Personnes à mobilité réduite : le service Flexo + PMR de la Tag fête ses quarante ans

sep article



 

EN BREF – Le SMTC et la Sémitag ont très officiellement fêté, jeudi 4 juillet, les 40 ans du service de transport à la demande Flexo + PMR, dédié aux personnes à mobilité réduite. L’occasion de revenir sur l’histoire d’un service fruit de la lutte pour la reconnaissance des besoins en matière de mobilité des personnes en situation de handicap.

 

 

Le SMTC et la Sémitag ont mis les petits plats dans les grands le jeudi 4 juillet pour un anni­ver­saire pas comme les autres : celui des 40 ans, déjà, du ser­vice Flexo + PMR. Un ser­vice de trans­port à la demande créé en 1979 à l’in­ten­tion, comme son sigle l’in­dique, des per­sonnes à mobi­lité réduite. Soit quatre ans à peine après la nais­sance de la société de trans­ports de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise.

 

Un véhicule adapté Flexo + PMR © SemiTag

Un véhi­cule adapté Flexo + PMR © Sémitag

 

Cent-cin­quante invi­tés ont fêté l’é­vé­ne­ment autour d’un temps d’é­change orga­nisé au Stade des Alpes. Parmi eux, des élus, des repré­sen­tants d’as­so­cia­tions, mais aussi les conduc­teurs et les clients du ser­vice Flexo + PMR. L’occasion pour cha­cun de rece­voir en avant-pre­mière un Guide pra­tique de l’ac­ces­si­bi­lité de 48 pages, dont la ver­sion défi­ni­tive doit paraître en fin d’an­née.

 

 

Une flotte de treize véhicules adaptés

 

Ce ser­vice Flexo + PMR s’a­dresse aux per­sonnes en fau­teuil rou­lant ou pré­sen­tant des dif­fi­cul­tés déam­bu­la­toires, mais aussi aux per­sonnes mal­voyantes ou non voyantes. Les usa­gers peuvent s’a­bon­ner par cour­rier, puis réser­ver des tra­jets via un numéro de télé­phone. Les plages horaires ? Du lundi au jeudi de 8 heures à 12 heures et de 13 heures à 18 heures, et le ven­dredi et les vacances sco­laires de 8 heures à 12 heures et de 13 heures à 16 h 30.

 

Le président du SMTC Yann Mongaburu et le directeur de la SemiTag Pierre Chervy coupent l'un des gâteaux d'anniversaire du service Flexo + PMR © Tag - Pierre Paillard

Le pré­sident du SMTC Yann Mongaburu et le direc­teur de la SemiTag Pierre Chervy coupent l’un des gâteaux d’an­ni­ver­saire du ser­vice Flexo + PMR © Tag – Pierre Paillard

 

Le ser­vice n’a rien d’a­nec­do­tique. Flexo + PMR compte en effet, à ce jour, 2 000 clients ins­crits et 300 clients par mois, dont 25 % de régu­liers, la plu­part en fau­teuil rou­lant. Il repré­sente ainsi en moyenne 180 voyages par jour en semaine, et mobi­lise pas moins de 16 conduc­teurs régu­liers, ainsi que 36 conduc­teurs rem­pla­çants. Le tout au volant d’une flotte de treize véhi­cules, tous spé­cia­le­ment équi­pés, détaille la Sémitag.

 

Flexo + PMR se dis­tingue sur­tout, comme son nom l’in­dique, par sa flexi­bi­lité. Le but est de « savoir s’a­dap­ter à la clien­tèle des per­sonnes à mobi­lité réduite », insiste la Sémitag, qui éta­blit le meilleur iti­né­raire selon le tra­jet, tout en accom­pa­gnant phy­si­que­ment la mon­tée et la des­cente de l’u­sa­ger dans le véhi­cule. Ce sans sup­plé­ment tari­faire, puisque le ser­vice est au même coût que celui d’un tra­jet en bus ou en tram­way.

 

 

Un service né en partenariat avec les associations

 

Fruit de la lutte pour la recon­nais­sance des besoins des per­sonnes à mobi­lité réduite, ce ser­vice est né dans la fou­lée de la loi d’o­rien­ta­tion « en faveur des han­di­ca­pés » du 30 juin 1975. Une loi dont s’est à l’é­poque empa­rée la res­pon­sable locale de l’Association des para­ly­sés de France (APF), par ailleurs à la tête d’un comité en faveur de la mobi­lité des per­sonnes han­di­ca­pées.

 

Rencontres à l'occasion de l'anniversaire du service Flexo + PMR © Pierre Paillard - SemiTag

Rencontres à l’oc­ca­sion de l’an­ni­ver­saire du ser­vice Flexo + PMR © Pierre Paillard – SemiTag

 

L’accueil ayant été favo­rable côté Sémitag et SMTC, le ser­vice de trans­port à la demande a pu voir le jour en 1979, à l’is­sue d’un tra­vail de plus d’un an en par­te­na­riat avec le comité et l’APF. L’Association des para­ly­sés de France a, par ailleurs, signé un contrat d’aide tech­nique avec la Sémitag pour assu­rer un suivi spé­ci­fique du ser­vice, à l’o­ri­gine assuré par trois véhi­cules de trans­port adapté.

 

« Aujourd’hui, les tech­ni­ciens et ingé­nieurs (…) ren­contrent les asso­cia­tions trois fois par an pour faire le point sur les besoins spé­ci­fiques », pré­cise la Sémitag. Prochaines étapes ? Des dis­tri­bu­teurs de tickets incluant des textes en braille, ainsi que des bornes d’in­for­ma­tion dotées d’an­nonces sonores. Et peut-être la mise en place d’un « réseau social d’en­traide », met­tant en rela­tion les PMR avec des volon­taires.

 

Florent Mathieu

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2790 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.