© Joël Kermabon - Place Gre'net

Réforme de la fonc­tion publique : en marche vers plus d’ou­ver­ture… de pré­ca­rité et de clientélisme ?

Réforme de la fonc­tion publique : en marche vers plus d’ou­ver­ture… de pré­ca­rité et de clientélisme ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE - Le projet de loi du gouvernement porte-t-il un coup de boutoir à la fonction publique ? Des opposants à Grenoble, syndicats et élus en sont persuadés. En assouplissant « les modalités de recrutement des agents publics », la continuité et la neutralité du service public seront mises à mal, alertent-ils. Sans compter que les agents seront payés au lance-pierre, ceux devenus indésirables poussés à la porte et que le clientélisme pourrait aller bon train. Ce n'est évidemment pas l'avis de la rapporteure de cette loi, Émilie Chalas, députée LREM de l'Isère.

 

 

Au centre, Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du Ministre de l'Action et des Comptes Publics, à sa droite Emilie Chalas, députée de l'Isère et rapporteure du projet de loi de transformation de la fonction publique. DR

Au centre, Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics, à sa droite Émilie Chalas, députée de l'Isère et rapporteure du projet de loi de transformation de la fonction publique. DR

Le projet de loi de transformation de la fonction publique a donc été voté en première lecture le 28 mai dernier. Guère étonnant, étant donné le poids du groupe majoritaire La République en marche (LREM) à l'Assemblée nationale.

 

La loi sera ainsi examinée le 18 juin au Sénat, et probablement adoptée avant l'été.

 

Au centre de cette réforme, la possibilité de recourir davantage aux contractuels dans les trois fonctions publiques.

 

« Rapporteure de ce texte, je me réjouis des avancées significatives qu’il contient pour permettre à la fonction publique de s’adapter pleinement aux défis de notre temps » écrit Émilie Chalas*, députée LREM de l’Isère, sur son blog.

 

Les syndicats sont, sans surprise, remontés contre cette loi. Ils ont ainsi manifesté à Grenoble devant la permanence de la députée iséroise, le 27 mars dernier, jour de sa présentation devant le conseil des ministres. Une fois n'est pas coutume, côté employeur dans l'opposition à LREM, on partage peu ou prou les mêmes craintes que les syndicats. Que ce soit Maud Tavel, adjointe EELV aux Ressources humaines de la Ville de Grenoble, ou sa prédécesseure Marie-Josée Salat (PS)

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 84 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les professionnels du social et médico-social appelés à la mobilisation les 31 mai et 1er juin
Les pro­fes­sion­nels du social et médico-social appe­lés à la mobi­li­sa­tion les 31 mai et 1er juin 2022

EN BREF - Une intersyndicale iséroise appelle les professionnels du secteur social et médico-social à participer à la mobilisation nationale du mardi 31 mai et Lire plus

Les syndicats Sud-Solidaires, FSU, Unsa, Unef et MNL organisaient ce jeudi 17 mars 2022 un rassemblement sur la place de Verdun, dans le cadre de la journée nationale d'action pour les salaires et le pouvoir d'achat. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : un ras­sem­ble­ment inter­pro­fes­sion­nel et inter­syn­di­cal, place de Verdun, pour l’aug­men­ta­tion des salaires

FOCUS - Sud-Solidaires, la Fédération syndicale unitaire (FSU), l'Union nationale des syndicats autonomes (Unsa), l'Union nationale des étudiants de France (Unef) et le Mouvement national Lire plus

Plus de 300 salariés des secteurs social et médico-social ont manifesté ce mardi 1er février à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus de 300 sala­riés des sec­teurs social et médico-social ont mani­festé pour de meilleurs salaires et condi­tions de travail

EN BREF - Plus de 300 professionnels en colère des secteurs social et médico-social, tant du public que du privé, ont manifesté à Grenoble ce Lire plus

Manifestation des salariés du secteur social et médico-social le mardi 7 décembre à Grenoble
Plus de 1 000 sala­riés du sec­teur social et médico-social ont mani­festé à Grenoble

EN BREF - À Grenoble, plus de 1 000 personnes ont manifesté ce mardi 7 décembre 2021 pour réclamer de meilleures conditions de travail dans Lire plus

Rassemblement ce 1er décembre 2021 au Jardin de Ville des bibliothécaires et agents de la Ville de Grenoble en lutte contre le passe sanitaire. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Bornes d’auto-contrôle dans les biblio­thèques de Grenoble : une vic­toire en demi-teinte pour les oppo­sants au passe sanitaire

FOCUS - Répondant à un appel national à la grève contre le passe sanitaire, des bibliothécaires et des agents de la Ville de Grenoble se Lire plus

Les agents de Grenoble votent un mouvement de grève contre le passage aux 1607 heures annuelles
Les agents de Grenoble votent un mou­ve­ment de grève contre le pas­sage aux 1607 heures annuelles

FOCUS - De nombreux agents de la Ville de Grenoble ont participé à une assemblée générale devant la mairie, jeudi 16 septembre 2021 au matin. Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin