Les salariés de la Caf et de la CPAM de l’Isère appelés à faire grève mardi 25 juin

sep article

Creative Mobilities Mou

FIL INFO — Dans le cadre d’une action nationale, les salariés de la Caf et de la CPAM de l’Isère sont invités à faire grève le mardi 25 juin. L’intersyndicale demande le retrait de projet de classification des employés et cadres des organismes sociaux, et l’ouverture de négociations. Aucun rassemblement n’est en revanche prévu dans le département.

 

 

Fonctionnement probablement perturbé mardi 25 juin dans les agences Caf et CPAM de l’Isère. Dans le cadre d’une mobilisation intersyndicale regroupant la CGT, FO, la CFDT, Sud, la CFTC et la CGC, les employés des différents bureaux des Caisses d’allocation familiale et des Caisses primaires d’assurance maladie sont en effet appelés à faire grève. Aucun rassemblement n’est en revanche prévu sur le département.

 

CPAM de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

CPAM de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les raisons de la colère ? Les syndicats demandent le retrait du projet actuel de classification des employés et des cadres des organismes sociaux. Une mesure pour le peu technique, qui consiste notamment à fusionner les grilles de rémunération des différents métiers, tout en supprimant le système actuel de points d’ancienneté. Des mesures qui, selon les syndicats, nuisent grandement aux possibilités d’évolution salariale.

 

 

Un mouvement de grève avant une « montée sur Paris »

 

Contre ce projet, l’intersyndicale exige « l’ouverture d’une négociation loyale avec un calendrier ouvert », couplée à la mise en place d’une « enveloppe supplémentaire permettant des mesures collectives ». Enfin, les syndicats posent comme condition « le maintien, la revalorisation et le déplafonnement des points d’expérience » pour l’ensemble des salariés des organismes, qu’ils soient cadres ou employés.

 

Caisse d'Allocations Familliales de Grenoble © Elodie Rummelhard - Place Gre'net

Caisse d’Allocations familiales de Grenoble. © Élodie Rummelhard – Place Gre’net

 

Organisée sur l’ensemble du territoire national, le mouvement de grève du 25 juin se veut un coup de semonce à l’adresse du gouvernement. « Si après cette mobilisation et grève d’avertissement, les Pouvoirs publics (…) restent sourds aux demandes légitimes des salariés, les organisations syndicales appelleront à poursuivre la mobilisation en organisant une montée nationale à Paris », préviennent d’ores et déjà les organisations.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1534 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.