Les stations du col de Porte et des 2 Alpes signent un partenariat pour booster leur fréquentation

sep article



FIL INFO – Les stations de ski du col de Porte et des 2 Alpes en Oisans viennent de signer un partenariat de trois ans. En échange de don de matériel, la petite station de Chartreuse s’engage à faire bénéficier sa voisine de l’Oisans d’un coup de pub. Objectif : booster la fréquentation.

 

 

Téléski de la station du Col de Porte Hivers 2016 ©S.Merindol

Téléski de la sta­tion du col de Porte, hiver 2016 © S. Merindol

La sta­tion des 2 Alpes et celle du col de Porte viennent de scel­ler un accord afin de boos­ter leur fré­quen­ta­tion. Le par­te­na­riat, signé pour une durée de trois ans, relève du ren­voi d’as­cen­seur.

 

L’accord per­met à la petite sta­tion isé­roise de béné­fi­cier de don en maté­riel – dès lors que le maté­riel sera renou­velé – et d’un accom­pa­gne­ment tech­nique sur son domaine skiable.

 

De son côté, la sta­tion des 2 Alpes espère béné­fi­cier d’un bon coup de pub. La contre­par­tie est en effet que la petite sta­tion de Chartreuse com­mu­nique sur sa grande voi­sine de l’Oisans. Avec l’i­dée, comme le résume l’ac­cord, que les débu­tants com­mencent leur appren­tis­sage au col de Porte pour conti­nuer à per­sé­vé­rer sur un plus grand domaine.

 

La sta­tion des 2 Alpes veut y croire. « Les grandes sta­tions ont tout inté­rêt à sou­te­nir les petites, sou­ligne Éric Bouchet, direc­teur de l’of­fice de tou­risme des 2 Alpes dans un com­mu­ni­qué. La culture du ski se déve­lop­pera grâce aux sites de proxi­mité et les grandes sta­tions en bout de chaîne en béné­fi­cie­ront. »

 

 

Donnant-donnant ?

 

Reprise en main en 2015 par Didier Bic après plu­sieurs sai­sons dif­fi­ciles et une fré­quen­ta­tion en baisse, la sta­tion de ski du col de Porte avait dû s’en remettre au finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif fin 2016 pour assu­rer sa péren­nité. Pour être défi­ni­ti­ve­ment sor­tie de l’or­nière ?

 

« Les inves­tis­se­ments néces­saires à l’ex­ploi­ta­tion des domaines skiables sont impor­tants, et les com­pé­tences néces­saires sont de plus en plus poin­tues », ajoute Antoine Pirio, le direc­teur géné­ral de Deux Alpes Loisirs, l’ex­ploi­tant du domaine skiable. « Nous sommes conscients qu’une petite sta­tion n’a pas la pos­si­bi­lité de dis­po­ser de ces res­sources. »

 

PC

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2292 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.