Des bactéries détectées dans le miroir d’eau de la Caserne de Bonne et dans la fontaine de Mistral

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

FIL INFO — Suite à plusieurs cas d’intoxication, la Ville de Grenoble a procédé à des analyses d’eau dans les jets de la Caserne de Bonne, mais aussi dans d’autres installations. Conclusion ? Des bactéries provenant de terre ou de matière fécale ont été identifiées dans le miroir d’eau de la Caserne de Bonne mais aussi dans la fontaine de Mistral.

 

 

Caserne de Bonne © Florent Mathieu - Place Gre'net

Caserne de Bonne. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Des bactéries provenant de terre ou de matière fécale. Tels sont les résultats de l’analyse des installations d’eau de la Caserne de Bonne, suite à plusieurs cas de diarrhées ou de vomissements d’enfants ayant joué sur place.

 

La Ville de Grenoble précise que la contamination ne concernait pas les jets d’eau à proprement parler, mais le miroir d’eau de la Caserne de Bonne. Une même contamination a été retrouvée dans la fontaine de Mistral.

 

 

Les jets d’eau de nouveau en fonctionnement

 

À l’arrêt depuis plusieurs jours, les jets d’eaux sont de nouveau en marche ce vendredi 5 juillet sur l’esplanade de la Caserne de Bonne, aux horaires habituels, de 10 heures à 23 heures. Le miroir d’eau reste pour sa part fermé, tandis que les jets d’eau seront purgés et l’eau analysée toutes les semaines. Pour ce qui est de la fontaine de Mistral, les services de la municipalité précisent qu’elle sera vidangée et maintenue en fonctionnement.

 

La Ville de Grenoble rappelle que l'eau des jets d'eau et des fontaines n'est pas potable © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

La Ville de Grenoble rappelle que l’eau des jets d’eau et des fontaines n’est pas potable. © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

 

« La Ville de Grenoble rappelle que ces installations n’ont pas vocation à servir pour la baignade, au vu des risques inhérents à leur emplacement dans l’espace public : chiens, déjections humaines et animales, etc. », précise encore la municipalité grenobloise. Par mesure de prévention, des panonceaux signalant que l’eau n’est pas potable et que la baignade est interdite ont été installés à la Caserne de Bonne. De quoi dissuader les enfants de patauger dans l’eau ?

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1251 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.