La « Raboterie » d’Eybens fait peau neuve et se met à la charpente

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Un nouveau logo, de nouveaux associés, un nouveau site internet… La Raboterie d’Eybens, entreprise qui réalise des constructions en bois sur mesure, a fêté sa mue vendredi 10 et samedi 11 mai. Elle étend désormais son activité à la charpente. Pour l’occasion, elle a présenté au public l’une de ses dernières créations : une grande roue entièrement fabriquée en bois, qu’ont pu tester petits… et grands.

 

 

Ils sont nombreux, ce samedi 11 mai, à être venus à l’inauguration de l’atelier de menuiserie-charpente La Raboterie d’Eybens pour admirer sa création la plus insolite : une grande roue, entièrement en bois, à l’exception de l’axe de rotation, en acier. Une commande de l’association L‘Art des show, située à Aubenas, qui sera livrée, puis posée prochainement.

 

 

 

Cette roue a nécessité « 200 heures de travail et deux mètres cubes de bois », explique Anthony Marcon, qui a chapeauté sa construction. Et le menuisier n’en est pas à son coup d’essai. C’est la deuxième qu’il réalise.

 

Ils seront désormais neuf à travailler le bois dans ce grand atelier de menuiserie. Fabien Fontanel, menuisier, et Mathieu Dordain, charpentier de profession et gérant de la SAS Les Charpentiers, viennent en effet de rejoindre l’équipe d’origine. Et c’est grâce à l’arrivée de ce dernier que la Raboterie peut désormais proposer des travaux de charpente.

 

 

Un salarié, une voix

 

Une roue pouvant accueillir jusqu'à 8 personnes à fois.

Une roue pouvant accueillir jusqu’à huit personnes à fois. DR

Ici, la voix de chacun compte car La Raboterie est une société coopérative et participative (Scop). Un statut choisi par seulement onze entreprises du BTP en Isère.

 

La Raboterie, privilégie également les circuits courts. « Pratiquement tous les bois que nous travaillons dans l’atelier viennent de la région. On ne travaille pas de bois exotiques, par exemple, pour limiter l’impact carbone lié aux transport et la logistique », justifie Fabien Fontanel.

 

Et l’entreprise connaît un certain succès. Elle réalise ainsi en moyenne 300 000 euros de chiffre d’affaires chaque année.

 

En ce moment, elle a d’ailleurs du pain sur la planche : l’équipe travaille actuellement sur la rénovation de plusieurs refuges situés en haute montagne, qui seront livrés en juin prochain, en plus de commandes de particuliers.

 

Texte et vidéo : Mohamed Benmaazouz

 

commentez lire les commentaires
1309 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.