Exercice de sécurité civile autour du Stade des Alpes de Grenoble mardi 14 mai en fin d’après-midi

sep article
2,50 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

FIL INFO — En raison d’un exercice de sécurité civile autour du stade des Alpes réalisé le mardi 14 mai à partir de 19 h 30, plusieurs axes seront coupés au stationnement et un périmètre de sécurité sera établi dans le secteur. Les Grenoblois sont donc invités à éviter cette zone de la ville dès 18 h 30.

 

 

Mieux vaudra éviter le secteur du stade des Alpes ce mardi 14 mai à partir de 18 h 30. En cause : un exercice de sécurité civile organisé par la préfecture de l’Isère, « en lien étroit avec les services de sécurité et de secours et les différents services de l’État ». Mais également en lien avec la Métropole et la Ville de Grenoble, sans oublier les établissements hospitaliers de l’agglomération et autres associations agréées de sécurité civile.

 

La préfecture de l'Isère procède à un exercice de sécurité civile autour du Stade des Alpes de Grenoble mardi 14 mai à partir de 18h30.Circulation et stationnement seront perturbés autour du Stade des Alpes durant l'exercice. © Eléonore Bayrou

Circulation et stationnement seront perturbés autour du Stade des Alpes durant l’exercice. © Éléonore Bayrou

 

Si l’exercice est prévu pour 19 h 30, un périmètre de sécurité sera mis en place une heure auparavant autour du stade des Alpes, côté boulevard Jean-Pain. Les avenues de Valmy et de Jeanne-d’Arc seront interdites à la circulation, tandis que les parkings de l’Anneau de vitesse et Valmy seront inaccessibles. La station de tram Hôtel-de-Ville ne sera pas desservie, et la vitesse des véhicules sera limitée à 20 km/h entre les stations Chavant et Flandrin-Valmy.

 

Objectif de l’exercice ? « Tester la réponse opérationnelle et l’organisation de la gestion de crise qui seraient mises en œuvre par les pouvoirs publics afin d’assurer la protection de la population dans l’hypothèse d’un incident entraînant de nombreuses victimes », décrit la préfecture. Qui précise que « les services de sécurité et de secours pourront activer leurs dispositifs lumineux et sonores dans le cadre de cet exercice, comme lors d’un cas réel ».

 

FM

 

commentez lire les commentaires
964 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.