Bannière NL JEP 2021
Dessins de fantôme sur les pierres installées à Saint Bruno /DR

Des « fantômes terrifiés » peints sur les pierres qui ont remplacé les tentes du campement de Saint-Bruno

Des « fantômes terrifiés » peints sur les pierres qui ont remplacé les tentes du campement de Saint-Bruno

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Deux semaines après l’évacuation du campement de Roms installé entre Saint-Bruno et la gare de Grenoble, des citoyens solidaires ont peint des fantômes sur les pierres ayant remplacé les tentes. Que représentent-ils ? « Des fantômes terrifiés des pauvres que l’on pourchasse. »

 

 

Déjà deux semaines que le cam­pe­ment de Saint-Bruno a été éva­cué et rem­placé par de grosses pierres grises. Pour sou­te­nir les per­sonnes expul­sées et dénon­cer la prise en charge jugée insuf­fi­sante de celles qui vivent à la rue, des citoyens ont peint, ce dimanche 14 juillet, des fan­tômes criant sur les rochers.

 

Dessins de fantôme sur les pierres installées à Saint Bruno /DR

Dessins de fan­tômes sur les pierres ins­tal­lées à Saint-Bruno. DR

 

À la suite de l’éva­cua­tion du cam­pe­ment, les deman­deurs d’asile ont été pro­vi­soi­re­ment héber­gés dans un hôtel de Voreppe. Tandis que la Ville accueille tem­po­rai­re­ment les autres dans le gym­nase de la Houille blanche.

 

Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées à proximité de la gare ce vendredi 28 juin au matin, cours Berriat, pour "exiger" une "immédiate mise à l'abri"

Campement de Roms près de la gare, ven­dredi 28 juin, avant leur éva­cua­tion. © Nina Soudre

Et, à la place du cam­pe­ment de la cin­quan­taine de per­sonnes, se trouvent désor­mais 19 blocs de pierre, d’un poids de 15 tonnes. Un amé­na­ge­ment des­tiné à mettre à mal « les pas­seurs et les loca­taires d’emplacement », selon la mai­rie, qui n’a tou­te­fois pas voulu don­ner plus de détails à ce sujet mal­gré notre demande. La situa­tion en a, en tout cas, offus­qué plus d’un et a motivé des asso­cia­tions* à réa­li­ser ces peintures.

 

 

Des affiches pla­car­dées pour « dénon­cer la chasse aux pauvres »

 

Les mili­tants ont éga­le­ment collé des affiches pour dénon­cer ce qu’ils appellent une « chasse aux pauvres ». Un mes­sage clair ainsi envoyé à la « Police fran­çaise », au pré­fet, au « Chef de Grenoble et sa cour » et bien d’autres encore.

 

Affiche collée à l'ancien emplacement du campement de réfugiés /DR

Affiche col­lée sur l’an­cien empla­ce­ment du camp. DR

D’autres asso­cia­tions comme Réseau édu­ca­tion sans fron­tières (RESF), le Centre d’in­for­ma­tions inter peuples (CIIP) et la Coordination isé­roise de soli­da­rité avec les étran­gers migrants (Cisem) ont été reçues par la métro­pole, mais attendent tou­jours un entre­tien avec le per­son­nel exécutif.

 

Du reste, une par­tie des anciens habi­tants du cam­pe­ment dorment tou­jours au gym­nase de la Houille blanche. Tandis que, d’a­près la pré­fec­ture, des places se sont libé­rées dans des Centres d’ac­cueil pour deman­deurs d’a­sile (Cada).

 

Nina Soudre

 

 

* Romeurope​.org, federationsolidarité.org, inégalités.fr

 

 

Mise à jour le 16 juillet à 17 heures, suite à une réponse de la préfecture :

 

Le samedi 27 juin, 21 deman­deurs d’a­sile ont été pris en charge par les ser­vices de l’État et héber­gés à l’hôtel de Voreppe. Ils ont tous été orien­tés au cours des semaines 27 et 28 vers des héber­ge­ments pour deman­deurs d’asile, à l’ex­cep­tion d’un homme seul en situa­tion de demande d’a­sile qui a refusé l’o­rien­ta­tion proposée.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

NS

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Quelles notes pour les trois communes iséroises classées au baromètre du collectif Place aux piétons?
Quelles notes pour les trois communes iséroises classées au baromètre du collectif Place aux piétons ?

FLASH INFO — Quel ressenti des piétons isérois sur leur confort ou leur sécurité? Le collectif Place aux piétons a réalisé une enquête (nationale) auprès Lire plus

Un espace Samuel-Paty voit le jour à Voreppe, en face du collège André-Malraux

  FIL INFO – Si les plaques de l'espace Samuel-Paty de Voreppe ont été posées dans une relative discrétion, elles ont attiré l’œil d'usagers des Lire plus

Les enseignants du collège Malraux de Voreppe en grève pour ne pas "bâcler" l'hommage à Samuel Paty
Les enseignants du collège Malraux de Voreppe en grève pour ne pas « bâcler » l’hommage à Samuel Paty

  FLASH INFO – "Non à un hommage bâclé", lancent les enseignants du collège André-Malraux de Voreppe. Qui annoncent un mouvement de grève unanimement suivi Lire plus

Le centre courrier de Moirans en activité réduite après des suspicions de cas de coronavirus

  EN BREF - Suite du bras-de-fer entre la direction régionale de La Poste et Sud-PTT Isère-Savoie. Alors que le centre courrier de Moirans doit Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Plus de 200 gilets jaunes dans les rues de Grenoble : bilan mitigé pour l’acte XV

REPORTAGE VIDÉO - L'interpellation de deux porte-paroles et l'impossibilité de mener une opération “péage gratuit” à Voreppe n'ont pas découragé les gilets jaunes grenoblois. Ils étaient Lire plus

Trois ans après avoir racheté le fabricant de cycle isérois Time Sport, Rossignol s'apprête à délocaliser un peu plus sa production en Slovaquie.
Rossignol concentre sa production de vélos haut de gamme sur la Slovaquie : le site de Voreppe sur la sellette ?

FOCUS - Trois ans après avoir racheté le fabricant de cycle isérois Time Sport International et rapatrié son siège à Voreppe, le géant mondial du Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

17/09

12h16

|

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin