Les défenseurs des personnes migrantes à nouveau rassemblés pour interpeller le préfet de l’Isère

sep article



FOCUS – Près d’une centaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture de l’Isère, ce mercredi 19 juin à 17 heures, pour un pique-nique en solidarité avec les migrants. Un rassemblement au cours duquel la Cisem, le Dal et le Front contre les expulsions ont une nouvelle fois demandé à être reçus par le préfet. Les militants réclamaient la régularisation des personnes migrantes, le respect de leurs droits et de leur sécurité, mais aussi leur hébergement. La réponse du préfet de l’Isère a jeté un froid…

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Près d’une cen­taine de per­sonnes se sont ras­sem­blées place de Verdun, ce mer­credi 19 juin, à l’oc­ca­sion du tra­di­tion­nel pique-nique annuel de soli­da­rité avec les migrants.

 

Un ras­sem­ble­ment à l’ap­pel de la Coordination isé­roise de soli­da­rité avec les étran­gers migrants (Cisem), du Front contre les expul­sions et de l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment (Dal). Les par­ti­ci­pants tenaient, une nou­velle fois, à dénon­cer une « situa­tion into­lé­rable » s’ag­gra­vant à leurs yeux chaque jour. Celle concer­nant les besoins d’héber­ge­ment non satis­faits d’un nombre crois­sant de per­sonnes et familles à la rue avec enfants, ou sur le point d’y être remis.

 

Les défen­seurs des migrants deman­daient éga­le­ment que le pré­fet de l’Isère les reçoivent, après trois cour­riers res­tés sans effet. Tout en récla­mant, outre de l’hé­ber­ge­ment ou du loge­ment pour tous, leur régu­la­ri­sa­tion ainsi que « le res­pect de leurs droits et de leur sécu­rité » (cf. enca­dré).

 

 

« Ce préfet, plus que d’autres, ne remplit pas ses fonctions, attributions et compétences »

 

« Nous vou­lons rap­pe­ler au pré­fet les obli­ga­tions de la com­pé­tence de l’État que sont le loge­ment et l’hé­ber­ge­ment », explique Roseline Vachetta. Pour la copré­si­dente du Centre d’in­for­ma­tion inter-peuples (CIIP), les pou­voirs publics se doivent d’as­su­rer « un trai­te­ment humain et res­pon­sable de tous les deman­deurs d’a­sile ».

 

Et la mili­tante de tacler sévè­re­ment Lionel Beffre : « Ce pré­fet-là, plus que d’autres, ne rem­plit pas ses fonc­tions, attri­bu­tions et com­pé­tences ».

 

Interpellation du préfet de l'Isère par Roseline Vachetta, coprésidente du Centre d'information inter-peuples.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Roseline Vachetta, copré­si­dente du Centre d’in­for­ma­tion inter-peuples (CIIP) © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Celle-ci en veut pour preuve les chiffres mêmes de la pré­fec­ture. « On se retrouve en juin avec entre trois et quatre mille per­sonnes sans loge­ment dans l’ag­glo­mé­ra­tion », sou­ligne-t-elle. Douze familles avec enfants vont par ailleurs se retrou­ver à la rue sur l’es­pace Comboire, suite à la fin de l’hé­ber­ge­ment hiver­nal, ce 30 juin. Idem à Voreppe, avec 34 autres familles.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2479 visites | 48 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 48
  1. sep article
    • J’avais oublié de vous dire que votre « pun­ching ball »
      pré­féré, embauche ses sala­riés sans dis­tinc­tion de races
      de natio­na­lité et de religion,cela démontre une ouver­ture
      d’es­prit, que nous n’a­vons peut-être pas.
      Je vous sou­haite de trou­ver un com­pa­gnon stoïque,
      cela vous per­met­tra de faire dis­pa­raître vote côté
      Torquemada ‚(pas le grand inqui­si­teur, l’autre”) !!

      sep article
      • le pro­blème, cher Stef, c’est que votre bon ami est un hai­neux raciste qui ose écrire que les Africains sont des illet­trés. S’il écrit des blagues, elles sont de très mau­vais goût.
        Vous croyez donc que les femmes ont besoin d’être dres­sées ? Torquemada, vous par­lez du groupe punk ?
        https://www.youtube.com/watch?v=Pqu9EfLqmx0
        Je suis com­plè­te­ment rétive 😉

        sep article
        • Je ne suis ni l’ami d’Amigo, ni l’ami de Caro.
          Nous com­men­tons, cha­cun avec sa propre
          sen­si­bi­lité l’ac­tua­lité et cela grâce à Place Gre’net,
          un des rares jour­naux en ligne qui nous donne
          cette chance.Depuis deux ans je par­cours les articles
          et je déplore que vous puis­siez prendre le rôle du
          « cen­seur moral » de quel droit, pou­vez vous cri­ti­quer
          les com­men­ta­teurs ? la seule chose que vous
          pou­vez faire,c’est de don­ner votre ver­sion de l’ac­tua­lité,
          sans employer des adjec­tifs « choc ».
          Vous n’êtes ni le juge ni l’ar­bitre des com­men­ta­teurs .
          Des bêtises, nous en disons tous ‚y com­pris Stef et Caro…

          sep article
          • je ne suis pas « cen­seur moral », mais je réta­blis la simple vérité quand je connais bien un milieu, comme celui des immi­grés. Beaucoup de faus­se­tés sont écrites par des per­sonnes qui ne connaissent que par oui-dire, ou prennent pour argent comp­tant les dires des poli­tiques sans réflé­chir ni vou­loir savoir si ce qu’ils écoutent et repro­duisent est vrai ou pas.
            La ten­dance actuelle est au pétai­nisme, à la xéno­pho­bie, aux expul­sions. C’est grave pour notre société et notre éco­no­mie. Que sont deve­nus l’é­ga­lité et la fra­ter­nité ? et la liberté ? serait-elle uni­que­ment celle de repro­duire des pro­pos racistes ?

            sep article
  2. @Caro, vous avez vrai­ment fran­chie la ligne rouge. Vous m’insultez en me qua­li­fiant de « nou­veau arrivé qui a béné­fi­cié des pos­si­bi­li­tés d’intégration … bla bla. »
    Je vous signale que j’ai vécu/travaillé dans quatre pays et que j’ai tra­vaillé depuis mes 18 ans sans un seul jour d’interruption, que je n’ai pas tou­ché un seul franc/mark/euro/dollar de chô­mage ou allo­ca­tion etc. dans ma vie, et je n’ai jamais été en situa­tion irré­gu­lière. Je suis venu en France avec un contrat de tra­vail et aujourdh’ui je donne du tra­vail aux autres, dont pas tous sont fran­çais. Je n’ai aucun pro­blème avec des « nou­veaux arri­vants », qu’ils soient chi­nois ou afri­cains, pour­vus qu’ils viennent en France léga­le­ment et avec un contrat de tra­vail, plu­tôt que pour vivre aux cro­chets de l’Etat ou plu­tôt aux cro­chets du contri­buable, car l’Etat n’a pas de moyens autres que ceux qu’il col­lecte de nous.
    En lisant vos com­men­taires pas­sion­nés on voit tout de suite ce qui y manque : c’est la dimen­sion éco­no­mique, en d’autres mots la ques­tion « qui va payer pour la fête ? » C’est une omis­sion déli­bé­rée car vous savez par­fai­te­ment que l’opposition à l’immigration illé­gale vient du fait que la plu­part d’eux n’apportent RIEN de posi­tif dans ce pays. Regardez l’Israël, le Canada, le Singapour, l’Australie – les pays qui ont favo­risé l’immigration de qua­lité (selec­tion posi­tive) – ils pros­pèrent. Maintenant regar­dez la Belgique ou encore la France qui appliquent (trop sou­vent) la selec­tion nega­tive, avec le résul­tat déplo­rable. Pour conclure, je ne veux pas la France d’immigration para­si­taire, le sujet qui vous pas­sionne, appa­re­ment.

    sep article
    • oh lalala ! je suis déso­lée de vous avoir vexé en vous consi­dé­rant comme un nou­vel arrivé, alors que vous êtes un migrant éco­no­mique avec visa.
      Il est fort dom­mage que vous mépri­siez à ce point les migrants actuels en les croyant inca­pables de tra­vailler pré­fé­rant vivre seule­ment avec les aides sociales. Si cette idée concerne une par­tie, peut être, des étran­gers, ce n’est pas l’i­dée de la grande majo­rité qui veut tra­vailler et vivre dans le droit com­mun, mais qui en sont empê­chés par la pré­fec­ture aux ordres du gou­ver­ne­ment, ten­dance RN.
      Vous avez les der­niers chiffres de l’im­mi­gra­tion ici
      https://www.immigration.interieur.gouv.fr/Info-ressources/Etudes-et-statistiques/Statistiques/Essentiel-de-l-immigration/Chiffres-cles
      Les accep­ta­tions de titres ne repré­sentent même pas 0,40 % de la popu­la­tion fran­çaise par an, vous croyez qu’il n’est pas pos­sible d’in­té­grer les immi­grés ?
      Je trouve dom­mage que vous ne teniez même pas compte des cris que poussent les employeurs ! l’UDIMEC, syn­di­cat employeur de la métal­lur­gie, dit qu’il manque 55 000 postes dans l’Isère. C’est donc un contre sens éco­no­mique que d’in­ter­dire aux étran­gers de tra­vailler.
      En France, il y a eu des avan­cées pour que les sala­riés tra­vaillent pour vivre et ne vivent pas pour tra­vailler (les congés payés, la semaine de 39 h etc) ce ne sont pas des gens comme vous qui doivent faire recu­ler les droits des sala­riés d’1 ou 2 siècles en arrière.
      Ceci est mon der­nier com­men­taire sur ce fil

      sep article
      • « cris que poussent les employeurs !  »
        je suis un employeur. Et je pousse pas de cris. Le seul cri que je pour­rais théo­ri­que­ment pous­ser – ça serait en faveur de la réduc­tion de la durée de temps de chô­mage et en faveur de la sim­pli­fi­ca­tion radi­cale du Code de Travail, sur­tout pour allé­ger les condi­tions d’embauche/licenciement, tout comme en Israël ou en Suisse ou aux USA, les pays qui connaissent pas le chô­mage, curieu­se­ment. Et je n’ai pas besoin d’a­fri­cains ou asia­tiques illet­trés pour rem­plir les postes dis­po­nibles, désolé de cas­ser votre rêve. La France n’a pas besoin de la main d’oeuvre non qua­li­fiée, point barre. Si cer­taines employeurs mal­hon­nêtes et abu­sifs rêvent d’a­voir plus d’es­claves, vous, en tant que per­sonne de Gauche, devriez les denon­cer .…. mais appa­re­ment votre amour des afri­cains illet­trés est plus fort que votre haine des employeurs abu­sifs.

        sep article
        • je ne vou­lais plus inter­ve­nir, mais là, votre racisme et votre xéno­pho­bie sont éta­lés
          Tous les migrants sont donc pour vous des Africains (ou asia­tiques) illet­trés ?
          Quelles réac­tions pour­raient avoir les ingé­nieurs ou tech­ni­ciens migrants qui vous liraient ? et tous les étu­diants étran­gers depuis les CAP jus­qu’au bache­lor et autres niveaux uni­ver­si­taires ? Et tous ceux qui tra­vaillent déjà ou veulent tra­vailler ?
          Vous êtes d’un natu­rel gro­tesque ou vous le faites exprès ?
          L’appel à la haine est puni par la loi et votre com en est un pur exemple.

          sep article
          • Je suis désolé Caro, de devoir encore une fois vous
            rap­pe­ler que vous avez l’art de vou­loir faire pas­ser
            Amigo,pour ce qu’il n’est pas.
            Il vous a expli­qué sa situa­tion à plu­sieurs reprises
            et vous, vous ne lisez même pas ses com­men­taires.
            Le seul inté­rêt qui vous pousse à vous expri­mer sur
            ce site, c’est de débus­quer un raciste,xénophobe,
            nationaliste,fasciste ‚géron­to­phobe, bur­ki­ni­to­phobe,
            Carotophobe . Amigo est sim­ple­ment une per­sonne
            qui tra­vaille et qui paie ses impôts comme tout bon
            citoyen de ce pays.Il a le droit d’être excédé par ce
            qu’il voit se pas­ser dans Grenoble (crimes, inci­vi­li­tés
            mendicité,prostitution et pro­vo­ca­tion d’as­so­cia­tions
            de nageuses qui veulent pré­sen­ter peut-être les jeux
            olym­piques de nata­tion ?

            sep article
  3. @Caro
    Parce que Piolle a inondé GRENOBLE avec des migrants illé­gaux. Il a publi­que­ment inter­pellé F Holland sur la NÉCESSITÉ d’importer PLUS de migrants. Il a aussi publi­que­ment honoré un délin­quant qui a favo­risé le pas­sage d’illegaux en France, ce qui a valu à Piolle un aver­tis­se­ment de la part du pré­fet.
    Comme tout le monde sait, depuis l’élection de Piolle Grenoble est devenu un para­dis pour les SDF, zonards, délin­quants, vaga­bonds, migrants illé­gaux, venus de toute la France et de l’étranger

    sep article
    • Et si, pour une fois, vous arrê­tiez de racon­ter n’im­porte quoi dans un domaine que vous ne sem­blez pas connaitre ?
      Il n’a jamais été ques­tion d’im­por­ter plus de migrants, mais de per­mettre à ceux qui sont ici de vivre et tra­vailler dans le droit com­mun et de don­ner l’a­sile, en res­pec­tant les trai­tés inter­na­tio­naux que la France a signé, à ceux qui ont fui leur pays.
      Les employeurs pleurent le manque de main d’oeuvre, dans le bâti­ment, la res­tau­ra­tion ou l’aide à la per­sonne, notam­ment.
      https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/cci-grenoble-alerte-difficultes-entreprises-embaucher-jeunes-immigres-1642812.html
      Et le pré­fet conti­nue de vou­loir expul­ser tout le monde, même les étran­gers en CDI.
      Les migrants sont illé­gaux parce que le pré­fet, obéis­sant à Macron et à Philippe, cou­rant après le RN, leur inter­dit de tra­vailler, d’a­voir un loge­ment de vivre digne­ment.
      L’économie fran­çaise va cre­ver du manque de main d’oeuvre dans cer­tains domaines.
      Il parait que vous êtes vous-même un ex-migrant, d’a­près Stef ? vous êtes bien inté­gré, pour­quoi refu­sez-vous l’in­té­gra­tion à ceux qui arrivent main­te­nant ?

      sep article
      • Vous me fâchez vrai­ment.
        Quand vous par­lez de la com­pas­sion, vous etes cre­dible. C’est votre fond de com­merce, res­tez là bas, je ne vous atta­que­rai pas, car vous avez le droit à VOS PRIORITÉS, qui ne sont pas les miennes.
        Par contre, arre­tez de par­ler ECONOMIE, car vous etes nulle ici. La France n’a pas besoin de migrants illet­trés pour rem­plir les jobs pas occu­pés. La France a besoin d’un gou­ver­ne­ment comme en Israël, qui ose­rait de réduire le temps d’al­lo­ca­tion chô­mage à 3 mois. Et, comme par miracle, dans un an on n’aura plus de chô­mage en France. C’est facile, c’est même hyper facile et on n’aura pas besoin d’im­por­ter les afri­cains. Comprendo ?
        La rai­son pour laquelle je déteste la Gauche est très simple – depuis Mitterrand, les Français ont eu le droit à ne pas tra­vailler. Ca réduit une pro­por­tion non-négli­geable des mes conci­toyens à l’é­tat ani­mal (cho­mage, RSA, télé, bière etc – la vie est belle!). La Gauche et ses valeurs sont inhu­maines. Et pour enche­rir, vous pro­po­sez d’im­por­ter les afri­cains. Merci, on a tout com­pris.

        sep article
    • Bonsoir @Amigo,
      l’im­mi­gra­tion a tou­jours existé,elle a été sou­vent une
      béné­dic­tion pour le pays accueillants.
      Le pro­blème se situe sur les lois qui ne sont pas appli­quées.
      Parfois, les arri­vants ne viennent plus pour tra­vailler mais
      viennent avec d’autres moti­va­tions qui amènent à ne plus
      res­pec­ter les lois, grâce à la divi­sion de notre per­son­nel poli­tique.
      Un exemple parmi des mil­liers d’autres.
      « Un squat d’ex­trême gauche héber­geait un réseau de
      cam­brio­leurs alba­nais »
      https://www.lengadoc-info.com/8320/societe/montpellier-un-squat-dextreme-gauche-hebergeait-un-reseau-de-cambrioleurs-albanais/

      sep article
      • Dites Caro, Arrêtez de trans­for­mer les com­men­taires des uns
        et des autres à votre conve­nance per­son­nelle .Voilà le
        copier/coller, de ce que j’ai dit exac­te­ment
        « Je vous signale qu’Amigo est arrivé en France tar­di­ve­ment
        est qu’il est un citoyen modèle, qui a toute mon estime ;
        Faire de l’humour sur l’expression « sans papers », fait
        vrai­ment briller votre côté huma­niste .
        Je sou­haite bon cou­rage à notre ami Amigo,pour conti­nuer
        à sup­por­ter vos sar­casmes et votre sen­ti­ment de supé­rio­rité
        basé sur la cer­ti­tude de pos­sé­der la vérité » …
        (Bis repé­tita placent)

        sep article
        • et si vous deman­diez à votre ami Amigo d’ar­rê­ter ses piques anti-Piolle qui tombent com­plè­te­ment à côté de la plaque ? On peut lais­ser pas­ser ces insa­ni­tés, ou alors il faut démon­trer la véra­cité de ces affir­ma­tions… et ce n’est pas le cas, à part que Cédric Hérou a été reçu, que l’am­phi de la mai­son du tou­risme était plein, le pré­fet se fait mous­ser, mais la soli­da­rité n’est plus un délit.
          Il faut lais­ser pas­ser ça ? la liberté d’ex­pres­sion n’est pas la dif­fu­sion de men­songes :
          « Piolle a inondé GRENOBLE avec des migrants illé­gaux. Il a publi­que­ment inter­pellé F Holland sur la NÉCESSITÉ d’importer PLUS de migrants. Il a aussi publi­que­ment honoré un délin­quant qui a favo­risé le pas­sage d’illegaux en France, ce qui a valu à Piolle un aver­tis­se­ment de la part du pré­fet.
          Comme tout le monde sait, depuis l’élection de Piolle Grenoble est devenu un para­dis pour les SDF, zonards, délin­quants, vaga­bonds, migrants illé­gaux, venus de toute la France et de l’étranger »

          sep article
        • et si vous vous en pre­niez aux expli­ca­tions que je donne sur les OQTF déli­vrées à tour de bras par le pré­fet, véri­table machine à fabri­quer des « sans papiers » ? pour­quoi refuse-t-il que les migrants tra­vaillent, même si l’é­co­no­mie manque de bras dans cer­tains sec­teurs ?
          Si vous vou­lez ren­con­trer des « sans papiers » ou deve­nus « sans papiers », n’hé­si­tez pas à me deman­der, ou même d’as­sis­ter à une séance au Tribunal Administratif quand un avo­cat essaye de faire reto­quer une OQTF.

          sep article
          • Rappelez-vous de l’as­sas­si­nat atroce d’Elise Fauvel et
            de son ami julien, par un tueur en situa­tion irré­gu­lière
            sans papiers d’i­den­tité qui aurait du être expulsé et qui
            a été oublié par laxisme des auto­ri­tés « com­pé­tentes ».
            http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/12/20/97001 – 20181220FILWWW00182-rouen-un-homme-devant-la-justice-pour-un-double-meurtre.php
            rap­pe­lez-vous de la famille de Léonarda Dibrani qui a
            coûté un mini­mum de 416000 euros à la France.
            Ce genre de pro­blèmes se répètent au quo­ti­dien en France
            et je pense,que cela ne vous touche pas du tout …

            sep article
            • Savez-vous que des Français com­mettent aussi des meurtres à l’é­tran­ger ?
              « 2003 Affaire Louis-Vaze Assassinat de Simon Jochimec 75 ans le 12 juillet 2003 à Villalar de los Comuneros par sa jeune épouse « Maud » (Dominique Louis) call-girl ancienne poli­cière, avec la com­pli­cité de son amant Jean-Claude Vaze. »
              Ou bien
              « Arrestation de Jean-Christophe Quenot à Besançon, 51 ans, pro­fes­seur de fran­çais, ins­tallé en Asie du Sud-est depuis une ving­taine d’an­nées le 30 mars 2019, à la suite de plu­sieurs viols et agres­sions sexuelles sur mineurs »
              Bref, les étran­gers n’ont mal­heu­reu­se­ment pas le pri­vi­lège d’être les seuls à tuer …
              Et pour Leonarda Dibrani, et sa famille, il aurait mieux valu les lais­ser en France, ça aurait coû­ter moins cher, notam­ment au sujet de l’aide juri­dic­tion­nelle don­née aux avo­cats qui les ont défen­dus. Il faut rap­pe­ler qu’un enfant était malade et ne pou­vait être soi­gné au Kosovo. L’article où est cité ce chiffre m’a fait bien rire, il dit que le Réseau Education Sans Frontières est sub­ven­tionné hahaha ! donc tout est à prendre avec des pin­cettes.
              Il est vrai que ce n’é­tait que des Roms !!!
              Chaque expul­sion coûte plus de 20 000 € Ce serait plus avan­ta­geux que les étran­gers puissent tra­vailler.
              Ne dites pas, SVP, que « ce genre de pro­blèmes se répètent au quo­ti­dien en France », sauf si vous par­lez des OQTF qui pleuvent, des gens en pleurs, des gens qui se retrouvent à la rue mal­gré la cani­cule, qui sont virés de leur tra­vail etc
              Venez donc à une de nos per­ma­nences pour juger par vous-même …

              sep article
              • Vous me dites  » Savez-vous que des fran­çais com­mettent
                des meurtres à l’é­tran­ger ».Vous vou­liez dire en Syrie et en
                Irak.Ceux qui pour­ront reve­nir pour nous refaire les meurtres
                en masse comme ceux du Bataclan et & ?

                sep article
      • j’ai répondu à ce sujet tout en bas de la page. Bref, je n’ai rien contre l’im­mi­gra­tion sélec­tive, égoiste, pré­mé­di­tée, cal­cu­lée. Je suis contre l’im­mi­gra­tion illé­gale, incon­trô­lée, qui trans­forme la France en dépo­si­toire de la misère humaine

        sep article
        • Une simple ques­tion : est-ce que les migrants qui sont pour­sui­vis par leur gou­ver­ne­ment en tant qu’op­po­sants ou par des maf­fias de toutes sortes en Afrique ou dans les Balkans ou dans les pays de l’Est, ont le temps d’al­ler deman­der un visa à l’am­bas­sade de France de leur pays ? L’immigration choi­sie ? c’est faire fi des deman­deurs d’a­sile.

          sep article
          • Chère Caro, je pro­pose que vous ven­diez votre sym­pa­thique
            appar­te­ment au centre de Grenoble. Avec la somme recueillie
            vous pour­rez héber­ger au moins cinq faux mineurs, dans
            votre futur T5,que vous pour­rez louer à l’Arlequin.
            J’adore les idéa­listes qui se sacri­fient pour leur cause …
            « 21 août 2018 – 890 migrants mineurs sont actuel­le­ment accueillis en Gironde. … Un coût annuel estimé en avril à 1,9 mil­liard selon le Président du Conseil … En pre­mière ins­tance, 80 % de ces der­niers sont recon­nus comme majeurs. … arrivent en train sans papiers, se pré­sentent d’eux-mêmes au com­mis­sa­riat de Dax ».
            Voilà, le magni­fique bilan de votre action …

            sep article
  4. Je ne com­prends com­ment les com­men­taires d’un article sur un ras­sem­ble­ment de sou­tien aux étran­gers migrants devant la pré­fec­ture, puisque les régu­la­ri­sa­tions concernent uni­que­ment le pré­fet et ses ser­vices, peuvent une nou­velle fois déra­per sur le maire qui n’a rien à voir dans les régu­la­ri­sa­tions…
    Une expli­ca­tion pour une naïve ?

    sep article
    • Pour com­battre votre sym­pa­thique naï­veté ‚il
      suf­fit de res­pec­ter les lois .
      Le maire est le repré­sen­tant de sa ville et donc de
      ses habi­tants.
      Le pré­fet est en droit d’exi­ger du maire le res­pect
      des lois,puisque ce der­nier est assu­jet­tit au contrôle
      hié­rar­chique (art 72 de la consti­tu­tion).
      « Notre enfer est pavé de vos bonnes inten­tions »
      Le déclin éco­no­mique de Grenoble est dû à une
      idéo­lo­gie absurde,qui pro­voque une aug­men­ta­tion
      de la vio­lence et des inci­vi­li­tés à répé­ti­tion .
      https://fr.blastingnews.com/societe/2018/05/grenoble-en-passe-detre-la-capitale-de-la-prostitution-002579871.html

      sep article
  5. C’est dom­mage je ne vois pas la pré­sence du maire et de ses adjoints
    à cette magni­fique fête du ras­sem­ble­ment avec pique nique et musique.
    Dois-je com­prendre que les membres actifs de la muni­ci­pa­lité sont
    débor­dés par la gauche ex LCR ?
    Quoiqu’il en soit, la photo du Maire manque à la fête …

    sep article
  6. Pour que l’info soit com­plète il faut ajou­ter que Roseline Vachetta est trost­kyste, qu’elle a été un des piliers de la LCR (Ligue Communistes Révolutionnaire) avec Alain Krivine et Olivier Besancenot, puis du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste).
    Tous les moyens sont bons pour la cause trots­kyste révo­lu­tion­naire, y com­pris l’u­ti­li­sa­tion des migrants.

    sep article
    • Et alors, M. des intox ???
      Vous oubliez de dire qu’elle a été dépu­tée euro­péenne
      La cause des migrants n’est pas une spé­ci­fi­cité d’ul­tra gauche, c’est la cause de tous les huma­nistes de quel bord qu’ils soient. Il est vrai qu’on n’en ren­contre peu à l’ex­trême droite.

      sep article
      • « vous oubliez de dire qu’elle a été dépu­tée euro­péenne »
        Personnellement je n’ou­blie pas que le salaire d’un député
        euro­péen tourne à 8484 euros/mois,sans abor­der les primes
        par­ti­cu­lières .
        Je res­pecte l’i­déal poli­tique ‚à condi­tion qu’il ne soit
        pas rému­né­ra­teur.
        L’astuce du poli­ti­cien intel­li­gent est de trou­ver le cré­neau
        por­teur qui per­met de gagner plus que cor­rec­te­ment sa vie.
        Rien n’est gra­tuit dans cette société libé­rale sans ave­nir ‚puisque
        les réformes que l’on peut faire, sont faites par l’ap­pau­vris­se­ment
        des classes moyennes Ce n’est pas le député qui paie ses
        « nobles enga­ge­ments »,c’est au peuple de les assu­mer …
        https://www.cnews.fr/france/2019 – 06-15/­sa­laires-primes-com­bien-gagnent-les-deputes-euro­peens-678414

        sep article
        • Roseline Vacchetta dépu­tée euro­péenne de 1999 a 2005
          http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/4408/ROSELINE_VACHETTA/history/5

          Le salaire que vous don­nez est le salaire brut de 2019 ce qui fait envi­ron 6300€ net a décla­rer aux impôts. Avez vous cher­ché com­bien gagnait un député il y a 14 ans ? Et com­bien les dépu­tés rever­saient à leur parti ? Ce serait ins­truc­tif sur votre volonté de salir par l’argent tous ceux qui ne sont pas de votre bord. Vous l’avez déjà fait pour E. Piolle et vous conti­nuez avec R. Vacchetta

          sep article
          • Je suis désolé Madame la colé­rique, le fait de dire que je suis d’un bord
            est tout sim­ple­ment une « Fax News » , dites moi à quel bord
            j’ap­par­tiens ? Puisque je ne suis affi­lié à aucun parti…
            En 1968 déjà majeur, j’a­vais vu les supers révo­lu­tion­naires
            redres­seurs des torts de ceux qui ne pen­saient pas comme
            eux,devenir les bâtis­seurs du monde actuel , fait de déma­gogues
            et de mani­pu­la­teurs d’idées,qui retournent leurs vestes quand
            l’in­té­rêt se pré­sente.
            Par cer­taines de vos atti­tudes épis­to­laires , vous me faites pen­ser
            aux Doriot et Marcet Déat , de supers huma­nistes redres­seurs
            de tout ce qui ne pen­sait comme eux avant 1940.
            An Fait , vous devriez pen­ser au très « macro­niste » Dany le rouge
            (Daniel Cohn Bendit), qui était si fier de rabais­ser le caquet à
            ceux qui ne pen­saient comme lui

            sep article
            • vous ne me connais­sez pas, donc je vous invite à un peu de modé­ra­tion et ne pas écrire des insa­ni­tés fas­ci­santes comme
              « Par cer­taines de vos atti­tudes épis­to­laires , vous me faites pen­ser aux Doriot et Marcet Déat , de supers huma­nistes redres­seurs de tout ce qui ne pen­sait comme eux avant 1940. »
              Je me fous com­plè­te­ment du bord auquel vous vous réfé­rez, je vois seule­ment que vous salis­sez E. Piolle et R. Vacchetta en leur attri­buant de faux salaires, comme si la seule chose qui les inté­res­sait était l’argent. Vous ne les connais­sez pas, moi si. Peut être que vous, vous inté­res­sez à l’argent, mais tout le monde n’est pas comme vous à mettre l’argent au centre de ses pré­oc­cu­pa­tions.
              Votre pro­cédé est minable.

              sep article
              • Non,je ne vous connais pas, par contre je pense que
                « vous appar­te­nez à une caté­go­rie par­ti­cu­lière.
                Dans ceux qui font la révo­lu­tions ‚il y a deux caté­go­ries
                d’in­di­vi­dus : ceux qui la font et ceux qui en pro­fitent ».
                Personnellement,je pense que vous faites par­tie
                de la deuxième caté­go­rie à laquelle appar­tient Dany le rouge,
                il débute comme meneur de la révolte de 1968 et ter­mine
                comme un conseiller ami­cal de mon­sieur Macron.
                Etes vous une des conseillères d’ADAIS ?

                sep article
      • L’humanisme, ce mot très à la mode actuel­le­ment dans le mar­ke­ting poli­ti­cien ou ce mirage dont par­lait Michel Foucault ?

        sep article
  7. @Caro
    Bla-bla gau­chiste. On a des lois en FRANCE ? Sans papiers = migrant illé­gal = déten­tion => expul­sion.
    Le pays qui ne fait pas res­pec­ter ses lois est condamné

    sep article
    • les lois disent, cher Amigo, que, lorsque vous êtes sans papiers vous pou­vez dépo­ser un dos­sier à la pré­fec­ture de votre dépar­te­ment pour en obte­nir. Expulser les sans papiers est donc contre­ve­nir à la loi.
      D’autre part, quand une déci­sion d’ex­pul­sion est prise un « devenu sans papiers » peut aller la contes­ter devant un tri­bu­nal. On voit beau­coup en ce moment des obli­ga­tions de quit­ter le ter­ri­toire fran­çais envoyées à des étran­gers munis de papiers et de contrats de tra­vail, même en CDI et qui deviennent donc des « sans papiers » alors que leurs employeurs veulent les gar­der.

      Les enfants ne sont jamais « sans papiers », ils n’en ont pas besoin jus­qu’à leur majo­rité.

      sep article
  8. Merci M. Kermabon, le récit est fidèle au ras­sem­ble­ment qui a eu lieu devant la pré­fec­ture.
    Je rajoute qu’il y a eu des sou­tiens musi­caux par la BatukaVi venue exprès de la Villeneuve et par un orchestre genre fan­fare fai­sant chan­ter les spec­ta­teurs. Et puis, cha­cun a pu se res­tau­rer en défi­lant devant des tré­teaux où s’en­tas­saient toutes les vic­tuailles appor­tés par les par­ti­ci­pants.
    Dans toutes les prises de parole j’a­joute qu’il a aussi été ques­tion de per­mettre aux migrants de tra­vailler, les employeurs manquent cruel­le­ment de sala­riés dans cer­tains domaines, comme la res­tau­ra­tion, le bâti­ment ou l’aide à la per­sonne. Si les migrants pou­vaient tra­vailler, il vivraient dans le droit com­mun et pour­raient louer un appar­te­ment. Il n’y aurait plus de pro­blèmes d’hé­ber­ge­ment ou très peu.
    Seulement, leur per­mettre de tra­vailler, c’est leur per­mettre de s’in­té­grer à la popu­la­tion. Or le gou­ver­ne­ment veut chas­ser les migrants, comme le ferait le RN s’il était au pou­voir. Il ne se rend pas compte à quel point il met à mal l’économie en empê­chant les embauches ou en expul­sant ceux qui tra­vaillent déjà. Faudra-t-il faire venir des étran­gers en immi­gra­tion choi­sie alors que les entre­prises ont les tra­vailleurs sous la main ? C’est d’un ridi­cule achevé.
    C’est une into­lé­rable xéno­pho­bie.

    sep article
  9. Sans papers?! Detention et expul­sion imme­diate ! Que ce qu’il attend, le pré­fet de l’ Isère?!

    sep article
    • sep article
      • J’ai n’ai jamais ren­con­tré une per­sonne aussi into­lé­rante
        aux pro­pos des autres que vous .Je ne serais pas sur­pris
        qu’un beau matin,vous allez deman­der la sup­pres­sion de
        la liberté d’ex­pres­sion pour la « plèbe » dont je fais par­tie…

        sep article
        • vous man­quez d’hu­mour 😉
          Peut être pré­fé­rez-vous celui d’Amigo ; « Sans papers?! Detention et expul­sion imme­diate ! Que ce qu’il attend, le pré­fet de l’ Isère?! » ?

          sep article
          • Je vous signale qu’Amigo est arrivé en France tar­di­ve­ment
            est qu’il est un citoyen modèle, qui a toute mon estime ;
            Faire de l’hu­mour sur l’ex­pres­sion « sans papers », fait
            vrai­ment briller votre côté huma­niste .
            Je sou­haite bon cou­rage à notre ami Amigo,pour conti­nuer
            à sup­por­ter vos sar­casmes et votre sen­ti­ment de supé­rio­rité
            basé sur la cer­ti­tude de pos­sé­der la vérité …

            sep article
            • Voyez-vous, je suis fille d’é­tran­gers natu­ra­li­sés. Je n’ai pas oublié d’où je viens, je n’ou­blie pas que mes parents, arri­vant aujourd’­hui en France auraient été expul­sés.
              Ce qui se passe aujourd’­hui est inad­mis­sible, à plus forte rai­son quand les arri­vés récents veulent empê­cher les nou­veaux arri­vés de béné­fi­cier des pos­si­bi­li­tés d’in­té­gra­tion dont ils ont pu béné­fi­cier.

              sep article
              • La, chère Caro, vous avez vrai­ment fran­chie la ligne rouge. Vous m’in­sul­tez en me qua­li­fiant de « nou­veau arrivé qui a béné­fi­cié des pos­si­bi­li­tés d’intégration … bla bla. »
                Je vous signale que j’ai vécu/travaillé dans quatre pays et que j’ai tra­vaillé depuis mes 18 ans sans un seul jour d’in­ter­rup­tion, que je n’ai pas tou­ché un seul franc/mark/euro/dollar de chô­mage ou allo­ca­tion etc. dans ma vie, et je n’ai jamais été en situa­tion irré­gu­lière. Je suis venu en France avec un contrat de tra­vail et aujourdh’ui je donne du tra­vail aux autres, dont pas tous sont fran­çais. Je n’ai aucun pro­blème avec des « nou­veaux arri­vants », qu’ils soient chi­nois ou afri­cains, pour­vus qu’ils viennent en France léga­le­ment et avec un contrat de tra­vail, plu­tôt que pour vivre aux cro­chets de l’Etat ou plu­tôt aux cro­chets du contri­buable, car l’Etat n’a pas de moyens autres que ceux qu’il col­lecte de nous.
                En lisant vos com­men­taires pas­sion­nés on voit tout de suite ce qui y manque : c’est la dimen­sion éco­no­mique, en d’autres mots la ques­tion « qui va payer pour la fête ? » C’est une omis­sion déli­bé­rée car vous savez par­fai­te­ment que l’op­po­si­tion à l’im­mi­gra­tion illé­gale vient du fait que la plu­part d’eux n’ap­portent RIEN de posi­tif dans ce pays. Regardez l’Israël, le Canada, le Singapour, l’Australie – les pays qui ont favo­risé l’im­mi­gra­tion de qua­lité (selec­tion posi­tive) – ils pros­pèrent. Maintenant regar­dez la Belgique ou encore la France qui appliquent (trop sou­vent) la selec­tion nega­tive, avec le résul­tat déplo­rable. Pour conclure, je ne veux pas la France d’im­mi­gra­tion para­si­taire, le sujet qui vous pas­sionne, appa­re­ment.

                sep article
  10. Pauvres migrants ! Fuir la misère et la guerre pour trou­ver encore pire à Grenoble, c’est tra­gique !

    sep article