Les basketteuses de La Tronche-Meylan promues en Ligue 2, les Voironnaises ratent le coche

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Grâce à leur victoire (67−43) face à Ifs samedi 25 mai, les joueuses de basket de La Tronche-Meylan montent en deuxième division féminine et décrochent le titre de championnes de France de Nationale 1. Leurs homologues de Voiron ne les accompagneront pas en Ligue 2 après leur défaite (60−73) à Strasbourg – Illkirch-Graffenstaden.

 

 

Victorieuses du Trophée Coupe de France en 2018, les joueuses du Basket club La Tronche-Meylan (BCTM), qui évo­luent en Nationale 1 (N1), la troi­sième divi­sion fran­çaise, ont décro­ché la mon­tée en Ligue 2 samedi 25 mai après leur large suc­cès à domi­cile 67 – 43 contre les Normandes d’Ifs.

 

Les joueuses et le staff du Basket club La Tronche-Meylan (BCTM) la saison dernière. © Archive BCTM

Les joueuses et le staff du Basket club La Tronche-Meylan (BCTM) la sai­son der­nière. © Archive BCTM

 

Les joueuses entraî­nées par Mickaël Cortay ne menaient que 38 – 30 à la mi-temps. Elles se sont déta­chées en seconde période grâce notam­ment à un troi­sième quart-temps où elles n’ont encaissé que quatre points.

 

L'entraîneur du BCTM Mickaël Cortay, au centre, lors d'un entraînement. © Archive LG

L’entraîneur du BCTM Mickaël Cortay, au centre, lors d’un entraî­ne­ment. © Archive LG

En plus de l’accession, les Troncho-Meylanaises sont sacrées cham­pionnes de France de N1. Elles devancent Ifs au clas­se­ment à la dif­fé­rence par­ti­cu­lière (défaite de trois points à l’aller, vic­toire de 24 uni­tés au retour).

 

Avant la der­nière jour­née des phases finales, il était dif­fi­cile d’imaginer un tel dénoue­ment pour elles. Des quatre équipes en lutte pour la mon­tée : La Tronche-Meylan, Ifs, Strasbourg – Illkirch-Graffenstaden et le Pays voi­ron­nais bas­ket club (PVBC), seules les deux pre­mières du clas­se­ment grim­paient en deuxième divi­sion. Or le BCTM était troi­sième avant son der­nier match. Mais il a su l’emporter, ce qui n’a pas été le cas de Voiron, pre­mier, à Strasbourg.

 

 

Voiron avait pourtant les cartes en main

 

L’accession ten­dait pour­tant les bras aux joueuses de Quentin Buffard qui pou­vaient même se per­mettre de s’incliner de dix points en Alsace. Mais elles ont fina­le­ment cédé de 13 uni­tés (60−73), plom­bées par une pre­mière période com­plè­te­ment man­quée. À la pause, elles accu­saient un retard de 24 points, qu’elles n’auront pu com­bler qu’en par­tie en deuxième mi-temps.

 

Les Voironnaises peuvent nour­rir des regrets. Même si la mon­tée n’était pas l’objectif en début de sai­son, elles échouent d’un rien, au goal-ave­rage géné­ral, par rap­port aux Alsaciennes fina­le­ment deuxièmes et donc pro­mues avec La Tronche-Meylan. C’est aussi un deuxième coup dur à encais­ser après leur défaite (45−52) en finale du Trophée Coupe de France le 10 mai der­nier face à Orthez. Après un très bon par­cours cette année qui se ter­mine dans la dou­leur, elles devront rebon­dir la sai­son pro­chaine, tou­jours en N1.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1261 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.