Des caméras-piétons dès septembre pour la police municipale d’Échirolles

sep article

 

EN BREF – Après Grenoble, Échirolles suit le mouvement. La Ville va équiper ses agents de police municipaux de caméras mobiles ou caméras individuelles pour leurs interventions sur le terrain. Les fameuses « caméras-piétons ».

 

 

Les policiers municipaux d'Echirolles seront équipés de caméras-piétons dès septembre 2019.© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est l’une des mesures marquantes prises par le conseil municipal d’Échirolles, le lundi 1er juillet. Des « caméras-piétons » vont venir s’accrocher au buste des policiers municipaux de la Ville. Une décision adoptée à l’unanimité du conseil.

 

L’objectif est de permettre aux forces de l’ordre municipales de disposer d’un outil supplémentaire face à la recrudescence des violences physiques et verbales qu’ils doivent gérer au quotidien. Voilà en effet plusieurs années que les agents présents sur le terrain font remonter leurs difficultés lors d’interventions.

 

 

Apaiser les relations entre policiers et habitants

 

Thierry Monel, premier adjoint de la ville d'Échirolles - DR

Thierry Monel, premier adjoint de la ville d’Échirolles – DR

Thierry Monel, 1er adjoint à la ville d’Échirolles, en charge de la tranquillité publique, se satisfait de ce qu’il considère comme une avancée. « Cela faisait plus d’un an qu’on attendait de pouvoir le mettre en place », rappelle-t-il. D’autant qu’il y a une augmentation « des postures de rébellion, d’incivisme au volant et des délits de fuite », notamment en matière de délits routiers.

 

Les caméras-piétons seront utiles « pour identifier des véhicules, des individus, pour les mettre devant le fait accompli ». Car le parquet de Grenoble est de plus en plus « demandeur » d’éléments de preuves que les images de ces caméras pourraient apporter.

 

L’élu souhaite aussi mettre en avant le caractère préventif de la mesure, « la caméra apportant davantage de protection au policier mais aussi au citoyen ». Le policier en intervention ayant l’obligation de signaler qu’il filme. De plus, un voyant lumineux sera visible en cas d’enregistrement.

 

 

Un outil qui a fait ses preuves

 

Le dispositif des caméras-piétons est en tout cas attendu impatiemment par le chef de la police municipale d’Échirolles, Mohamed Bouadiba. « Nous l’avons expérimenté il y a un an. L’effet immédiat : c’est de désamorcer des situations potentiellement conflictuelles, de prévenir les incidents et constater les infractions. »

 

Échirolles va équiper de caméras-piétons ses agents de police municipaux. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Policiers équipés de tablettes procédant à un contrôle routier. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Une manière de conforter les policiers dont les rapports sont « constamment remis en cause » où même la situation la plus banale peut dégénérer. « Nos agents sont confrontés à de plus en plus de noms d’oiseaux, de jets de pierre et d’objets divers, avec une volonté d’aller au contact du policier. »

 

 

Des policiers équipés de caméras-piétons dès la rentrée

 

Sur la trentaine d’agents que compte la police municipale à Échirolles, quatorze seront équipés de ces fameuses caméras individuelles. Sous réserve de la validation du préfet, le matériel sera utilisable dès le début du mois de septembre. Un bilan du dispositif devrait être fait « à l’automne », précise Thierry Monel.

 

Thomas Courtade

 

commentez lire les commentaires
2984 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Il parait qu’a échirolle la lutte contre les rodéos et véhicules non homologués et ultra bruyant, est efficace en ce moment ( il n’y a pas eu un secrétaire d’état venu les féliciter ? )

    Si Grenoble pouvait prendre un peu exemple

    sep article