Les Rencontres du Jeune Théâtre Européen ont (entre autres) mis le feu au théâtre de verdure

sep article

Notre indépendance c

 

REPORTAGE VIDÉO – Les Rencontres du Jeune Théâtre européen se déroulent actuellement à Grenoble pour la 31année consécutive. Mardi 2 juillet, à la nuit tombée, dix-sept jeunes comédiens de la Mandala Company d’Oxford et de la compagnie Histoire 100 Fins de Grenoble se sont réunis pour proposer un spectacle enflammé : Lucifer and Miss Primrose. Le temps d’une soirée, le théâtre de verdure du musée s’est transformé en une ville en déclin, avilie par un démon du nom de « capitalisme ».

 

 

Lucifer and Miss Primrose - Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble - 2 juillet © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Lucifer and Miss Primrose – Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble – 2 juillet © Nina Soudre – Placegrenet.fr

Chaque année, début juillet c’est le ren­dez-vous de théâtre inter­na­tio­nal à ne pas rater. Les Rencontres du jeune théâtre euro­péen, orga­ni­sées depuis une tren­taine d’an­nées par le Centre de Création de Recherche et des Cultures (Crearc) réunissent le temps d’une semaine une ving­taine de jeunes troupes d’Europe et d’ailleurs. Au menu : échanges, par­tages et débats entre elles et le grand public.

 

Mardi soir, nous nous sommes ren­dus au Théâtre de ver­dure devant le Musée de Grenoble, scène éphé­mère d’un spec­tacle enflammé : Lucifer and Miss Primrose. Comme le veut la tra­di­tion des ren­contres, la pièce, mise en scène par Yasmin Sidwha, était jouée dans la langue de la troupe expa­triée. En l’oc­cur­rence, l’an­glais.

 

La pièce : une dys­to­pie cor­ro­sive aux allures réa­listes. L’histoire d’une ville avi­lie par l’ap­pât du gain, très vite iden­ti­fié comme « capi­ta­lisme ».

 

 

Une lutte enflammée

 

Edna et sa sœur fan­tôme Pearl tentent de sau­ver la popu­la­tion, enrô­lée par la cupi­dité et le pou­voir. Sous nos yeux, se déroule alors une lutte enflam­mée dans une ville aux mains du « démon », avec une ques­tion en toile de fond : l’Homme est-il bon ou mau­vais ?

 

Nina Soudre

 

 

DES RENCONTRES QUI ÉVOLUENT AVEC L’EUROPE

 

Créées après la chute du mur de Berlin, les Rencontres du jeune Théâtre euro­péen accueillent chaque année des troupes de jeunes pro­fes­sion­nels du théâtre venus de tout le conti­nent. Et par­fois de plus loin.

 

Lucifer and Miss Primrose - Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble - 2 juillet © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Lucifer and Miss Primrose – Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble – 2 juillet © Nina Soudre – Placegrenet.fr

Un voyage théâ­tral mais pas que puisque, tous les matins, les com­pa­gnies euro­péennes par­ti­cipent à des ate­liers inter­na­tio­naux. Et chaque après-midi, comé­diens et gre­no­blois peuvent éga­le­ment se ren­con­trer lors de cafés-débats aux quatre coins de la ville.

 

« Une occa­sion unique de voir ce que peut être une Europe de la culture, du théâtre, de la jeu­nesse », pré­cise Fernand Garnier, à l’origine des ren­contres.

 

Au fil des années, le fes­ti­val, sub­ven­tionné en par­tie par l’Union euro­péenne, a presque fait le tour de l’Europe… Toutefois, le direc­teur recon­naît avoir des rela­tions pri­vi­lé­giées avec l’Europe du sud et de l’ouest.

 

Un clap de fin mêlant feu, jonglage, magie

 

Lucifer and Miss Primrose - Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble - 2 juillet © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Lucifer and Miss Primrose – Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble – 2 juillet © Nina Soudre – Placegrenet.fr

Samedi 6 juillet, pour clô­tu­rer les ren­contres, les troupes déam­bu­le­ront gaie­ment dans Grenoble. Des per­for­mances mises en scène à par­tir d’un texte de Pedro Calderón : La vie est un songe. À 22 h 30, elles se don­ne­ront toutes ren­dez-vous au Théâtre de Verdure afin de pré­sen­ter un clap de fin mêlant feu, jon­glage, magie et bien d’autres sur­prises encore.

 

 

commentez lire les commentaires
1630 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.