Sylvain Begon redevient entraîneur des avants du FC Grenoble rugby

sep article



FIL INFO – Après le départ de Dewald Senekal, le FC Grenoble rugby était à la recherche d’un entraîneur des avants pour la saison prochaine. Le FCG a privilégié la solution interne en choisissant Sylvain Begon, en charge jusqu’à présent des Espoirs du club. L’ancien talonneur s’était déjà occupé du paquet d’avants grenoblois de 2007 à2015.

 

 

Redescendu en Pro D2, la deuxième divi­sion fran­çaise, après sa défaite à Brive en match de bar­rage le 2 juin, le FC Grenoble rugby devait trou­ver rapi­de­ment un nou­vel entraî­neur des avants. Le club isé­rois avait, en effet, offi­cia­lisé le 6 juin le départ de Dewald Senekal. Sollicité par le Stade fran­çais, pen­sion­naire du Top 14, le FCG avait accepté de libé­rer le Sud-Africain de son contrat qui cou­rait jusqu’en juin 2021.

 

 

Un engagement sur les deux prochaines saisons

 

Pour rem­pla­cer Dewald Senekal, Grenoble a choisi Sylvain Begon, 47 ans, qui s’occupait des Espoirs depuis trois sai­sons. Le club l’a annoncé par voie de com­mu­ni­qué mer­credi 12 juin. L’ancien talon­neur du FCG sera en charge des avants de l’équipe pro­fes­sion­nelle pour les deux pro­chaines sai­sons. Il inté­grera le staff com­posé de Stéphane Glas, Cyril Villain, Jean-Noël Perrin et Jérôme Vernay.

 

Sylvain Begon, au centre, en 2015, en compagnie de Fabrice Landreau, à gauche, alors manager du FCG. © Archive Laurent Genin

Sylvain Begon, au centre, en 2015, en com­pa­gnie de Fabrice Landreau, à gauche, alors mana­ger du FCG. © Archive Laurent Genin

 

Sylvain Begon a déjà exercé la fonc­tion d’entraîneur des avants du FCG de 2007 à 2015. « C’est un immense plai­sir pour moi d’accepter la mis­sion qui m’est confiée, a indi­qué l’intéressé. Ce n’est pas vrai­ment un retour pour moi puisque je n’ai jamais quitté le club. Je tra­vaille depuis trois ans avec Franck Corrihons et l’ensemble des édu­ca­teurs et res­pon­sables de la filière for­ma­tion sur les jeunes, et cela fait par­fai­te­ment écho avec ce que nous vou­lons mettre en place sur l’équipe pro­fes­sion­nelle. »

 

 

« La personne idéale pour le projet que nous souhaitons mettre en place »

 

Présent au FCG depuis de longues années, Sylvain Begon devrait vite s’a­dap­ter. « Je connais bien le club mais aussi tous les membres du staff pro­fes­sion­nel, et je n’ai aucun doute sur le fait que nous puis­sions ensemble unir nos forces au ser­vice de notre équipe », a‑t-il ajouté.

 

Michel Martinez, président du FCG. © Laurent Genin

Michel Martinez, pré­sident du FCG. © Laurent Genin

De son côté, le pré­sident Michel Martinez a expli­qué pour­quoi le choix du club s’est porté sur Sylvain Begon.

 

« Je pense pro­fon­dé­ment qu’il était la per­sonne idéale pour le pro­jet que nous sou­hai­tons mettre en place qui, plus que jamais, s’appuiera sur la for­ma­tion qu’il connaît très bien. »

 

En vacances actuel­le­ment, les joueurs décou­vri­ront, ou redé­cou­vri­ront pour cer­tains, leur nou­vel entraî­neur à la reprise de l’entraînement début juillet.

 

LG

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1265 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.