De nouveaux itinéraires permanents de trail dans la métropole grenobloise

sep article



 

FIL INFO – Avec le concours du Département de l’Isère, la Métropole de Grenoble a créé quinze itinéraires permanents de trail sur cinq sites de son territoire. Objectif : accompagner l’essor de cette discipline. Mercredi 3 juillet, le premier de ces sites, la Frange Verte d’Échirolles, a été inauguré.

 

 

Les 2 Alpes Vertical Trail, ici la course les 6 heures du Diable, une montée de 650 m de dénivelé positif, entre Venosc et la station des Deux Alpes, sur un peu plus de 3 km. Le but est de réaliser le maximum de fois possible le parcours en 6 heures. ©Clémence Moulin

Les 2 Alpes Vertical Trail. Ici, la course les 6 heures du Diable, une mon­tée de 650 m de déni­velé posi­tif, entre Venosc et la sta­tion des Deux Alpes, sur un peu plus de 3 km. But : réa­li­ser le maxi­mum de fois pos­sible le par­cours en 6 heures. © Clémence Moulin

Le trail a le vent en poupe. Cette dis­ci­pline – de la course à pied sur des sen­tiers de pleine nature, en mon­tagne ou en forêt, par exemple – comp­te­rait envi­ron deux mil­lions d’adeptes en France. Plus de 4 000 courses sont ainsi orga­ni­sées chaque année dans l’Hexagone.

 

L’Isère est le dépar­te­ment qui en accueille le plus. Se déroule d’ailleurs en ce moment et jusqu’au dimanche 14 juillet le Trail des Passerelles du Monteynard dans la Matheysine et le Trièves.

 

 

Les sites : la Bastille, les Vouillants, la Frange Verte, Vizille et le col de Porte

 

Pour accom­pa­gner cet essor du trail, la Métropole a décidé de créer quinze nou­veaux iti­né­raires per­ma­nents sur cinq sites métro­po­li­tains avec l’aide du Département.

 

Les cinq sites où se trouvent les quinze nouveaux itinéraires permanents de trail sur la métropole grenobloise. © DR

Les cinq sites où se trouvent les quinze nou­veaux iti­né­raires per­ma­nents de trail sur la métro­pole gre­no­bloise. © DR

Ces cinq sites sont : la Bastille à Grenoble (départ : Porte Saint-Laurent), les Vouillants à Fontaine (départ : parc Karl-Marx et désert Jean-Jacques Rousseau), la Frange Verte à Échirolles (départ : parc de la Frange Verte), le Domaine de Vizille (départ : salle de la Locomotive) et le col de Porte au Sappey-en-Chartreuse (départ : col de Porte-la Prairie).

 

« Au vu des ten­dances spor­tives actuelles, il était impé­rieux que le Département soit l’une des col­lec­ti­vi­tés-pilotes pour la mise en place de par­cours de trail per­ma­nents, au titre de sa poli­tique de déve­lop­pe­ment des sports de nature », explique Martine Kohly, vice-pré­si­dente du conseil dépar­te­men­tal de l’Isère char­gée des sports et de la vie asso­cia­tive.

 

Sur cha­cun des sites, trois par­cours sont pro­po­sés avec trois niveaux de dif­fi­culté dif­fé­rents, iden­ti­fiés par un code cou­leur : vert (facile), bleu (moyen), rouge (dif­fi­cile).

 

 

Plus de 200 kilomètres d’itinéraires balisés

 

Au total, les cou­reurs à pied isé­rois pour­ront pro­fi­ter de plus de 200 kilo­mètres d’itinéraires bali­sés, avec 10 000 mètres de déni­velé posi­tif.

 

Les trois itinéraires de trail de la Frange Verte d’Échirolles : en vert le facile (8,2 km, 255 m de dénivelé positif), en bleu le moyen (15,7 km, 320 m de dénivelé positif) et enfin en rouge le difficile (25,6 km, 705 m de dénivelé positif). © DR

Les trois iti­né­raires de trail de la Frange Verte d’Échirolles : en vert le facile (8,2 km, 255 m de déni­velé posi­tif), en bleu le moyen (15,7 km, 320 m de déni­velé posi­tif) et enfin en rouge le dif­fi­cile (25,6 km, 705 m de déni­velé posi­tif). DR

 

« Dans le cadre de notre schéma de déve­lop­pe­ment tou­ris­tique et le posi­tion­ne­ment du ter­ri­toire au sein de la marque Grenoble Alpes, le déve­lop­pe­ment des par­cours trails et donc des sports nature par­ti­cipe au ren­for­ce­ment du lien avec la Montagne et les mas­sifs-ter­ri­toires voi­sins », a sou­li­gné Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole, lors de l’inauguration du par­cours de la Frange Verte d’Échirolles mer­credi 3 juillet.

 

L’itinéraire facile (8,2 km, 255 m de déni­velé posi­tif) de ce par­cours per­met de se rendre sur le pla­teau de Jarrie. L’itinéraire moyen (15,7 km, 320 m de déni­velé posi­tif) conduit, lui, au Saut du Moine pour une vue inédite sur la confluence du Drac et de la Romanche. Enfin, en emprun­tant l’itinéraire dif­fi­cile (25,6 km, 705 m de déni­velé posi­tif), le trai­ler se dirige vers le Fort de Montavie, ensuite les crêtes de Brié, puis la réserve natu­relle de Haute-Jarrie.

 

LG

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3016 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.