Réouverture de la chasse au cour­lis cen­dré : Émilie Chalas demande au gou­ver­ne­ment d’ex­pli­quer sa décision

Réouverture de la chasse au cour­lis cen­dré : Émilie Chalas demande au gou­ver­ne­ment d’ex­pli­quer sa décision

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — L’autorisation d’a­battre 6 000 cour­lis cen­dré, espèce consi­dé­rée en dan­ger sur le ter­ri­toire fran­çais, sus­cite nombre de cri­tiques contre le gou­ver­ne­ment. Parmi les voix qui s’in­ter­rogent, celle d’une dépu­tée LREM. Émilie Chalas, par ailleurs future can­di­date aux muni­ci­pales gre­no­bloises de 2020, demande au gou­ver­ne­ment de jus­ti­fier une déci­sion qu’elle dit ne pas comprendre.

Les Inconnus iro­ni­saient sur la gali­nette cen­drée, la dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas s’in­ter­roge pour sa part sur le cour­lis cen­dré. Mais cela n’a plus rien d’un sketch. Alors que l’oi­seau est consi­déré en dan­ger au niveau euro­péen, le gou­ver­ne­ment vient en effet d’au­to­ri­ser l’a­bat­tage de 6 000 cour­lis cen­dré. Une déci­sion, prise à quelques semaines de l’ou­ver­ture de la chasse, qui inter­roge donc la parlementaire.

Un courlis cendré. DR

Un cour­lis cen­dré. DR

Car cette déci­sion concerne direc­te­ment l’Isère. Le site Nature Isère explique ainsi que la pré­sence du cour­lis cen­dré est régu­lière dans le dépar­te­ment, à défaut d’être fré­quente. Mais, indique encore le site, l’es­pèce ne cesse de régres­ser depuis les années 60 : « Elle a dis­paru de l’Isle Crémieu et plus récem­ment de l’ouest du dépar­te­ment [et] ne niche plus désor­mais que dans la plaine de Bièvre où les don­nées de nidi­fi­ca­tion cer­taine sont raris­simes ».

La dépu­tée appelle au prin­cipe de précaution

« Comme nom­breux conci­toyens je me suis éton­née et émue de la déci­sion récente du gou­ver­ne­ment de réau­to­ri­ser la chasse au cour­lis cen­dré, une espèce clas­sée vul­né­rable », écrit Émilie Chalas sur son site Internet. La future can­di­date LREM aux muni­ci­pales de Grenoble ne par­vient ainsi pas à s’ex­pli­quer cette déci­sion. Même si elle salue « les efforts réa­li­sés par le gou­ver­ne­ment pour mieux enca­drer la chasse et pour pré­ser­ver la bio­di­ver­sité ».

Émilie Chalas © Joël Kermabon - Place Gre'net

Émilie Chalas © Joël Kermabon – Place Gre’net

Émilie Chalas fait tout d’a­bord remar­quer que le minis­tère de l’Écologie admet lui-même ne pas dis­po­ser de don­nées fiables sur l’im­pact de la chasse sur la popu­la­tion d’oi­seaux. Dès lors, estime la dépu­tée isé­roise, « le prin­cipe de pré­cau­tion ne vou­drait-il pas que l’on pro­longe le mora­toire en attente d’éléments tan­gibles per­met­tant d’assurer que la péren­nité de cette espèce est assu­rée ? »

Une déci­sion qui s’op­pose à la Commission européenne ?

La par­le­men­taire signale en second lieu qu’une telle déci­sion tombe au moment où la Commission euro­péenne a mis la France en demeure de mettre fin à des méthodes de chasse illé­gale. En poin­tant notam­ment du doigt la tolé­rance vis-à-vis de la chasse à l’oie cen­drée, et les dan­gers qui pèsent sur les popu­la­tions de tour­te­relles. En atten­dant de se faire tacler pour l’au­to­ri­sa­tion de “pré­le­ver” 6 000 cour­lis cen­dré d’une popu­la­tion jugée fragile ?

Pour la LPO, le gouvernement a cédé au lobby des chasseurs. DR

Pour la LPO, le gou­ver­ne­ment a cédé au lobby des chas­seurs. DR

« Je serais éton­née que le gou­ver­ne­ment ne dis­pose pas d’autres motifs pour sou­te­nir la déci­sion de réau­to­ri­sa­tion de la chasse du cour­lis cen­dré », écrit encore Émilie Chalas. Avant d’en­joindre le gou­ver­ne­ment à pré­sen­ter des élé­ments « qui lui per­mettent de garan­tir que son action est conforme à la néces­saire pré­ser­va­tion de toutes les espèces et à son devoir d’exemplarité quant au res­pect des règles euro­péennes et du débat public ».

Émilie Chalas n’est évi­dem­ment pas la seule à s’in­ter­ro­ger sur cette déci­sion. Pour la Ligue pro­tec­trice des oiseaux, aucun doute : « Les lob­bies les plus néfastes sont tou­jours à l’œuvre aujourd’hui en France, et obtiennent mal­heu­reu­se­ment encore gain de cause ».

De plus, la LPO juge qu’au-delà de l’Europe, la déci­sion de la France la met en contra­dic­tion avec l’ac­cord inter­gou­ver­ne­men­tal sur la conser­va­tion des oiseaux d’eau migra­teurs d’Afrique-Eurasie (AEWA).

Florent Mathieu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fortes chaleurs: la LPO rappelle les bons gestes pour aider ou accompagner la faune sauvage
Fortes cha­leurs : la LPO de l’Isère rap­pelle les bons gestes pour por­ter secours à la faune sauvage

FLASH INFO - Cela n'étonnera personne, la faune sauvage aussi souffre des chaleurs extrêmes. C'est pourquoi la LPO de l'Isère lance un appel à toutes Lire plus

Fresque parcours biodiv SMH -c- Mural Studio
« En route pour la bio­div’ ! » Quand la bio­di­ver­sité s’af­fiche sur les murs de Saint-Martin-d’Hères

FIL INFO – « En route pour la biodiv’ ! », le nouveau parcours santé et biodiversité de Saint-Martin-d’Hères permet à tous de parcourir à Lire plus

La LPO Aura dénonce les arrêtés préfectoraux autorisant la chasse par temps de confinement
Qu’ont fait les chas­seurs des impor­tantes sub­ven­tions de Laurent Wauquiez ? Médiacités dresse le bilan

  FLASH INFO - Les chasseurs et Laurent Wauquiez, une histoire d'amour? Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes n'a pas lésiné sur les subventions vis-à-vis Lire plus

biodiversité au Pont-de-Claix : partenariat avec la LPO Hibernaculum dans le parc Auguste Borel au Pont-de-Claix. © Tim Buisson – Place Gre’net
Le-Pont-de-Claix : la Ville signe un par­te­na­riat avec la LPO pour pré­ser­ver la biodiversité

  EN BREF - La Ligue de protection des oiseaux (LPO) et la Ville du Pont-de-Claix ont signé, jeudi 15 avril 2021, un partenariat afin Lire plus

Les populations d'oiseaux en diminution depuis 20 ans, alerte la LPO Auvergne-Rhône-Alpes
Les popu­la­tions d’oi­seaux en dimi­nu­tion depuis 20 ans, alerte la LPO Auvergne-Rhône-Alpes

  FLASH INFO — "Il est urgent d’agir pour réduire le déclin de la biodiversité". La LPO Auvergne-Rhône-Alpes tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme: Lire plus

Signature de partenariat entre l'aéroport Grenoble-Alpes (Vinci Airports) et la LPO
Signature de par­te­na­riat entre l’aé­ro­port Grenoble-Alpes (Vinci Airports) et la LPO

  FLASH INFO — Alors que le secteur de l'aviation est fréquemment pointé du doigt pour son coût environnemental, Vinci Airports cherche à “verdir” son Lire plus

Flash Info

|

10/08

13h33

|

|

10/08

10h05

|

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin