Des paris suspects depuis l’étranger sur le match de football Sochaux – GF38

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – D’après les informations de France 3 Corse, des paris importants auraient été effectués depuis l’étranger sur la rencontre remportée 3 – 1 par Sochaux face au GF38 le 17 mai. Un score qui s’est traduit par le maintien en Ligue 2 de football pour le club doubiste aux dépens du Gazélec Ajaccio. L’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) a émis une alerte concernant ce match.

 

 

Le 17 mai der­nier, le Grenoble Foot 38 (GF38) s’est déplacé à Sochaux à l’occasion de la 38e et der­nière jour­née de Ligue 2. Pour les Grenoblois, le seul enjeu était de finir leur sai­son sur une bonne note, après avoir atteint leur objec­tif de se main­te­nir depuis plu­sieurs semaines. Les Sochaliens jouaient, eux, tout sim­ple­ment leur ave­nir en deuxième divi­sion lors de ce match.

 

En France, la rencontre entre Sochaliens et Grenoblois avait été retirée des sites de paris sportifs. DR

En France, la ren­contre entre Sochaliens et Grenoblois avait été reti­rée des sites de paris spor­tifs. DR

 

Une vic­toire et ils pou­vaient décro­cher leur main­tien en fonc­tion des résul­tats de leurs concur­rents, parmi les­quels les Corses du Gazélec Ajaccio. Les Sochaliens y sont par­ve­nus en l’emportant (3−1) face aux Grenoblois et en pro­fi­tant de la défaite (0−1) des Ajacciens au Paris FC. Un revers qui a pré­ci­pité le Gazélec en bar­rages face au troi­sième de National, Le Mans. Une double confron­ta­tion dont il sor­tira vaincu, le relé­guant en troi­sième divi­sion.

 

 

Le dossier serait remonté au Parquet national financier

 

Cette ren­contre entre Sochaux et le GF38 fait l’objet d’une alerte de l’Autorité de régu­la­tion des jeux en ligne (Arjel). Si, en France, on ne pou­vait pas miser de l’argent sur ce match, car il avait été retiré des sites de jeux en ligne, des paris impor­tants depuis l’étranger auraient été consta­tés, selon les infor­ma­tions de France 3 Corse. De quoi ali­men­ter les soup­çons sur un pos­sible match tru­qué.

 

Le dos­sier serait remonté au Parquet natio­nal finan­cier (PNF), tou­jours d’après nos confrères. Pour l’heure, on ignore si une enquête a été dili­gen­tée. Si c’est le cas, elle durera pro­ba­ble­ment plu­sieurs mois.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1993 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.