Isère Tourisme se félicite du premier bilan de la saison hivernale 2018-2019

sep article

FIL INFO — Isère Tourisme livre un premier bilan de la saison hivernale 2018-2019 dans les stations de ski de l’Isère : une progression de la fréquentation des remontées mécaniques, et une relative stabilité du taux d’occupation des hébergements marchands. Des résultats dont se félicite le pôle tourisme du Département de l’Isère.

 

 

« Les professionnels des stations de l’Isère affichent le sourire », se vante Isère Tourisme dans sa note de conjoncture sur le bilan de la saison hivernale 2018-2019. Si la tendance des fréquentations demeure (relativement) stable par rapport à la saison précédente, le pôle tourisme du Conseil départemental de l’Isère ne manque pas d’afficher sa satisfaction et de saluer ses propres actions en faveur des stations d’hiver du département.

 

La station de ski du Granier. © Office de tourisme Entremont

La station de ski du Granier. © Office de tourisme Entremont

 

« La diversité de typologies des stations de l’Isère, la facilité d’accès depuis les grandes métropoles et la stratégie d’Isère tourisme pour faire redécouvrir la richesse d’activités du département (…) participent à ces bons résultats », écrit ainsi Isère Tourisme. Avant de mentionner des rendez-vous tels la Fête de la Coquille Saint-Jacques de Villard-de-Lans… ou le festival Tomorrowland à l’Alpe-d’Huez, grassement financé par la Région.

 

 

Un bond de fréquentation sur les vacances de Noël

 

Les bons résultats en question ? Tout d’abord, une « belle progression » de la fréquentation des remontées mécaniques, par rapport aux quatre dernières saisons. Les remontées des stations de l’Isère affichent ainsi 8 % de « journées skieurs » de plus sur la période allant de décembre à début mars. Soit le double du niveau national, qui affiche + 4 %.

 

Taux d'occupation des hébergements marchands 2018-2019

Taux d’occupation des hébergements marchands 2018-2019

 

Le taux d’occupation des hébergements marchands affiche, quant à lui, une certaine stabilité par rapport à la saison précédente. Avec, comme l’année dernière, un pic de fréquentation sur les vacances de février, tandis que les vacances de Pâques restent les moins pourvoyeuses en clientèle. Les vacances de Noël continuent pour leur part à bien se porter, après une chute du taux d’occupation à 42 % sur la période 2016-2017.

 

Comme d’habitude, ce sont les résidences de tourisme qui attirent le plus les vacanciers, avec un taux d’occupation de plus 60 % sur la saison. Suivis par les hôtels, aux alentours de 55 %, et les appartements meublés proches de 45 %. À noter : une légère progression des gîtes ruraux, qui frôlent les 40 % de taux d’occupation. Avec notamment une très bonne activité en mars et en avril, coïncidant avec la campagne publicitaire des Gîtes de France lancée fin février.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1422 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.