Tellnoo, une application née en Isère dédiée à la découverte et la visite des sites patrimoniaux

sep article
Vercors Music Festival du 4 au 7 juillet 2019 à Autrans

FIL INFO — Le chef d’entreprise isérois Christophe Mathevet lance l’application Tellnoo, qui propose une cartographie des sites patrimoniaux, via géolocalisation à proximité ou à partir d’un moteur de recherche. L’application permet également aux musées et autres lieux de créer des modules de visites guidées privées et autonomes.

 

 

Le Musée de la Chimie de Jarrie utilise Tellnoo pour des visites autonomes. DR

Le Musée de la Chimie de Jarrie utilise Tellnoo pour des visites autonomes. DR

Et de trois ! Après Cotranet (éditeur de logiciels de gestion de documents) et Genwyse (société spécialisée dans l’ingénierie documentaire et la gestion d’entrepôt), le chef d’entreprise isérois Christophe Mathevet lance une nouvelle société baptisée Tellnoo.

 

« Application unique pour découvrir le patrimoine culturel et touristique français », Tellnoo propose une cartographie des sites patrimoniaux, qu’ils soient à proximité ou via un moteur de recherche par ville, thème ou mot-clé. Actuellement disponible sur Android, l’application apparaîtra sur l’Appstore à la rentrée 2019.

 

Tellnoo se veut également un outil de visite guidée autonome. Grâce à un dispositif de bornes Bluethooth, l’application permet en effet de déclencher l’accès à des contenus privés, par exemple quand l’utilisateur a réglé son billet d’entrée dans un musée payant, ou lorsqu’il se trouve sur un site patrimonial gratuit. Partenaire de Tellnoo, le Musée de la chimie de Jarrie propose ce service inédit à ses visiteurs, dès sa réouverture le 16 juin.

 

 

330 points consultable sur le territoire métropolitain

 

Ce système « permet d’apporter un service supplémentaire aux visiteurs et de moderniser le parcours client pour une expérience plus fluide et actuelle », vante la société. Tout en précisant que ce mode de visite (presque) personnalisé s’adapte aussi bien aux grandes structures qu’aux petites, « qui deviennent ainsi totalement autonomes pour faire découvrir leur richesse ». À condition, bien sûr, de s’adresser à des possesseurs de smartphones équipés de l’application.

 

Visuel Tellnoo © Tellnoo

Visuel Tellnoo © Tellnoo

 

Le reste du territoire métropolitain n’est pas en reste, puisque Tellnoo y recense 330 points consultables. Une base de contenus issue des « sources libres et collectives », en particulier Wikipedia, dont les informations ont été « retraitées, classées et structurées par des technologies de web sémantique ». En attendant de nouvelles fonctionnalités, d’ici la fin de l’année, comme « une sélection des sites incontournables par ville et la gestion de circuits de visite ».

 

FM

 

commentez lire les commentaires
955 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.