Catherine Rakose, adjointe au secteur 6 de la Ville de Grenoble, démissionne « pour raisons médicales »

sep article
2,50 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

FIL INFO – L’adjointe de la Ville de Grenoble déléguée au secteur 6 Catherine Rakose a présenté sa démission lundi 13 mai pour « raisons de santé ». Elle sera remplacée dans ses fonctions par deux conseillers municipaux : Maryvonne Boileau en charge de la Villeneuve, et Alan Confesson en charge du Village olympique et de Vigny-Musset

 

 

Si Catherine Rakose est encore mentionnée comme adjointe du secteur 6 sur le site de la Ville de Grenoble, sa fiche devrait très prochainement être mise à jour. Lundi 13 mai 2019, l’élue de la majorité a en effet remis sa démission de son mandat au maire de Grenoble Éric Piolle et au préfet de l’Isère Lionel Beffre. La démission de l’adjointe devrait prendre effet à compter de la semaine suivante, soit le lundi 20 mai.

 

Catherine Rakose, élue du Secteur 6. de la Ville de Grenoble. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Catherine Rakose, élue du secteur 6 de la Ville de Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Une décision prise « pour raisons médicales », expliquent les services de la Ville. « Des problèmes de santé récurrents l’ont conduite à ne plus assurer ses missions comme elle le souhaitait », ajoutent-ils. Catherine Rakose ne se retire toutefois pas totalement de la vie politique de la commune, puisque l’élue demeure conseillère municipale. Mais aussi, sauf décision contraire, conseillère métropolitaine au sein du groupe Métropole en transition.

 

 

Deux conseillers municipaux reprendront ses délégations

 

L’ancienne adjointe sera remplacée dans ses fonctions par deux conseillers délégués : Maryvonne Boileau devient ainsi élue en charge de la Villeneuve, tandis que Alan Confesson prendra en charge les quartiers Village olympique et Vigny-Musset.

 

Catherine Rakose © La Métro

Catherine Rakose © La Métro

Élue insoumise, Catherine Rakose s’est particulièrement investie durant son mandat dans le « renouvellement urbain » de la Villeneuve. Sur fond de destructions de la galerie de l’Arlequin.

 

Si les changements d’organigramme ne sont pas fréquents au sein de la municipalité grenobloise, relativement stable depuis son élection en 2014, le changement de statut de l’élue n’est pas une première.

 

Ainsi, en 2016, l’adjoint aux Déplacements et à la Logistique urbaine redevenait ainsi “simple” conseiller municipal délégué. Ramenant alors le nombre d’adjoints du maire de Grenoble de 20 à 19.

 

Suite à la démission de Catherine Rakose,

un conseil municipal supplémentaire se tiendra le lundi 20 mai à 17 heures, avec pour unique objet la désignation d’une nouvelle adjointe, a-t-il été précisé en fin de séance.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
2001 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.