Conseil municipal de Grenoble : débats houleux autour des comptes administratifs et de la transparence

sep article

 

FOCUS – Le conseil municipal de la Ville de Grenoble a voté, une dernière fois, les comptes administratifs avant les prochaines élections. Ce lundi 17 juin, l’adjoint aux finances Hakim Sabri a défendu une situation « améliorée » face à des élus d’opposition très remontés.

 

 

Comptes administratifs : Hakim Sabri a défendu une situation "améliorée" en conseil municipal face à des élus d'opposition très critiques ce lundi 17 juin.

Vote du compte admi­nis­tra­tif des élus de la majo­rité au conseil muni­ci­pal. © Inès Lombardo – placegrenet.fr

Ambiance ten­due ce lundi 17 juin au conseil muni­ci­pal de Grenoble, en l’ab­sence du maire Eric Piolle. Le conseil avait pour­tant débuté sur une note légère avec la venue des élèves de l’é­cole Léon-Jouhaux vain­queurs du concours de la fon­da­tion Éducation contre le racisme de Lilian Thuram Nous autres. Mais l’am­biance poé­tique n’a pas tenu long­temps…

 

Dès son avant-pro­pos aux comptes admi­nis­tra­tifs, Hakim Sabri, adjoint aux finances, s’est en effet attiré les foudres de Matthieu Chamussy, élu d’op­po­si­tion du groupe Réussir Grenoble. Alors que l’ad­joint se féli­ci­tait de lais­ser, en cette fin de man­dat, d’une « situa­tion finan­cière bien meilleure » que celle trou­vée », et ce « Malgré la baisse des dota­tions de l’État », l’élu d’op­po­si­tion l’a inter­rom­pue d’un saillant « Fallait l’o­ser celle-là ! »

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
2182 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. La vérité et la transparence,sont les bases de la démo­cra­tie.
    La déma­go­gie et les men­songes sont les bases de la dic­ta­ture .
    Le per­son­nel élu gre­no­blois est tri­bu­taire de l’argent des contri­buables
    et donc a de grands devoirs envers le peuple qui les fait vivre…

    sep article