Petites listes : « Je n’ai toujours pas de bulletin A4 de 70 g/m² à mettre dans l’urne à deux jours des européennes »

sep article

 

TRIBUNE LIBRE – À deux jours des élections européennes, une jeune Grenobloise a contacté la rédaction de Place Gre’net pour livrer son témoignage. Aude – c’est son prénom – relate le parcours du combattant qui attend les électeurs souhaitant voter pour une petite liste dépourvue de bulletins de vote dans les bureaux. Une démarche sans aucune garantie si le grammage de 70 g/m² n’est pas respecté…

 

 

Une Grenobloise relate le parcours du combattant pour les électeurs souhaitant voter pour une petite liste sans bulletins de vote au grammage de 70 g/m².

Urne avec des bulletins de vote. © Muriel Beaudoing – placegrenet.fr

Je suis grenobloise et je viens de choisir la liste pour laquelle je veux voter aux européennes. Or je me rends compte que, cette liste émanant d’un tout petit parti, c’est la croix et la bannière pour pouvoir se procurer sur Grenoble un bulletin de vote.

 

Cela fait vingt-quatre heures que j’arpente les imprimeurs de l’agglomération, les réseaux sociaux et les forums de discussion pour pouvoir avoir un bulletin à mettre dans l’urne dimanche. Verdict : au bout de quarante-huit heures, toujours pas de bulletin A4 en 70 g/m² sous la main.

 

Les imprimeurs n’impriment que du papier égal ou supérieur à 80 g, les ramettes de 70 g/m² sont dans le commerce et doivent être commandées, etc. Il faut ensuite pouvoir l’imprimer proprement (toutes les imprimantes n’en sont pas capables, vu la légèreté des feuilles).

 

Et un bulletin sur du papier 80 g/m² pourrait être légalement considéré comme nul, suivant le sérieux de la personne en charge du bureau de vote. Apparemment, je ne suis pas un cas isolé, à Grenoble et en France.

 

 

« Il s’agit d’un problème quasi démocratique »

 

Bref, cette aventure serait presque marrante et carrément digne du Gorafi (« Elle voulait voter mais ne peut pas parce que son papier faisait 10 g/m² de trop ») si je n’avais pas l’inquiétude de ne pas pouvoir participer dimanche. Parce qu’à ce niveau-là, ce ne sont plus des élections mais un jeu de rôle grandeur nature, avec ses PNJ [personnages non joueurs, ndlr] et ses fausses-pistes, dont la quête est un bout de papier imprimé à remettre à temps dans une urne. 😀

 

J’en ris mais, à mes yeux, il s’agit d’un problème quasi démocratique car je ne peux pas exprimer ma voix, du fait de la petite taille du parti que j’ai choisi et de son manque de moyens. Ça donnerait presque envie de reparler de cette histoire de bulletin unique, un peu comme ce qui se fait dans les autres pays d’Europe…

 

 

Rappel : Les tribunes publiées sur Place Gre’net ont pour vocation de nourrir le débat et de contribuer à un échange constructif entre citoyens d’opinions diverses. Les propos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opinions des journalistes ou de la rédaction et n’engagent que leur auteur.

 

Vous souhaitez nous soumettre une tribune ? Merci de prendre au préalable connaissance de la charte les régissant.

 

commentez lire les commentaires
1479 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. J’y vais au culot avec un grammage de 75g/m2 et une imprimante noir et blanc laser 😀

    sep article