Yannick Neuder (LR) : « Ces élections ont été transformées en référendum pour ou contre Emmanuel Macron »

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FIL INFO – Avec un résultat historiquement bas de 8,5 % aux élections européennes, la liste conduite par François-Xavier Bellamy a réalisé le pire résultat électoral qu’aient connu les Républicains (LR). Relégués à la quatrième place derrière les écologistes, ces derniers qui se posaient en seule « alternative crédible à droite » sont tombés de haut. Pour Yannick Neuder, le président des Républicains de l’Isère, ces élections « ont été transformées en référendum pour ou contre Emmanuel Macron ».

 

 

Bellamy

François-Xavier Bellamy, tête de liste Les Républicains. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Plus dure sera la chute. Le titre d’un film mais aussi ce qu’ont tra­versé les Républicains, avec le revers infligé à la liste du parti de droite menée par François-Xavier Bellamy. Crédités de 8,5 % des voix, ils sont relé­gués en qua­trième posi­tion, der­rière la liste des éco­lo­gistes, la sur­prise de ces élec­tions. De quoi lan­cer une pierre dans le jar­din du pré­sident du parti, Laurent Wauquiez.

 

Ce der­nier n’a-t-il pas clamé à l’envi, tout comme la tête de liste, que ces élec­tions consti­tuaient « un nou­veau départ pour recons­truire un pro­jet d’al­ter­nance cré­dible » ? Bref, les Républicains sont tom­bés de haut et autant François-Xavier Bellamy que Laurent Wauquiez se retrouvent désor­mais sur la sel­lette en posi­tion de res­pon­sables d’un échec cui­sant.

 

 

« Les élections ont été transformées en référendum pour ou contre Emmanuel Macron »

 

Mêmes résul­tats, ou presque, en Isère où les Républicains ont été cré­di­tés de 7,9 % des suf­frages, occu­pant ainsi la qua­trième place du clas­se­ment. Mais la situa­tion est pire à Grenoble où ils rétro­gradent en sixième place der­rière la liste de Raphaël Glucksmann (PS – Place publique), cré­di­tée de 9,23 % des voix, et celle de Manon Aubry (La France insou­mise) de 7,85 %.

 

Autant dire que ce n’é­tait pas la joie en pré­fec­ture lors de la soi­rée élec­to­rale pour Yannick Neuder, le pré­sident des Républicains de l’Isère. Pour ce der­nier, la chose est enten­due, on a confis­qué ces élec­tions euro­péennes pour les « [trans­for­mer] en réfé­ren­dum pour ou contre Emmanuel Macron en recon­nais­sant comme seule inter­lo­cu­trice Marine Le Pen ».

 

 

 

 

JK

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
1407 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. A mon humble avis,Monsieur Macron,a géré les euro­péennes
    d’une main de maître, en fai­sant du RN,son unique adver­saire,
    il vient de gagner les futures élec­tions pré­si­den­tielles.
    En effet, au second tour des futures élec­tions pré­si­den­tielles
    de 2022,aucun res­pon­sable adver­saire poli­tique, n’o­sera ne pas se ral­lier
    à lui ‚car il fau­dra faire gagner la « démo­cra­tie  » repré­sen­tée par LREM,
    sur les « hor­ribles popu­listes » du RN.
    L’histoire se répète et ce qui s’est passé en 2017 se pas­sera en 2022.
    Monsieur Macron a étu­dié Nicolas Machiavel et s’en ins­pire , il mani­pu­lera
    ses pions et gar­dera très long­temps le pouvoir,quel que soit son bilan …
    PS ; je vois bien Monsieur Jadot,nommé pre­mier ministre en 2022

    sep article
    • vous êtes bon en poli­tique fic­tion 😉

      sep article
      • Vous avez rai­son , où vous voyez des idéa­listes prêts
        à sacri­fier leurs exis­tences pour le bon­heur des peuples.
        Personnellement,je ne vois que d’ha­biles arri­vistes qui
        se servent d’i­déo­lo­gies affi­chées, pour pros­pé­rer
        finan­ciè­re­ment au détri­ment des gogos…

        sep article