de trois jours, les 31 collégiens suivront des cours théoriques mais aussi, naturellement, des phases d’activité physique et sportives. L’occasion leur sera encore donné des rencontrer et d’échanger avec des sportifs actifs ou retraités autour de leur parcours. Les invitées de cette année ? L’ancienne skieuse Perrine Pelen, championne du monde 1985, et la skieuse Carole Montillet, championne olympique en 2002.

 

 

Des jeunes recrutés sur dossier

 

Les 31 jeunes, 15 garçons et 16 filles tous nés en 2006, ont été “recrutés” sur dossier de candidature présentés à la fin de leur année de sixième. Huit d’entre-eux viennent de l’Isère, et plus précisément des collèges Jean-Prévost de Villard-de-Lans, Jongkind de La-Côte-Saint-André, La Moulinière de Domène, Notre-Dame-de-Sion de Grenoble, Grésivaudan de Saint-Ismier, Le Chamandier de Gières, Picasso d’Échirolles et Plan-Menu de Coublevie.

 

La rectrice de l'académie de Grenoble Fabienne Blaise lors de la cérémonie de lancement de la classe Alice Milliat - Pierre de Coubertin © Rectorat de Grenoble

La rectrice de l’académie de Grenoble Fabienne Blaise lors de la cérémonie de lancement de la classe Alice Milliat – Pierre de Coubertin © Rectorat de Grenoble

 

Le principe de la sélection ? « L’idée, c’est qu’ils soient recrutés sur des valeurs sportives, mais aussi des connaissances, des ambitions, des intentions de participer et travailler autour des valeurs de l’olympisme que sont l’excellence, le respect, l’amitié », insiste Régine Battois.

 

Des valeurs, espère-t-elle, qu’ils pourront ensuite « transmettre à leurs camarades » une fois revenus dans leurs établissements d’origine.

 

Florent Mathieu

 

* Du nom de la fondatrice et présidente de la Fédération des sociétés féminines sportives de France Alice Milliat (1884-1957) et du fondateur et président du Comité international olympique Pierre de Coubertin (1863-1937).

 

commentez lire les commentaires
3492 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. « Pendant 6 ans, ils participeront à la connaissance de l’olympisme, à des activités physiques, et pourront quand ils seront en terminale poser un dossier de candidature au JO de Paris »

    … euh, ils candidateraient à quoi, exactement ? L’article ne le dit pas. Je n’ai pas l’impression que ce soit pour participer comme athlètes aux JO…

    sep article
    • FM

      28/08/2019
      15:43

      Bonjour, un dossier de candidature pour être volontaires aux JO de Paris. En effet, ce n’était pas clair, une précision a été ajoutée. Merci pour votre commentaire.

      sep article