Appel Forêt -
Malgré la crise sanitaire, le 6ème Forum pour l'emploi a bien lieu jeudi 1er octobre au Stade des Alpes

Pôle Emploi signale une pénurie de candidats dans de nombreux secteurs en Isère

Pôle Emploi signale une pénurie de candidats dans de nombreux secteurs en Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – L’enquête « Besoins et main d’œuvre » 2019 de Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes met en relief des besoins en main‑d’œuvre parfois très difficiles à pourvoir sur certains secteurs dans le département de l’Isère. Une tendance qui se retrouve dans l’emploi des cadres, quand bien même celui-ci possède sa dynamique propre.

 

 

Des besoins en main‑d’œuvre qui s’a­vèrent dif­fi­ciles à pour­voir, sur le bas­sin gre­no­blois comme sur l’en­semble du dépar­te­ment de l’Isère : tel est le constat dressé par Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes dans son enquête « Besoins en main d’œuvre » 2019. Une situa­tion qui s’ex­plique par la hausse des « pro­jets de recru­te­ment » sur le ter­ri­toire, signe d’une bonne vita­lité éco­no­mique, « l’i­na­dé­qua­tion des pro­fils » et tout sim­ple­ment le manque de candidats.

 

Pôle Emploi. DR

Pôle Emploi. DR

 

Les postes les plus pour­voyeurs d’emplois ? La vente, le tou­risme et les ser­vices aux per­sonnes, qui repré­sentent, à eux seuls, 35 % des pro­jets de recru­te­ment. Loin devant l’in­dus­trie ou le BTP, qui pèsent res­pec­ti­ve­ment pour 10 % et 7 % des embauches. Département tou­ris­tique oblige, l’emploi sai­son­nier occupe éga­le­ment une place loin d’être négli­geable dans l’emploi : envi­ron un tiers des recru­te­ments sur les dif­fé­rents ter­ri­toires isérois.

 

 

Des secteurs à fortes difficultés de recrutement

 

Mais cer­tains emplois ont du mal à trou­ver pre­neurs. 91 % des embauches sur les postes clas­sés « aides à domi­cile, aides ména­gères, tra­vailleuses fami­liales » sont ainsi consi­dé­rées comme « dif­fi­ciles ». Les conduc­teurs rou­tiers, les employés de mai­son ou les cui­si­niers sont aussi des perles rares : plus de 80 % des pro­jets de recru­te­ment sont jugés dif­fi­ciles. Des chiffres au demeu­rant sou­vent supé­rieurs à la moyenne régionale.

 

La liste des métiers difficiles à pourvoir dans le bassin grenoblois établie par Pôle Emploi.

La liste des métiers dif­fi­ciles à pour­voir dans le bas­sin gre­no­blois éta­blie par Pôle Emploi.

 

 

Dans le détail, la ten­dance est sen­si­ble­ment la même sur le bas­sin gre­no­blois. Celui-ci est tou­te­fois moins deman­deur en aides à domi­cile, mais cherche déses­pé­ré­ment des pro­fes­sion­nels de l’a­ni­ma­tion socio­cul­tu­relle. Sur les 1 110 pro­jets de recru­te­ment 2019, qui incluent autant des direc­teurs que des ani­ma­teurs, 520 postes risquent de s’a­vé­rer dif­fi­ciles à pour­voir. La pré­do­mi­nance des emplois sai­son­niers (près de 70 %) dans ce sec­teur n’y est sans doute pas étrangère.

 

 

Métiers en tension : 80 conseillers spécialisés de Pôle Emploi aux côtés des entreprises

 

Comment remé­dier à ces dif­fi­cul­tés de recru­te­ment ? Pôle Emploi vante son action. « 80 conseillers spé­cia­li­sés accom­pagnent les entre­prises (…) sur la défi­ni­tion de leurs attentes en terme de com­pé­tences », décrit-elle. Sans oublier les modules de for­ma­tion ou d’im­mer­sion des can­di­dats, ainsi qu’un « tra­vail concerté avec les branches pro­fes­sion­nelles pour amé­lio­rer et pro­mou­voir l’image de cer­tains sec­teurs d’activité ».

 

Agence Pôle Emploi La Bruyère à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Agence Pôle Emploi La Bruyère à Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Mais l’or­ga­nisme pour l’emploi insiste aussi sur son Plan d’Investissement dans les Compétences 2019 – 2022, qui « doit per­mettre aux publics les plus éloi­gnés de l’emploi, ins­crits ou non à Pôle emploi d’intégrer des par­cours de for­ma­tions qua­li­fiantes et cer­ti­fiantes ». Avec pour objec­tif de « réduire l’écart entre les com­pé­tences sou­hai­tées par les entre­prises et les com­pé­tences dis­po­nibles sur le mar­ché du tra­vail ».

 

Le Plan éta­bli par Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes « per­met­tra le finan­ce­ment de 110 000 par­cours à des­ti­na­tion de deman­deurs d’emploi peu ou pas qua­li­fiés, en plus du bud­get géné­ral de Pôle emploi dédié à la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle », note l’a­gence. Et ceci pour assu­rer des for­ma­tions dans treize « domaines d’ex­cel­lence », tels que les métiers de bouche, les ser­vices à la per­sonne, le tou­risme ou encore le numérique.

 

 

La pénurie de candidats touche aussi l’emploi des cadres

 

Visuel Apec : l'emploi des cadres possède sa propre dynamique et une croissance en hausse années après années. © Apec

Visuel Apec : l’emploi des cadres pos­sède sa propre dyna­mique et une crois­sance en hausse, année après année. © Apec

L’emploi des cadres dans la région connaît, lui aussi, des dif­fi­cul­tés de recru­te­ment, rap­pelle l’Association pour l’emploi des cadres dans son propre bilan 2019.

 

La consé­quence d’une aug­men­ta­tion constante des besoins sur un sec­teur d’emploi pos­sé­dant sa dyna­mique propre. « Nous sommes sur la troi­sième année consé­cu­tive de crois­sance à deux chiffres en termes d’emploi cadre ! », sou­ligne ainsi Patricia Ozil, res­pon­sable auprès de l’Apec.

 

Résultat ? Les entre­prises peinent à trou­ver des can­di­dats, et la sous-trai­tance se géné­ra­lise. « On a une flam­bée d’en­tre­prises qui passent par des socié­tés de ser­vice, tout sim­ple­ment parce qu’elles n’ar­rivent pas à recru­ter les per­sonnes dont elles ont besoin », décrit encore Patricia Ozil. Les sec­teurs en ten­sion ? L’informatique, mais aussi la logis­tique, l’in­dus­tria­li­sa­tion et la recherche & développement.

 

Une situa­tion de pénu­rie qui amène l’Apec à réa­li­ser un tra­vail auprès des entre­prises pour les inci­ter à se tour­ner vers d’autres types de pro­fils, y com­pris “juniors” et “seniors”. « On ne peut plus recru­ter aujourd’­hui comme il y a dix ans », insiste Patricia Ozil. La for­ma­tion elle-même est ame­née à évo­luer, au pro­fit des « soft skills », des com­pé­tences adap­tables et une capa­cité d’ap­prendre autant que de désap­prendre, per­met­tant de se fondre dans des postes différents.

 

L'Isère demeure locomotive de l'emploi des cadres en Auvergne-Rhône-Alpes et affiche des prévisions d'embauche très supérieures à la moyenne régionale. © Apec

L’Isère demeure loco­mo­tive de l’emploi des cadres en Auvergne-Rhône-Alpes et affiche des pré­vi­sions d’embauche très supé­rieures à la moyenne régio­nale. © Apec

 

Réalisé sur un panel de 1 262 entre­prises pri­vées et publiques, les pré­vi­sions d’embauche de l’Apec en Auvergne-Rhône-Alpes table sur 30 000 recru­te­ments de cadres dans la région, contre 29 380 en 2018, avec à la clé une créa­tion de près de 10 000 postes. Comme les années pré­cé­dentes, l’Isère se dis­tingue en outre par son opti­misme : 20 % de ses entre­prises envi­sagent de recru­ter dans l’an­née, soit 7 points de plus que la moyenne régionale.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Jobs In Grenoble, le premier salon de l'emploi virtuel de Grenoble, se tient du 27 au 29 avril
Jobs In Grenoble, le premier salon de l’emploi virtuel de Grenoble, se tient du 27 au 29 avril

  FLASH INFO — Un salon de l'emploi et de la formation 100 % virtuel pour Grenoble? C'est ce que propose Jobs In Grenoble, un rendez-vous Lire plus

Malgré la crise sanitaire, le 6ème Forum pour l'emploi a bien lieu jeudi 1er octobre au Stade des Alpes
Le Medef Aura lance le programme « InDYSpensable » pour les jeunes atteints de troubles « DYS »

  FLASH INFO — Mieux accompagner les personnes atteintes de troubles "DYS" dans leurs recherches d'emploi? C'est l'objectif revendiqué par le Medef Auvergne-Rhône-Alpes, qui lance Lire plus

Manifestation contre la réforme de l'assurance chômage devant l'agence pôle emploi Europole de Grenoble. Photo DR
Grenoble : des militants du monde de la culture investissent une agence Pôle emploi pour protester contre la réforme de l’Assurance chômage

  FLASH INFO - Une quinzaine de militants du monde de la culture ont investi l'agence Pôle emploi d'Europole, jeudi 1er avril à Grenoble. Ils Lire plus

Des mesures supplémentaires pour les quartiers politique de la ville en Isère
Des mesures supplémentaires pour les quartiers politique de la ville en Isère

  FLASH INFO — 3,3 milliards d'euros sur deux ans (dont 1,1 milliard issu du plan France relance) pour les quartiers politique de la ville. Lire plus

Semaine des métiers du numérique du 25 au 29 janvier 2021 DR
« La semaine des métiers du numérique » du 25 au 29 janvier pour les demandeurs d’emploi et les entreprises

  FLASH INFO - Pôle emploi Auvergne-Rhône Alpes organise la troisième édition de La semaine des métiers du numérique, du lundi 25  au vendredi 29 Lire plus

Le CHU de Grenoble recrute "en urgence" via une web-conférence et un salon en ligne
Le CHU de Grenoble recrute « en urgence » via une web-conférence et un salon en ligne

  FLASH INFO — Le CHU Grenoble-Alpes recrute et tient à le faire savoir. En partenariat avec Pôle Emploi, l'Hôpital organise un rendez-vous en ligne Lire plus

Flash Info

|

03/08

18h30

|

|

03/08

11h56

|

|

03/08

10h37

|

|

03/08

9h41

|

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin