La Chartreuse accueille les Entêtés Production en résidence d’artistes pour deux ans

sep article
93 € par an pour louer un vélo : et si c

FIL INFO — Après le Vercors, l’Oisans ou encore Beaurepaire, c’est au tour de la Chartreuse d’accueillir une résidence d’artistes initiée et soutenue par le Département de l’Isère. Durant deux ans, de 2019 à 2021, le territoire sera le terrain de jeu des Entêtés productions et de la dizaine de musiciens qui les composent.

 

 

La Chartreuse accueille une résidence d'artistes : les musiciens des Entêtés Production. Les Tralala Lovers font partie des Entêtés Production © Tralala Lovers

Les Tralala Lovers font partie des Entêtés Production. © Tralala Lovers

Le Département de l’Isère inaugure une nouvelle résidence d’artistes sur son territoire. Après le Vercors ou l’Oisans, c’est au tour de la Chartreuse d’accueillir les musiciens des Entêtés Production.

 

« De 2019 à 2021, c’est du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest du Voironnais-Chartreuse que Les Entêtés alterneront la diffusion de leurs projets, la mise en place d’actions culturelles et la création tout-terrain d’événements participatifs », se réjouit par avance le collectif.

 

Les Entêtés Production ? Une entité composée d’une dizaine de musiciens, auteurs compositeurs et interprètes. « Nous défendons la complémentarité nécessaire des artistes avec leur production, et peut-être même l’opiniâtreté dont une production indépendante doit faire preuve », expliquent-elles.

 

Ce groupement d’artistes porte actuellement cinq formations et projets musicaux : le Tram des Balkans, la Toccatram, Soleo, Vous et les Tralala Lovers.

 

 

Une dizaine de résidence d’artistes en Isère depuis 2015

 

« Depuis 2015, plus d’une dizaine de résidences ont été initiées dans différents domaines artistiques et sur plusieurs territoires », souligne le Département de l’Isère. Objectif de ces résidences ? Développer la présence des compagnies sur le département, et favoriser tout autant la création que les rencontres, les « actions de sensibilisation et d’éducation artistiques et culturelles » ou le développement de projets avec des amateurs.

 

Le Tram des Balkans © Joel Kuby

Le Tram des Balkans. © Joël Kuby

 

Les disciplines représentées se veulent diverses. Ainsi, alors que le Vercors accueille jusqu’à fin 2019 la chanteuse lyrique Claire Delgado-Boge et sa compagnie Ad Libitum, Beaurepaire donne résidence à la compagnie hip-hop Malka de 2018 à 2020. Sans oublier du cirque, avec la Compagnie Yoann Bourgeois dans la Communauté d’agglomération porte de l’Isère, ou le théâtre de La Fabrique des petites utopies en Isère rhodanienne.

 

« À ce jour, 35 000 personnes ont été concernées par des ateliers et les actions proposés dans le cadre de ces résidences », chiffre le Département. Pour qui les résidences représentent également un investissement financier, avec un soutien à hauteur de 14 000 euros pour chaque résidence. Auxquels peuvent s’ajouter des subventions de 2 000 euros ou de 6 000 euros pour soutenir le développement de pratiques amateurs ou de résidences dans les collèges.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
629 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.