La Métro lance Métrosoleil, outil en ligne pour calculer le potentiel solaire de son habitation

La Métro lance Métrosoleil, outil en ligne pour calculer le potentiel solaire de son habitation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Grenoble-Alpes Métropole met en ligne Métrosoleil, un outil permettant de connaître le « potentiel solaire » de son habitation ou de sa copropriété, mais aussi la rentabilité d’une installation solaire sur plusieurs années. La plateforme en ligne propose également un accompagnement par l’Agence locale de l’énergie et du climat, ainsi qu’une liste d’artisans certifiés via la signature d’une charte de qualité des services.

 

 

Calculer le « poten­tiel solaire » du toit de sa mai­son ou de sa copro­priété, mais aussi la ren­ta­bi­lité d’une ins­tal­la­tion et avoir accès à un panel d’ar­ti­sans cer­ti­fiés : telles sont les fonc­tion­na­li­tés offertes par la pla­te­forme Métrosoleil, le « cadastre solaire » en ligne de Grenoble-Alpes Métropole. Un outil des­tiné aux habi­tants de la Métro en quête d’une solu­tion solaire pour s’a­li­men­ter en élec­tri­cité ou en chauffage.

 

De gauche à droite : Bertrand Spindler, vice-président de la Métro en charge de l'Énergie, Christophe Ferrari et Pierre Verri, président de l'Alec © Florent Mathieu - Place Gre'net

De gauche à droite : Bertrand Spindler, vice-pré­sident de la Métro en charge de l’Énergie, Christophe Ferrari et Pierre Verri, pré­sident de l’Alec. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« C’est un outil qui va ser­vir à les accom­pa­gner dans la tran­si­tion éner­gé­tique, et notam­ment sur le sujet du solaire, une source que l’on sait remar­quable ! », vante ainsi le pré­sident de la Métro Christophe Ferrari. Remarquable, tem­père-t-il, selon le degré d’ex­po­si­tion de son habi­ta­tion, qui ne sera for­cé­ment pas le même pour qui habite au pied de la falaise de Sassenage ou en plein centre-ville de Grenoble.

 

 

Depuis le potentiel solaire jusqu’aux artisans certifiés

 

Le prin­cipe ? L’utilisateur entre l’a­dresse de son choix pour faire appa­raître les don­nées de l’ha­bi­ta­tion dési­gnée. Ainsi, au 3 rue Malakoff à Grenoble, sur les 1 352 m2 de la par­tie prin­ci­pale du toit de l’im­meuble de la Métro, 1 035 m2 de sur­face sont bien expo­sés, et 317 autres inex­ploi­tables en matière d’éner­gie solaire. Un ratio bien supé­rieur à celui du toit de l’Hôtel de Ville, dont les deux tiers sont inexploitables.

 

L'agence locale de l'énergie et du climat de l'agglomération grenobloise (Alec) a elle-même procédé à la pose de panneaux solaires sur son toit. © Alec

L’agence locale de l’éner­gie et du cli­mat de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise (Alec) a elle-même pro­cédé à la pose de pan­neaux solaires sur son toit. © Alec

 

Une fois le poten­tiel solaire de sa toi­ture éta­bli, l’in­ter­naute peut faire une simu­la­tion de la ren­ta­bi­lité d’une ins­tal­la­tion, en choi­sis­sant une uti­li­sa­tion élec­trique ou ther­mique. Le cal­cul inclut les recettes annuelles brutes (en cas de revente de l’élec­tri­cité pro­duite), le béné­fice cumulé sur vingt ans et le temps de retour sur inves­tis­se­ment. Des chiffres notam­ment basés sur la pro­bable évo­lu­tion des tarifs de l’élec­tri­cité à moyen et long terme.

 

Si l’u­ti­li­sa­teur juge la simu­la­tion convain­cante, il peut enfin choi­sir de se faire accom­pa­gner par Agence locale de l’éner­gie et du cli­mat de la métro­pole gre­no­bloise (Alec) ou accé­der à une liste d’ins­tal­la­teurs cer­ti­fiés. Des arti­sans locaux qui s’en­gagent, via la signa­ture d’une charte, à four­nir à leurs clients « un ser­vice sérieux et de qua­lité », tout en les accom­pa­gnant dans les démarches admi­nis­tra­tives que repré­sente l’ins­tal­la­tion de pan­neaux solaires sur leur propriété.

 

 

Un outil de lutte contre les « écodélinquants » ?

 

Pas ques­tion, pour autant, de faire de la publi­cité pour tel ou tel arti­san, assure la Métro. « Aucun démar­chage com­mer­cial n’est pos­sible suite à l’u­ti­li­sa­tion de Métrosoleil : nous ne sommes pas la vitrine de qui que ce soit ! », insiste Christophe Ferrari. En arri­vant sur le site, un mes­sage aver­tit par ailleurs l’in­ter­naute que la Métro ne cau­tionne aucun démar­chage. Une manière d’an­ti­ci­per des com­por­te­ments abu­sifs de la part de cer­tains installateurs ?

 

Signature de la charte entre la Métro et les artisans certifiés par la plateforme Métrosoleil © Florent Mathieu - Place Gre'net

Signature de la charte entre la Métro et les arti­sans cer­ti­fiés par la pla­te­forme Métrosoleil. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

À entendre les arti­sans sélec­tion­nés par la Métro, le monde du solaire attire en effet nombre d’en­tre­prises peu regar­dantes, qui n’hé­sitent pas à pro­mettre monts et mer­veille à leurs clients tout en déli­vrant des devis exa­gé­ré­ment éle­vés. Des « éco­dé­lin­quants », juge Emmanuel Coulomb, diri­geant de la société Watt & Home. Le terme sera d’ailleurs repris par l’en­semble de ses col­lègues pré­sents à l’oc­ca­sion de la signa­ture de la charte.

 

Des “éco­dé­lin­quants” qui ne sont pas dif­fi­ciles à recon­naître. Des signes d’a­bus ? Le démar­chage à domi­cile ou par télé­phone, ou la pro­po­si­tion d’ai­der le client à mettre en place un cré­dit pour son ins­tal­la­tion solaire. « Ils ont des dis­cours par­fai­te­ment rodés pour mys­ti­fier n’im­porte qui », sou­ligne Emmanuel Coulomb. Qui compte sur Métrosoleil pour diri­ger les habi­tants vers des « entre­prises locales, expé­ri­men­tées et qui savent ce qu’elles font ».

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Emmanuelle Rivière, DG de la CCI aux rencontres du pacte économique local à Alpexpo, mardi 31 août © Séverine Cattiaux- Place Gre'net
Le pacte économique local « anti-crises » de la région grenobloise livre ses premiers résultats

FOCUS – En réaction aux crises sanitaire, sociale et écologique et face aux difficultés liées à l’emploi, la région grenobloise s’est dotée d’un "plan économique Lire plus

Dix-sept EPCI de l'Isère ont signé un contrat de relance pour la transition écologique avec l'État et le Département. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Transition écologique : 17 intercommunalités de l’Isère ont signé un contrat de relance avec l’État et le Département

FOCUS - Dix-sept établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de l'Isère ont signé un contrat de relance pour la transition écologique avec l'État et le Lire plus

Le bidonville de la rue Jean Macé. © Tim Buisson – Place Gre’net
Bidonville Jean-Macé à Grenoble : les riverains, excédés, sortent du silence face à l’inertie des pouvoirs publics

DECRYPTAGE – Depuis plusieurs mois, un bidonville s'est formé au niveau de la rue Jean-Macé, dans le quartier de la gare à Grenoble. Plus de Lire plus

La boutique éphémère République accueille Fabricanova, acteur de l’économie circulaire, jusqu’au 24 juillet 2021

EN BREF - Le local Pop’up République, dans le centre-ville de Grenoble, a rouvert ses portes et accueille une nouvelle boutique éphémère : celle de Lire plus

Pose de la première pierre du centre de sciences métropolitain
Pont-de-Claix : les travaux de construction du centre de sciences métropolitain ont débuté

  FOCUS - Grenoble-Alpes Métropole a célébré, vendredi 28 mai 2021, la pose de la première pierre du futur centre de sciences sur l’ancien site Lire plus

Construction d’un édifice religieux : la Métropole de Grenoble soutient Meylan contre la Fraternité sacerdotale

EN BREF – Le conseil métropolitain a adopté un vœu à l'unanimité, le 21 mai 2021, soutenant la Ville de Meylan contre la construction d'un Lire plus

Flash Info

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin