Des paris suspects depuis l’étranger sur le match de football Sochaux – GF38

sep article
Vercors Music Festival du 4 au 7 juillet 2019 à Autrans

FIL INFO – D’après les informations de France 3 Corse, des paris importants auraient été effectués depuis l’étranger sur la rencontre remportée 3-1 par Sochaux face au GF38 le 17 mai. Un score qui s’est traduit par le maintien en Ligue 2 de football pour le club doubiste aux dépens du Gazélec Ajaccio. L’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) a émis une alerte concernant ce match.

 

 

Le 17 mai dernier, le Grenoble Foot 38 (GF38) s’est déplacé à Sochaux à l’occasion de la 38e et dernière journée de Ligue 2. Pour les Grenoblois, le seul enjeu était de finir leur saison sur une bonne note, après avoir atteint leur objectif de se maintenir depuis plusieurs semaines. Les Sochaliens jouaient, eux, tout simplement leur avenir en deuxième division lors de ce match.

 

En France, la rencontre entre Sochaliens et Grenoblois avait été retirée des sites de paris sportifs. DR

En France, la rencontre entre Sochaliens et Grenoblois avait été retirée des sites de paris sportifs. DR

 

Une victoire et ils pouvaient décrocher leur maintien en fonction des résultats de leurs concurrents, parmi lesquels les Corses du Gazélec Ajaccio. Les Sochaliens y sont parvenus en l’emportant (3-1) face aux Grenoblois et en profitant de la défaite (0-1) des Ajacciens au Paris FC. Un revers qui a précipité le Gazélec en barrages face au troisième de National, Le Mans. Une double confrontation dont il sortira vaincu, le reléguant en troisième division.

 

 

Le dossier serait remonté au Parquet national financier

 

Cette rencontre entre Sochaux et le GF38 fait l’objet d’une alerte de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel). Si, en France, on ne pouvait pas miser de l’argent sur ce match, car il avait été retiré des sites de jeux en ligne, des paris importants depuis l’étranger auraient été constatés, selon les informations de France 3 Corse. De quoi alimenter les soupçons sur un possible match truqué.

 

Le dossier serait remonté au Parquet national financier (PNF), toujours d’après nos confrères. Pour l’heure, on ignore si une enquête a été diligentée. Si c’est le cas, elle durera probablement plusieurs mois.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1386 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.