Plus de 330 000 euros de stupéfiants saisis dans le véhicule et au domicile d’un Grenoblois

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Un jeune Grenoblois a été interpellé avec, en sa possession, des stupéfiants pour une valeur marchande de plus de 330 000 euros mais également un pistolet automatique et un fusil à pompe. Placé en détention provisoire, il sera jugé le 28 juin. Il risque dix ans d’emprisonnement.

 

 

Un Grenoblois a été interpellé avec en sa possession des stupéfiants pour une valeur de plus de 330 000 euros, un pistolet automatique et un fusil à pompe.

Photo d’illus­tra­tion © Joël Kermabon

Un jeune Grenoblois âgé de 27 ans a été inter­pellé et placé en déten­tion pro­vi­soire après la sai­sie, dans son véhi­cule et à son domi­cile, de stu­pé­fiants pour une valeur mar­chande esti­mée à 333 900 euros.

 

C’est dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 mai que le jeune homme a été inter­pellé par la bri­gade anti-cri­mi­na­lité de la police natio­nale alors qu’il effec­tuait des allers et retours consi­dé­rés comme sus­pects entre deux véhi­cules sta­tion­nés dans Grenoble.

 

En sa pos­ses­sion et dans le véhi­cule, les poli­ciers allaient mettre la main sur 23,3 kg de résine de can­na­bis, 1 kg d’herbe mais aussi 200 grammes de cocaïne, un pis­to­let auto­ma­tique 7,65 appro­vi­sionné d’une muni­tion cham­brée et 33 155 euros en numé­raire.

 

 

L’homme risque dix ans d’emprisonnement

 

La per­qui­si­tion qui s’en est sui­vie a un peu plus alourdi la fac­ture avec 13 kg sup­plé­men­taires d’herbe de can­na­bis mais éga­le­ment un fusil à pompe retrou­vés à son domi­cile.

 

Auditionné, le jeune homme a expli­qué aux enquê­teurs n’être qu’une simple nour­rice char­gée de sto­cker les stu­pé­fiants et l’argent sous la menace des tra­fi­quants, en contre­par­tie d’une rému­né­ra­tion de 1 000 euros, a pré­cisé le pro­cu­reur de la République de Grenoble Eric Vaillant.  Quant aux armes retrou­vées en sa pos­ses­sion, le mis en cause a expli­qué craindre une agres­sion.

 

Placé en déten­tion pro­vi­soire, le jeune Grenoblois sera jugé le 28 juin. Il risque dix ans d’emprisonnement.

 

commentez lire les commentaires
1612 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.