GEG expérimente l’autoconsommation en électricité avec les futurs locataires de l’immeuble ABC de Grenoble

sep article



 

FIL INFO — Le fournisseur d’énergie GEG va proposer de l’autoconsommation en électricité aux futurs habitants de l’immeuble ABC de Grenoble. Un bâtiment « symbole de l’exemplarité environnementale et sociale » pour son maire Éric Piolle. L’une des trois centrales photovoltaïques présentes sur le toit alimentera ainsi en énergie les ménages qui le souhaitent.

 

 

Les futurs loca­taires de l’im­meuble de loge­ments ABC de Grenoble « auto­con­som­ma­teurs » en élec­tri­cité ? C’est l’op­tion que leur pro­po­sera GEG, alors que sa filiale GEG Ener vient de fina­li­ser la pose de trois cen­trales pho­to­vol­taïques sur la toi­ture du bâti­ment, soit 1 130 m2 de pan­neaux solaires. Si deux d’entre elles doivent répondre aux besoins de l’im­meuble, la troi­sième sera dédiée à l’ex­pé­ri­men­ta­tion de l’au­to­con­som­ma­tion loca­tive.

 

L'immeuble ABC de Grenoble propose à ses futurs locataires une autoconsommation de l'électricité produite sur le bâtiment. L'immeuble ABC en construction (mars 2019) © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

L’immeuble ABC Grenoble en phase de construc­tion (mars 2019) © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Le prin­cipe ? « Les habi­tants du pro­jet ABC pour­ront faire le choix d’acheter l’électricité pro­duite sur le toit de leur immeuble. » Difficile de faire plus « local et cir­cuit court », vante la com­pa­gnie gre­no­bloise. Une option ren­due pos­sible par la modi­fi­ca­tion en 2016 du Code de l’Énergie, qui per­met d’a­che­ter de l’élec­tri­cité pro­duite loca­le­ment. À condi­tion qu’une per­sonne morale orga­ni­sa­trice soit consti­tuée pour gérer la répar­ti­tion de cette éner­gie.

 

 

« Mesurer l’appétence des habitants »

 

C’est une autre filiale de GEG, GreenAlp, qui « assu­rera la mesure des éner­gies pro­duites et consom­mées par chaque loge­ment », pré­cise encore la société. En cas de consom­ma­tion supé­rieure aux capa­ci­tés de pro­duc­tion ? L’électricité de com­plé­ment sera déli­vrée aux loca­taires via le réseau de dis­tri­bu­tion GreenAlp. « Les auto­con­som­ma­teurs devront alors sous­crire un contrat d’énergie avec un four­nis­seur qui leur ven­dra l’électricité », explique GEG.

 

L'immeuble ABC de Grenoble proposera à ses locataires une autoconsommation de l'électricité produite sur le toit du bâtiment. Perspective du projet ABC construit par Linkcity, filiale de Bouygues Construction, sur l'écocité Presqu'île. DR

Perspective du pro­jet ABC construit par Linkcity, filiale de Bouygues Construction, sur l’é­co­cité Presqu’île à Grenoble. DR

 

Objectif de l’ex­pé­ri­men­ta­tion ? « Mesurer l’appétence des habi­tants à s’engager dans un sys­tème de consom­ma­tion d’énergie (…) qui encou­rage la pro­duc­tion d’électricité renou­ve­lable locale et incite à la sobriété éner­gé­tique. » Mais aussi tes­ter la capa­cité tech­nique de GEG et de ses filiales à tra­vailler ensemble. Et, par là même, par­ti­ci­per au « sym­bole de l’exemplarité envi­ron­ne­men­tale et sociale » que repré­sente ABC aux yeux du maire Éric Piolle ?

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
3862 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.