La clinique Belledonne de Saint-Martin-d’Hères devient propriété du groupe C2S

sep article

FIL INFO — La Clinique Belledonne de Saint-Martin-d’Hères passe entre les mains du Groupe C2S. Et constitue la première acquisition en Isère du groupe, ainsi que sa plus importante structure. C2S assure chercher en priorité la cohérence de son « maillage territorial » et « l’excellence » du soin apporté aux patients.

 

 

« Conforter son pro­jet médi­cal visant l’excellence de soins au ser­vice des patients de la région de Grenoble » : c’est avec cet objec­tif que la cli­nique pri­vée Belledonne de Saint-Martin-d’Hères annonce inté­grer le groupe régio­nal de cli­niques C2S. Un groupe qui pos­sède déjà des cli­niques à Lyon, à Roanne ou Saint-Étienne, mais aussi en-dehors d’Auvergne-Rhône-Alpes comme à Vesoul ou Dijon. La Clinique Belledonne est sa pre­mière acqui­si­tion en Isère.

 

La Clinique Belledonne de Saint-Martin-d'Hères. DR

La Clinique Belledonne de Saint-Martin-d’Hères. DR

 

Une acqui­si­tion de poids. Avec sa capa­cité de 290 lits, ses 23 salles d’in­ter­ven­tion, ses scan­ners et IRM et son per­son­nel de plus de 650 sala­riés, « [Belledonne] sera à ce jour la plus impor­tante cli­nique du groupe », écrit C2S. Qui salue sur son site une cli­nique « par­ti­cu­liè­re­ment répu­tée pour ses soins en car­dio­lo­gie, onco­lo­gie ainsi que pour sa mater­nité ». Labellisée IHAB (Initiative hôpi­tal amis des bébés), Belledonne accueille en effet 2 000 accou­che­ments par an.

 

 

Un « maillage territorial cohérent »

 

Mais la cli­nique vante éga­le­ment son pôle de car­dio­lo­gie, équipé « de tous les équi­pe­ments néces­saires à prendre en charge les urgences car­dio­lo­giques 24h/24h sur un même site ». Ainsi que sa spé­cia­li­sa­tion dans le trai­te­ment chi­rur­gi­cal des can­cers. « La cli­nique se classe dans le Top 15 des éta­blis­se­ments de pointe dans le trai­te­ment des can­cers au pal­ma­rès Le Point 2018 », rap­pelle-t-elle.

 

La Clinique Belledonne ne possède plus de service de chirurgie cardiaque. © Chuga

La Clinique Belledonne ne pos­sède plus de ser­vice de chi­rur­gie car­diaque. © Chuga

 

Belledonne revient pour­tant de loin. En 2013, elle se bat­tait pour conser­ver son pôle de chi­rur­gie car­diaque, alors que l’Autorité régio­nale de santé (ARS) trans­fé­rait cette acti­vité au CHU de La Tronche. Si le trans­fert a bien eu lieu, il n’a visi­ble­ment pas eu les réper­cus­sions redou­tées sur les finances de l’é­ta­blis­se­ment, à la faveur du regrou­pe­ment entre la cli­nique des Alpes et la cli­nique Belledonne en 2016.

 

Le nou­veau pro­prié­taire de la cli­nique se veut ras­su­rant. « Le Groupe C2S s’engage à appor­ter aux pra­ti­ciens et à l’ensemble des équipes de la Clinique Belledonne son savoir-faire en matière d’organisation de la prise en charge des patients et d’élaboration des pro­jets médi­caux pour tendre vers l’excellence du soin », pro­met le groupe. Qui assure recher­cher avant tout « un maillage ter­ri­to­rial homo­gène et cohé­rent ».

 

FM

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
5139 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.